Archive pour la catégorie 'Bandes dessinées'

2020-22. Allumez le feu !

Non, non ! Soyez rassurés : il n’y a pas de « johnnymania » au Mesnil-Marie !

D’ailleurs la phrase que j’ai placée en guise de titre n’est pas l’exclusivité de la chanson dont les notes ont peut-être résonné dans votre mémoire en lisant ces mots : la prière au Saint-Esprit « Veni, Sancte Spiritus » ne nous Lui fait-elle pas demander : « Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de Vos fidèles et allumez en eux le feu de Votre amour – et Tui amoris in eis ignem ascende » ?

C’est bien de ce feu-là qu’il est ici question car « pour combattre et détruire autant qu’il est possible le mal qui est en nous, le moyen le plus sûr et le plus efficace est de s’embraser du feu de l’Amour divin »

BD propos d'un chat - recto

BD propos d'un chat - verso

feu gif

Toutes les autres BD publiées sur ce blogue > ici
Pour commander la sélection des BD qui a été publiée en livrets > ici

Publié dans:Bandes dessinées, Textes spirituels |on 4 février, 2020 |2 Commentaires »

2020-5. Réédition de deux livrets de Frère Maximilien-Marie.

Mardi 7 janvier 2020,
2ème jour dans l’octave de l’Epiphanie.

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

A plusieurs reprises, ces derniers temps, nous avons reçu des messages nous demandant si les bandes dessinées (cf. > ici) de Frère Maximilien-Marie étaient disponibles en version imprimée.
Nous avons le plaisir de vous annoncer que c’est désormais le cas… du moins pour quelques unes.

A la vérité, en avril 2004, une association amie, nommée Théotime - qui n’existe plus aujourd’hui -, avait édité sous forme d’un livret de 36 pages, au format A5, un recueil proposant 15 de ces bandes dessinées sous le titre « Invités à la joie de Dieu » (certaines de ces BD ont été publiées dans ce blogue, mais pas toutes).

Invités à la joie de Dieu

Puis en février 2005, cette même association avait édité un livret de 28 pages intitulé « La Nouvelle Arche », qui n’est pas à proprement parler une bande dessinée, car il y a seulement un ou parfois deux dessins par page, toujours dans le même style : il s’agit d’une « méditation dessinée » sur la place et le rôle de la Très Sainte Mère de Dieu dans l’histoire du salut ; quelques prières mariales terminent ce livret.

La Nouvelle Arche

Pratiquement, depuis la cessation d’activité de l’association Théotime, ces deux livrets étaient quasi introuvables. Les nombreuses demandes reçues nous ont finalement décidés à chercher un imprimeur qui acceptât de « démonter » les deux seuls livrets qui nous restaient afin d’en réaliser des scans pour préparer un retirage, à l’identique quant à la pagination et au contenu, mais de meilleure qualité pour ce qui concerne l’impression.

Le mardi 24 décembre dernier au matin, en la Vigile de Noël, nous avons pu aller à l’imprimerie pour y chercher les cartons contenant les rééditions de ces deux livrets.
Ils sont disponibles au tarif de 4 € l’exemplaire au Mesnil-Marie, et peuvent également être commandés pour être reçus par voie postale.

Les personnes qui désirent nous en commander trouveront toutes les informations pour cela sur ce bon de commande téléchargeable, que l’on peut imprimer et compléter pour nous le renvoyer accompagné du règlement correspondant > fichier pdf Bon de commande 

Felix le Chat enthousiaste

2019-96. Pour aller à Bethléem…

Vendredi des Quatre-Temps d’hiver 20 décembre 2019,
Vigile de Saint Thomas.

Pour aller à Bethléem - détail 2

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Vous vous souvenez, sans aucun doute, de la manière dont feu le Maître-Chat, prenait une part active à la préparation de la grande crèche de notre oratoire (cf. par exemple > ici), mais il attachait toutefois une plus grande importance à la préparation intérieure à la fête de la Nativité de notre divin Rédempteur, Verbe de Dieu incarné, et, dans ses prévisions de publication, il avait mis de côté l’une de mes modestes bandes dessinées – datée du mois de décembre 1991 – qu’il n’avait point encore publiée dans les pages de ce blogue.

En ces jours des Quatre-Temps d’hiver (pour l’explication des Quatre-Temps voir > ici) où la liturgie nous prépare d’une manière plus intense à l’événement de Bethléem et afin de mieux disposer nos âmes à la célébration de la naissance du Sauveur, cette bande dessinée constitue un résumé des dispositions qui nous doivent animer intérieurement jusqu’à l’heure de la Nativité…

Frère Maximilien-Marie.   

Pour aller à Bethléem recto

Pour aller à Bethléem verso

Pour lire ou relire l’historique de la crèche > ici
Et pour alimenter encore votre méditation vous pouvez relire > « Chemin de Bethléem, école d’oraison »

Pour aller à Bethléem - détail 1

Publié dans:Bandes dessinées, De liturgia, Prier avec nous |on 20 décembre, 2019 |1 Commentaire »

2017-99. La préférée de Dieu.

Que Jésus embaume notre âme des vertus de la Crèche

« Que Jésus embaume notre âme des vertus de la Crèche. »
Mgr de Ségur

Voici une petite bande dessinée qui fut réalisée par Frère Maximilien-Marie à la fin du mois de décembre de l’année 1990. Il me semble que je n’ai pas besoin d’y ajouter de commentaires…

Patte de chat Lully.

Guirlande de Noël

La préférée de Dieu (1ère partie)

La préférée de Dieu (2nde partie)

Lanterne de Noël

Voir aussi :
- Quand l’année s’achève : « Dialogue d’une âme fatiguée avec son Seigneur » (Marie Noël) > ici
- Pour le dernier jour de l’année civile : « Te hominem laudamus » (Marie Noël) > ici
- Conte de Noël : « Le Noël de celui qui n’est pas venu » (Marie Noël) > ici
- Conte de Noël : « La dernière visiteuse » (Frères Tharaud) > ici
« A l’an que vèn, se sian pas mai que sian pas mens ! » > ici
- Invocations pour le début de l’année nouvelle > ici
- Etrennes sous forme d’images pieuses « vintage » > ici
- Et la série de réflexions intitulée « Métaphysique des voeux » à partir d’ > ici

Publié dans:Bandes dessinées, Lectures & relectures |on 30 décembre, 2017 |4 Commentaires »

2017-75. Du dixième anniversaire du blogue du Maître-Chat Lully.

2007 – 10 septembre – 2017

Bon anniversaire gif

Dimanche 10 septembre 2017
XIVème dimanche après la Pentecôte, « dimanche de la divine Providence » ;
Mémoire de Saint Nicolas de Tolentino, grand thaumaturge de l’Ordre de Saint Augustin. 

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

C’est aujourd’hui même le 10ème anniversaire de ce blogue - auquel vous me faites l’honneur de porter quelque attention – , puisque j’ai publié mon premier article (celui-ci > Prologue) le 10 septembre 2007.
J’étais alors un tout jeune chat, et j’ai déjà eu l’occasion de vous raconter comment ce blogue est né d’une boutade de mon papa-moine (voir > ici).

Aujourd’hui, nos compteurs de statistiques ont enregistré pour ces dix années écoulées quelque 2.098.000 visiteurs et près de 3.330.000 pages consultées.
Le nombre de visites quotidiennes n’est jamais inférieur à 600, et il n’est pas rare qu’il dépasse le millier.
Mes lecteurs sont essentiellement Français, mais je suis aussi lu dans plusieurs pays d’Europe, dans les deux Amériques et au Proche Orient.

Il est de plus en plus fréquent que mon papa-moine, à l’occasion de déplacements, soit abordé en ces termes : « C’est vous le Chat Lully ? » Question à laquelle il répond en toute honnêteté et vérité : « Oh non ! Je ne suis que son humble secrétaire… »

Destiné au départ aux amis des débuts de notre humble Refuge Notre-Dame de Compassion, je dois dire aujourd’hui que mes publications m’ont valu la joie de faire la connaissance de très nombreuses personnes qui, nonobstant les distances géographiques, me sont devenues proches par l’esprit, par le partage des convictions spirituelles et légitimistes, par l’amitié et par la prière.

Je sais aussi qu’il n’y a pas que des amis qui me lisent mais que des opposants à nos idéaux viennent chercher dans ces pages les arguments sur lesquels ils veulent assoir leurs critiques et avec lesquels ils alimentent leur réquisitoire. « C’est de bonne guerre ! » (car nous sommes en guerre).
J’en ai parfaitement conscience. Je sais que ce peut même être apprécié comme une façon de « donner des verges pour se faire battre ». Ce n’est pourtant pas cela qui me fera taire : si je me tais, un jour les pierres crieront.
Avec la souveraine liberté et l’indépendance qui caractérisent les chats, je peux vous certifier que les oppositions et contradictions ne servent qu’à renforcer ma détermination et à me donner davantage de « gnaque ».

En me souhaitant un bon anniversaire de blogue, mon papa-moine m’a demandé de tenir encore cette place pendant de très nombreuses années.
Je lui ai bien sûr répondu que cela dépend uniquement des dispositions de la divine Providence, auxquelles je m’abandonne en toute confiance ainsi que nous le recommande tout particulièrement la péricope évangélique de ce quatorzième dimanche après la Pentecôte (cf. > ici).
Je lui ai demandé de réaliser une toute petite bande dessinée pour marquer cet anniversaire, en lui indiquant de manière très précise ce que j’y voulais voir figurer. Vous la trouverez ci-dessous.

Pour terminer, je veux remercier chat-leureusement tous mes lecteurs : ceux de la première heure et ceux qui, au fil des ans, sont venus en grossir le nombre.

Que le Bon Dieu vous bénisse et vous garde, mes chers Amis !

Patte de chat Lully.

Chat gif

BD 10 ans du Blogue du Maître-Chat Lully

Fleur de Lys

Lully à l'ordinateur !!!

2017-31. Où le Maître-Chat vous démontre par les faits que l’on ne peut pas avoir toutes les vocations en même temps…

Jeudi soir 30 mars 2017,
Fête de Saint Jean Climaque, abbé et confesseur ;
Mémoire du jeudi de la 4e semaine de Carême.

Lully observateur

Lully, l’observateur

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Ce soir, je ne viens pas vous entretenir de thèmes spirituels, ni de Légitimité, ni de quelque autre sujet connexe à la crise de l’Eglise, je viens juste vous donner quelques nouvelles de la vie au Mesnil-Marie et vous démontrer de manière incontestable que Frère Maximilien-Marie n’a pas, mais alors pas du tout, absolument pas du tout la vocation… de cascadeur.
Jugez-en plutôt par vous-mêmes…

pattes de chatLully.

grenouille gif

Mon moine n'a pas la vocation de cascadeur - BD

grenouille gif

2017-23. Où le Maître-Chat Lully retrouve ses lecteurs après 5 jours de coupure d’électricité et d’Internet.

Samedi des Quatre-Temps de printemps 11 mars 2017.

Pylône endommagé par la tempête et provisoirement réparé

Pylône électrique endommagé par la tempête à moins de 2 km du Mesnil-Marie :
le béton fissuré par le contre-coup des chocs dus aux chutes d’arbre sur la ligne, n’a pas résisté ;
la tête du pylône s’est inclinée, entraînant la coupure des cables…
Il a fait l’objet d’une réparation provisoire : un ancien poteau de bois lui sert d’attelle de fortune…

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

J’en connais qui, malgré le Carême, auront envie de chanter « Alléluia » !
Pourquoi ?
Parce que, si l’on en croit les innombrables messages reçus depuis lundi 6 mars jusqu’à ce samedi 11 mars (et auxquels nous n’avons pu avoir accès qu’aujourd’hui), il y a beaucoup de personnes qui étaient dans l’inquiétude ou qui se posaient des questions sur ce que devenaient le Mesnil-Marie et ses habitants.

C’étaient d’un côté les abonnés aux envois quotidiens du Carême qui se demandaient pourquoi ils ne recevaient plus leur texte journalier de réflexion et de méditation ; c’étaient par ailleurs les « fans » de nos pages Facebook qui s’étonnaient de ne plus y trouver l’éphéméride habituel, ni les mises à jour des publications liées à la liturgie, à la spiritualité, à l’actualité de l’Eglise ou du monde, et à la Légitimité ; c’étaient aussi les personnes qui nous envoyaient des courriels et qui – ne recevant pas de réponses – en renvoyaient pour nous demander si nous avions reçu (ou pas) les précédents ; c’étaient encore ceux qui cherchaient à nous joindre par téléphone et qui laissaient des messages sur le répondeur mais n’étaient pas rappelés (puisque il ne nous était pas possible de consulter ledit répondeur)… etc.
Cela dit, je tiens à souligner que nul n’a songé à nous joindre par télégraphe optique, par signaux de fumée, ou bien en organisant une chaîne de mesages au tam-tam à travers tout le Royaume de France !

Que tous soient désormais pleinement rassurés (l’un des messages que nous avons reçus ne commençait-il pas par « Cher Frère, j’espère que vous êtes toujours en vie » !) : le Maître-Chat et son moine de compagnie se portent parfaitement bien.

Alors, allez-vous me me demander, que s’est-il donc passé que nous ne puissions vous joindre en aucune manière pendant cinq jours ?

- En résumé : nous avons eu une coupure d’électricité depuis le lundi 6 mars vers 17 h 30 jusqu’au mercredi 8 mars vers 12 h 30, soit pendant 43 h.
Mais une fois que l’électricité a été rétablie, Internet lui ne fonctionnait toujours pas et cela a duré jusqu’à ce samedi 11 mars en milieu de journée.

- De façon plus détaillée : la tempête « Zeus » qui a balayé la France les lundi 6 et mardi 7 mars a occasionné dans nos contrées des chutes d’arbres sur les lignes électriques et téléphoniques.
L’un de ces accidents s’est produit à moins de 2 km du Mesnil-Marie : les cables d’une ligne de 20.000 volts ont été sectionnés en conséquence de ces susdites chutes d’arbres, qui se sont produites dans des zones extrêmement difficiles d’accès ; pour cette raison, les techniciens d’ERDF ont dû, afin de pouvoir travailler, faire intervenir auparavant des entreprises d’élagage qui leur frayaient la voie et libéraient l’espace dans lequel les pylônes tombés à terre devaient être rétablis.
Pas d’électricité, cela signifie non seulement qu’il n’y a plus de courant dans les prises ou les lampes, mais également qu’il n’y a plus de réception des téléphones portables (les relais n’étant plus alimentés), qu’il n’y a bien sûr plus d’Internet – ni évidemment de téléphonie par internet ni d’accès au répondeur téléphonique – , et pour nous, qui pouvons avoir accès à la radio uniquement par Internet, cela voulait aussi dire aucune information, aucune prévision météorologique… Rien ! Une totale coupure du reste du monde.
Ajoutez encore que cela peut aussi entraîner pour nous, à brève échéance – si nous ne prenons pas les mesures d’économie qui s’imposent – , le manque d’eau, puisque les pompes de notre système d’approvisionnement fonctionnent grâce à l’électricité.

En revanche, pour ce qui concerne le chauffage, la cuisine et l’éclairage, nous n’étions pas du tout à plaindre, puisque nous n’avons justement pas voulu d’un « tout électrique ».

J’ai demandé à Frère Maximilien-Marie de dessiner à votre intention une petite BD illustrant la vie au Mesnil-Marie pendant cette coupure d’électricité, et je vous la livre maintenant…

pattes de chatLully.

BD Mais que se passe-t-il au Mesnil-Marie - détail 1

BD Mais que se passe-t-il au Mesnil-Marie ?

chat internaute

Publié dans:Bandes dessinées, Chronique de Lully |on 11 mars, 2017 |9 Commentaires »

2016-88. « Je protégerai, dans l’arche de mon Coeur immaculé, ceux qui lui seront consacrés ».

7 décembre,
Fête de Saint Ambroise ;
Vigile de la Conception immaculée de la Bse Vierge Marie.

L'Immaculée Conception - Monastère de la Visitation rue de Vaugirard à Paris

L’Immaculée Conception
(tableau du Monastère de la Visitation de la rue de Vaugirard, Paris)

Trois lys blancs

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

En guise d’ultime préparation à la très grande et si belle fête de la Conception sans tache de la Très Sainte Mère de Dieu, je vous propose, ci-dessous, une autre des petites bandes dessinées de Frère Maximilien-Marie.
En réalité, elle était originellement la suite de celle qui s’intitule « la Nouvelle Arche » et que j’avais publiée à l’occasion de la fête de Notre-Dame de Pontmain, en 2014 (cf. > ici).
Je vous souhaite d’entrer saintement dans cette fête si chère à la piété catholique et d’honorer avec ferveur notre Mère céleste dans le mystère de sa conception immaculée.
Et si vous le pouvez, ne négligez pas d’illuminer vos fenêtres au soir du 8 décembre (explications > ici).

Patte de chat Lully.

Dans l'arche du Coeur immaculé recto

Dans l'arche du Coeur immaculé verso

Trois lys blancs

Autres publications en rapport avec le 8 décembre :
- Tota pulchra es > ici
- Origines de Notre-Dame selon la Légende Dorée > ici
- Le 8 décembre illuminons nos fenêtres > ici

Et retrouvez toutes les bandes dessinées de Frère Maximilien-Marie publiées dans ce blogue en cliquant > ici

2015-94. De l’octave de la Toussaint, de la sainteté en laquelle consiste la vocation du chrétien, et des leçons spirituelles d’une chenille transformiste…

8 Novembre,
Octave de la Toussaint (double majeur).

Camille chenille détail

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Qu’ils sont beaux tous ces jours de l’octave de la Toussaint !
Après la grave – mais non point triste – célébration de la commémoraison solennelle des défunts, nous y avons enchaîné de très belles fêtes qui nous permettent d’intensifier notre désir du Ciel et de rendre plus ardentes et plus concrètes nos résolutions de sainteté : le 3 novembre, ici, nous avons en effet la fête de tous les saints du diocèse de Viviers ; le 4 novembre, la fête de Saint Charles Borromée vient nous rappeler l’extraordinaire fécondité spirituelle du saint concile de Trente ; ce 5 novembre, la fête des Saintes Reliques, qui nous permet d’honorer les restes mortels de ceux qui ont été d’une manière très spéciale les temples du Saint-Esprit ; et le 6 novembre, la fête de la dédicace des églises consacrées (hormis la cathédrale), fête qui nous fait voir dans nos églises consacrées d’ici-bas la figure de la Jérusalem Céleste, notre vraie patrie, depuis laquelle les Saints nous appellent à les rejoindre, depuis laquelle les Saints – qui intercèdent pour nous – nous assistent aussi dans la vie d’ici-bas…

Il y en a qui ont le monstrueux culot de prétendre qu’il a fallu attendre le second concile du Vatican pour que l’Eglise adresse à tous les fidèles un solennel appel à la sainteté.
Frère Maximilien-Marie se souvient d’avoir entendu des prêtres et évêques pérorer avec toute la bêtise de leur suffisante ignorance, pour affirmer que « avant le concile, la sainteté était présentée comme uniquement une affaire de moines et de religieuses, mais qu’enfin « le » concile avait ouvert la voie de la sainteté à tous les fidèles… ».
C’est à se demander si ces prêtres et évêques ont jamais lu les Evangiles et les épîtres des Saints Apôtres ! Sans parler – bien sûr – des écrits des Pères et Docteurs de l’Eglise, des textes des anciens conciles, de plusieurs centaines de mandements épiscopaux ou encycliques pontificales antérieurs au concile vaticandeux ; et sans citer non plus l’insistance continue des textes et oraisons du missel et du bréviaire… etc.

Bref ! l’octave de la Toussaint (mais il est vrai que les pseudo réformes liturgiques du milieu du XX ème siècle ont supprimé l’octave de la Toussaint !!!), en célébrant pendant huit jours la foule immense de tous les saints – cette « foule immense que nul ne pouvait dénombrer, de toutes tribus, peuples et langues » (épître de la Toussaint) – vient justement insister pour nous stimuler à travailler toujours mieux à devenir des saints, ce en quoi se résume la vocation chrétienne, ce que l’Eglise a toujours répété inlassablement depuis ses origines et à travers tous les siècles.

Cela, une des petites bandes dessinées de notre Frère Maximilien-Marie l’a aussi illustré : c’est en décembre 1989 qu’il l’avait réalisée, à la suite d’une conférence de Claude Tresmontant au cours de laquelle ce fameux philosophe, métaphysicien et exégète avait utilisé la métaphore de la chenille et du papillon qui est ici reprise.

Allez, bien chers Amis, je vous laisse à l’école d’une chenille transformiste !

pattes de chatLully.

papillons en guirlande gif

Camille chenille recto

Camille chenille verso

papillons en guirlande gif

Toutes les B.D. de Frère Maximilien-Marie publiées sur ce blogue en cliquant > ici.

12345

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi