Archive pour la catégorie 'Recettes du Mesnil-Marie'

Recette du « Mesnil-Marie » : Fondant au chocolat.

La recette qui suit nous a été communiquée par la maman d’un ami prêtre : ce ne peut donc qu’être une « sainte recette »!!! Nous l’avons testée pour vous et nous sommes bien convaincus que – comme nous – ce « fondant au chocolat » vous fera… fondre!

Chocolat-chat!!!

- Ingrédients:
125 grammes de chocolat ; 125 grammes de beurre ; 100 grammes de sucre ; 3 oeufs.

- Préparation:
Avant de commencer la préparation, faites préchauffer votre four à 180°. Faites fondre le chocolat dans une casserole, avec un peu d’eau. Ajoutez le beurre, le sucre et les oeufs et mélangez bien. Mettez dans un moule (ou dans des petits moules individuels si vous préférez) et enfournez. Laissez cuire 17 minutes et dégustez encore tiède… avec modération toutefois si vous ne voulez pas avoir de crise de foie!

* * * * * * *

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 15 août, 2008 |Pas de commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Soupe de courgette et pommes de terre.

Les courgettes sont un légume de saison. Ce soir, Frère Maximilien-Marie prépare une soupe à base de courgette qui m’a tout l’air d’être délicieuse, alors – pendant qu’il s’affaire avec ses marmites – je m’empare du clavier de l’ordinateur pour vous en communiquer la recette. Si certains pensent que la soupe ne convient pas aux soirs d’été, j’espère que cette recette les fera changer d’avis…

Lully.                         

Soupière fumante... hummm!

Préparation : 10 mn .
Cuisson : 25 mn

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 1 petite courgette
– 3 pommes de terre moyennes
– 100 grammes de crème fraîche (facultatif)
– herbes de Provence, basilic, menthe, persil…
– gros sel

Préparation :

Eplucher la courgette et les pommes de terre. Les couper en petits dés.
Mettre les dés dans une casserole et couvrir avec de l’eau. Ajouter une poignée de gros sel. Cuire à feu fort environ 25 minutes.
Une fois la cuisson arrêtée, mixer les légumes dans l’eau.
Ajouter la crème et les herbes de Provence finement coupées.

Servir immédiatement.

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 29 juillet, 2008 |3 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie: Gâteau aux amandes extra-simple et… extra-bon!

Mon ami Grisou, de Chartres, dans le message qu’il m’a envoyé à l’occasion de mon anniversaire – et dont je le remercie du fond du coeur – (cf. www le 3ème commentaire), me demandait une recette typiquement vivaroise… Je n’en connais pas encore, mais par contre je peux vous communiquer à tous ici la recette du gâteau très simple mais cependant délicieux que nous avons dégusté le soir où nous avons fêté l’anniversaire de Frère Maximilien-Marie:

Gâteau aux amandes

La préparation ne demande que 5 minutes. En revanche, pour la cuisson, il faudra prévoir 45 minutes. Les ingrédients sont les suivants (pour 6 personnes) : – 250 g d’amandes en poudre – 200 g de sucre – 6 oeufs.

Préchauffez votre four pendant la préparation.

Mélangez les trois ingrédients dans un récipient, beurrez votre moule (ou mettez-y du papier sulfurisé), versez votre préparation dans le moule et enfournez…

Laissez cuire environ 45 minutes à 150°C (thermostat 5) et surveillez la cuisson.

Vous le dégusterez de préférence froid… Nous l’avons servi accompagné d’une confiture de bananes réalisée par Frère François-Marie et dont je vous donnerai peut-être la recette un autre jour. Ce gâteau peut aussi accompagner de la glace, ou une crème.

Bon appétit !!!

Recette du Mesnil-Marie: Gâteau aux amandes extra-simple et... extra-bon! dans Chronique de Lully 90chatgourmandtn

Recette du Mesnil-Marie à préparer pour Pâques : le « Lamala ».

Mercredi Saint 19 mars 2008.

La célébration de la fête de Saint Joseph, en raison de la Semaine Sainte et de l’Octave de Pâques, va être repoussée jusqu’au mardi 1er avril… Mais le 19 mars reste le 19 mars et Frère Maximilien-Marie aujourd’hui n’a pas manqué d’allumer une veilleuse devant la statue – voilée! – de ce puissant intercesseur. Il m’a bien recommandé aussi de prier pour notre Saint-Père le Pape Benoît XVI dont le prénom de baptême est Joseph, et je ne manquerai certainement pas de le faire, parce qu’un homme qui aime les chats et qui, mieux encore, est aimé des chats (cf. Joseph et Chico), ne peut pas être un mauvais Pape! Toutefois nous savons que son ministère est difficile, en butte aux attaques de loups qui se sont introduits dans la Bergerie, en utilisant même parfois les apparences des pasteurs… Puisse donc clui que nous invoquons comme le « Protecteur de l’Eglise universelle », assister puissamment le Souverain Pontife dans sa mission!

* * * * * * *

Mais aujourd’hui je voudrais aussi vous proposer une nouvelle recette, celle d’une pâtisserie vraiment typique de la fête de Pâques et qui nous vient d’Alsace : le Lamala.

En fait, son nom complet est « Osterlammele« , qui signifie « petit agneau de Pâques« , mais l’habitude des abréviations et la prononciation alsacienne sont arrivées à cette contraction populaire pour désigner un délicieux gâteau traditionnel alsacien en forme d’agneau.

La coutume semble remonter au XVIème siècle : après les privations du Carême – qui étaient bien plus exigeantes que de nos jours – on prit l’habitude de l’offrir comme friandise caractéristique aux enfants pour le Saint Jour de Pâques. Saupoudré de sucre glace, le cou orné d’un ruban (souvent rouge) et brandissant l’étendard de la Résurrection, voici l’Agneau Pascal!

Recette du Mesnil-Marie à préparer pour Pâques : le

Il existe évidemment des moules spéciaux pour faire cuite le Lamala ; les anciens étaient en terre cuite vernissée, mais on en trouve maintenant en métal.

Ingrédients pour deux lamalas :

6 oeufs, 180 gr. de sucre, 160 gr. de farine, 20 gr. de fécule, 1 gousse de vanille ou 1 sachet de sucre vanillé, du sucre glace.

Préparation :

Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à obtenir une mousse de couleur claire, ajoutez y la gousse de vanille fendue et grattée (ou le sachet de sucre vanillé). Incorporez ensuite délicatement la farine et la fécule tamisées. Versez la pâte ainsi obtenue dans les moules à Lamalas beurrés et farinés aux trois-quarts de leur hauteur. Faites cuire 20 à 25 minutes à 190°C. Laisser tiédir avant de démouler. Après refroidissement, saupoudrez-les de sucre glace et rajoutez leur un petit ruban autour du cou.

Voilà bien de quoi faire participer votre estomac à la joie pascale!

Recette du Mesnil-Marie : Gâteau aux fruits au sirop.

Jeudi 28 février : Mi-Carême!

Nous avons parcouru la moitié de ce temps béni qui nous prépare aux célébrations pascales et il est même permis de relâcher un peu nos privations… Voilà pourquoi, comme je ne peux pas aller courir à l’extérieur (en plus il y a du brouillard et il pleut…) et que je m’ennuie un peu, Frère Maximilien-Marie m’a proposé de l’aider à préparer un gâteau tout simple pour « marquer le coup »: cette proposition m’a bien plu et je ne veux pas manquer de vous en faire profiter vous aussi afin que votre estomac participe un peu à cette joie qui ressortira tout spécialement dans la liturgie de ce prochain dimanche, le dimanche de « Laetare« !

* * * * * * *

Ingrédients:

60 grammes de beurre ; 3 cuillers à soupe d’huile ; 85 grammes de sucre en poudre ; 2 oeufs entiers ; 170 grammes de farine ; 1 paquet de levure ; 1 boite de fruits au sirop (ananas, pêches, poires, prunes… ) .

Laisser ramollir le beurre et le mélanger avec le sucre et l’huile, ajouter les deux oeufs battus puis la farine et la levure *. Verser dans un moule à tarte préalablement graissé et disposer les fruits sur la pâte. Laisser cuire pendant environ 1/2 heure (à four chaud) mais 5mn avant la fin de la cuisson sortir le plat du four et verser sur le gâteau le sirop des fruits avant de remettre au four pour achever la cuisson.

Bon appétit !

* [ Cela n'est pas dans la recette originelle, mais Frère Maximilien-Marie ajoute à la pâte une cuillerée d'armagnac et je vous assure que je ne m'en plains pas!]

Recette du Mesnil-Marie : Tarte mangue et chocolat.

Mercredi 21 novembre 2007.

Les fêtes religieuses, c’est bien connu, fournissent l’occasion de préparer des « petits plus » pour les repas: il faut bien que les corps ressentent eux aussi les effets de la joie spirituelle qui nous est donnée à travers les célébrations de Notre-Seigneur, de Notre-Dame, et des Saints!

Un vieux prêtre connu jadis, qui avait été formé dans les séminaires de « ces Messieurs de Saint-Sulpice », parlait de la fête de la Présentation de Notre-Dame comme d’une « fête crèmifère », parce que ce jour-là l’ordinaire – très ordinaire à la vérité, parce que c’étaient les années de la guerre et des restrictions et que le séminaire était essentiellement ravitaillé par les dons des paysans des environs! – était rehaussé d’un dessert à la crème de lait.

Voici donc aujourd’hui une succulente recette qui vous régalera je l’espère autant que moi, il s’agit d’une tarte mangue & chocolat!

Ingrédients:

 

1 pâte feuilletée, 1 grosse mangue bien mure (qu’on peut éventuellement remplacer par une boite de mangues en conserve), 100 grammes de chocolat patissier, 2 oeufs, 30 centilitres de crème fraiche, 2 cuillers à soupe de sucre.

Préparation:

Faire fondre le chocolat à feu très doux, s’il le faut rajouter un peu d’eau pour qu’il soit bien lisse. Disposer la pâte feuilletée dans un moule à tarte et étaler le chocolat fondu sur le fond, puis y disposer les mangues. Mettre au four pendant 10 minutes (180°C – thermostat 6). Pendant ce temps, battre les oeufs, y ajouter la crème et le sucre. Quand on retire la préparation du four, on y ajoute ce mélange et on remet au four pendant 25 à 30 minutes (toujours à 180°C).

Il ne vous reste plus qu’à savourer…

Recette du Mesnil-Marie : un délicieux gâteau d’automne.

Mardi 6 novembre 2007.

Aujourd’hui, il y avait de la gelée blanche, quand j’ai fait ma première sortie ce matin. Les feuilles des quatre gros tilleuls qui sont devant notre « Mesnil-Marie » tombent très rapidement et notre Frère les met en tas, mais c’est un travail qu’il faut recommencer sans cesse. Il y a aussi les autres travaux de saison: rentrer les pots de fleurs, couper du bois et le rentrer, émonder certains arbustes, ramasser encore quelques fruits… En effet il y a encore des noisettes à ramasser, et aussi quelques pommes. C’est bien les pommes, parce qu’avec on fait de la compote, et – je crois vous l’avoir déjà dit – j’aime bien la compote!

On peut également aussi se servir des pommes pour faire des gâteaux, et justement cet après-midi j’ai aidé mon papa à préparer un gâteau avec des pommes et des noix: un délicieux gâteau d’automne! Je me répète mais vraiment je puis vous garantir qu’il est absolument dé-li-ci-eux (oui, oui, c’est vrai je suis un chat qui aime aussi les gâteaux!).

Lully gourmand

Et comme il est vraiment très simple à préparer, je ne puis que vous encourager à le préparer aussi chez vous et à inviter vos amis pour les régaler et passer un moment agréable en leur compagnie…

En voici la recette (pour 6 personnes environ) :

- 1 tasse de farine, 1 tasse de sucre, 2 oeufs, 1/2 tasse de lait, 1/2 tasse d’huile, 1 sachet de levure, 1 cuiller à soupe d’extrait de vanille, 1 cuiller à café de cannelle, 1 tasse de noix, 2 ou 3 pommes.

Vous mélangez tous les ingrédients (sauf les pommes et les noix) pour obtenir une pâte liquide, vous y ajoutez les noix et les pommes (coupées en dés), vous mélangez doucement et vous faites cuire au four préchauffé (thermostat 6-7) pendant 45 mn environ. Vers la fin de la cuisson vous pouvez badigeonner la surface avec du miel et remettre au four un tout petit moment pour qu’il fonde et pénètre bien.

Mia-a-a-ou-ou! Mi-a-a-am-am!

Lully.

12345

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi