Archive pour la catégorie 'Recettes du Mesnil-Marie'

2009-27. Anniversaires en série et recette d’une excellente tarte aux poires et au chocolat.

Jeudi 9 juillet 2009, fête de Notre-Dame de Paix (cf.> www).

Chers Amis du « Refuge Notre-Dame de Compassion« ,

Ainsi que Chlôris vous l’annonçait dans sa chronique du 30 juin (cf.> www), notre « Mesnil-Marie » vit depuis 10 jours au rythme des anniversaires. Depuis le 1er anniversaire de notre installation ici (le 30 juin) en passant par les anniversaires de naissance de Frère Maximilien-Marie puis de Chlôris (les 3 et 6 juillet), sans oublier de célébrer l’anniversaire du motu proprio « Summorum Pontificum cura » (le 7 juillet) qui a marqué le passage à une ère nouvelle dans l’Eglise *, jusqu’à mon propre anniversaire puisque, en effet, j’aurai 3 ans demain (10 juillet)! C’est beaucoup d’émotions, tout cela, et nous avons bien besoin de récupérer…!!!

Il fait trop chaud pour travailler...!!!

La sieste des chats sur la terrasse du « Mesnil-Marie »

Comme les anniversaires ne vont pas sans pâtisserie, je vous livrerai ci-dessous la recette d’une excellente tarte aux poires et au chocolat dont nous nous sommes régalés. Mais auparavant laissez-moi vous donner deux autres nouvelles… une bonne et une mauvaise.

A – La bonne nouvelle, c’est que – depuis quelques jours – la salle d’eau est opérationnelle et que Frère Maximilien-Marie n’a plus besoin de recourir à « l’hospitalité sanitaire » de notre voisine et amie (pour laquelle nous ne tarissons pas de gratitude). Chlôris et moi ne comprenons pas vraiment pourquoi les hommes ont besoin d’eau pour être propres, puisque nous-mêmes y arrivons très bien sans cela… mais pour marquer l’évènement, Chlôris a voulu sonner la cloche (cliquer sur la vignette pour la voir en taille réelle) :

Chlôris veut sonner les mâtines

B – La mauvaise nouvelle, c’est que – justement alors que les plombiers avaient  achevé les raccords pour la salle d’eau et le lave-linge et qu’ils s’apprêtaient à brancher ce dernier – un épouvantable fracas nous a tirés de notre quiétude et nous a inspiré d’aller nous cacher sous le lit de Frère Maximilien-Marie : tout un pan de mur s’est effondré dans l’ancienne étable, au moment même où les plombiers retiraient le lave-linge qui avait été entreposé provisoirement à cet endroit. Grâces soient rendues à Dieu, il n’y a pas eu de blessures corporelles! Le lave-linge lui-même n’a pas été écrasé mais il a été poussé en avant par les grosses pierres qui dégringolaient et il n’a pas été endommagé… Néanmoins il a fallu étayer de toute urgence la grosse poutre maîtresse qui reposait à cet endroit du mur et n’avait plus d’appui, ainsi que l’embrasure de la porte voisine. Notre entrepreneur a été sollicité pour venir au plut tôt réparer ces dégâts.

Le mur qui s'est effondré le 2 juillet au matin

Mais je ne veux pas terminer sur une notre trop pessimiste, aussi avant de vous retranscrire ma recette – et parce que les anniversaires ne vont pas non plus sans fleurs – je vous propose de visionner un diaporama qui vous permettra de voir quelques belles photos des fleurs qui entourent notre « Mesnil-Marie » ces jours-ci : il vous suffit de cliquer ici > www.

Lully.

* Nous nous réjouissons grandement de la publication, au lendemain du deuxième anniversaire du motu proprio « Summorum Pontificum cura », d’une autre lettre apostolique en forme de motu proprio, signée par notre Saint-Père le Pape Benoît XVI le 2 juillet et rendue publique le 8 et intitulée « Ecclesiae unitatem », qui réorganise la commission pontificale « Ecclesia Dei » et lui permettra ainsi – c’est notre voeu et plus encore notre prière – de mieux travailler à l’authentique promotion de la tradition liturgique, dans la paix retrouvée… (une traduction en français – le site du Saint-Siège  ne donne actuellement que le texte latin officiel et sa version italienne – en est disponible ici > www).

* * * * * * *

Tarte aux poires et au chocolat.

Tarte poire et chocolat.

Ingrédients :

Une pâte sablée; 80 grammes de chocolat noir; 2 cuillers à soupe de lait; 3 oeufs; 6 cuillers à soupe de crème fraîche; 70 grammes de sucre; une boite de demi-poires au sirop; 100 grammes d’amandes effilées.

 Préparation :

Dans une casserole, à feu doux, faire fondre le chocolat avec le lait. Quand il est fondu,  retirer du feu et ajouter 3 cuillers (généreuses) de crème fraîche; bien mélanger puis verser sur la pâte déjà disposée dans le moule. Déposer alors les demi-poires sur ce nappage. Dans une jatte, mélanger les oeufs, le sucre et les 3 cuillers de crème fraîche restantes. Verser ensuite sur les poires et recouvrir le tout avec les amandes effilées. Mettre au four pendant 30 minutes environ à 180° (thermostat 6).

animauxchats00130.gif

Recette du Mesnil-Marie : une succulente tarte aux abricots.

Nous sommes en pleine saison des fruits et la région où nous sommes nous permet de déguster de délicieux abricots, aussi je vous propose aujourd’hui la recette d’une tarte aux abricots… que nous avons testée pour vous, et qui a reçu l’approbation unanime des gourmets auxquels nous l’avons proposée :

Abricots

Ingrédients:

500 grammes d’abricots dénoyautés et coupés en petits morceaux; une pâte feuilletée; 100 grammes d’amandes effilées; 100 grammes de beurre; 100 grammes de sucre; 1 oeuf.

Préparation:

Garnir un moule à tarte avec la pâte feuilletée, y disposer les abricots coupés en morceaux et les recouvrir avec les amandes effilées. Dans une jatte, faire fondre le beurre, y ajouter le sucre et l’oeuf : bien mélanger pour en faire une espèce de crème homogène et la verser sur les abricots. Mettre au four à 200° pendant 25 minutes environ… et régalez-vous!

Papillons et chatons

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 26 juin, 2009 |1 Commentaire »

Recette du Mesnil-Marie : Clafoutis aux cerises.

C’est « le temps des cerises » (mais, rassurez-vous, je ne vais pas chanter la célèbre chanson révolutionnaire!!!) : le cerisier que nous avons planté l’an dernier est encore un peu jeune pour qu’on songe à  y remplir nos paniers, mais la divine Providence a fait qu’on nous en a apporté plusieurs kilos à domicile! Outre la dégustation directe, Frère Maximilien-Marie s’est employé à faire des confitures et s’est essayé à la réalisation d’un clafoutis, dont je vais retranscrire la recette pour vous ci-dessous (il en existe plusieurs variantes, mais je puis vous assurer que celle-ci nous a  vraiment régalés).

Une délicieuse part de clafoutis avec de la crème fouettée.

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes):

600 grammes de cerises dénoyautées ; 3 oeufs ; 120 grammes de sucre en poudre ; 120 grammes de farine ; 30 centilitres de lait ; une pincée de sel.

Préparation :

Laver les cerises à l’eau froide, enlever les queues et les noyaux (c’est le plus long!). Disposer les fruits dans un grand plat rectangulaire préalablement beurré, puis les saupoudrer avec 60 grammes de sucre. Dans une jatte mélanger les 120 grammes de farine, les 60 grammes de sucre restant, le sel et ajouter les oeufs : fouetter ce mélange et ensuite ajouter le lait pour obtenir une pâte fluide. Verser sur les cerises et faites cuire pendant 35 minutes au four à 200°C (thermostat 6-7).

Je vous recommande de le déguster tiède avec de la crème fouettée (comme sur la photo que j’ai prise pour vous)… Slurp!

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 12 juin, 2009 |1 Commentaire »

Recette du Mesnil-Marie : une délicieuse entrée d’hiver, la tarte au potiron et aux oignons.

Il y a plusieurs semaines que je ne vous ai pas fait de suggestions gourmandes… Comme il pleut aujourd’hui, je vais profiter de l’occasion pour vous mettre l’eau à la bouche et vous donner les secrets de la tarte au potiron et aux oignons - ce sont des légumes de saison – dont Frère Maximilien-Marie nous a déjà régalés deux ou trois fois. Regardez ci-dessous, cette photo a été prise sur la table du « Mesnil-Marie » : n’est-ce pas bien appétissant?

Lully.

Tarte au potiron et aux oignons.

Ingrédients (pour 6 personnes):

Une pâte brisée (si vous la confectionnez vous-même laissez-la reposer une heure avant de passer à la suite de la recette) ; 500 grammes de potiron ; une grosse pomme de terre ; 200 grammes d’oignons ; 3 oeufs ; sel et poivre ; deux cuillères à soupe d’huile d’olive ; 100 grammes de fromage rapé (gruyère ou emmental).

Préparation:

Epluchez le potiron, coupez-le en cubes, mettez-les dans une casserole avec un peu d’eau au fond et du sel. Couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que la chair soit tendre. Retirez alors le couvercle, laissez évaporer l’eau puis écrasez à la cuillère de bois pour obtenir une purée homogène. A ce moment-là seulement arrêtez le feu sous la casserole.

Epluchez la pomme de terre, faites-la cuire à la vapeur puis écrasez-la à la fourchette. Pendant que la pomme de terre cuit, épluchez et émincez les oignons. Dans une jatte , à part, battez les oeufs en omelette et ajoutez-y les trois quarts du fromage râpé.

Dans une casserole, mettez les deux cuillères d’huile d’olive : quand elle est chaude, mettez-y les oignons et amenez-les au point où ils seront tendres sans être toutefois dorés. Ajoutez la pomme de terre écrasée, laissez-la cuire quelques instants avec les oignons, et  ajoutez-y alors le potiron, mélangez bien. Enfin ajoutez à l’ensemble les oeufs battus avec le fromage râpé.

Garnissez un moule à tarte avec la pâte brisée. Versez-y la préparation (légèrement refroidie) et saupoudrez avec le reste de fromage râpé.

Cuisez à four chaud (thermostat 8-9) pendant environ 45 minutes. Servez chaud (cela se conjugue très bien avec une salade verte ou une salade d’endives).

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 23 janvier, 2009 |2 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Riz au lait avec des pommes.

L’hiver est maintenant bien installé! Chlôris et moi n’avons pas tellement envie de sortir : la neige est partout, humide et froide, tandis qu’un vent glacial nous transperce la fourrure… Mais vous savez que les chats ne manquent pas d’astuces : pour occuper Chlôris – qui trouve parfois le temps un peu long – aussi bien que pour lui donner une bonne et solide formation ménagère, je lui apprends quelques recettes,  en commençant par les plus simples. Aujourd’hui le traditionnel riz au lait de nos grands mamans, mais agrémenté avec des pommes… Vous m’en donnerez des nouvelles!

Lully.

Ingrédients :

  • 1 litre de lait entier
  • 200 g de riz rond 
  • 75 g de sucre en poudre
  • 3 pommes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 noix de beurre

Préparer un riz au lait :

- Verser le riz dans une passoire et le rincer sous l’eau froide.
- Faire bouillir 1 litre d’eau dans une casserole et y verser le riz dès l’ébullition.
- Faire cuire 3 minutes en maintenant une petite ébullition puis égoutter.
- Pendant ce temps, dans une grande casserole, faire bouillir le lait et le sucre.
- Dès que le riz est égoutté, le verser dans le lait bouillant.
-  Faire cuire 35 minutes à petit feu, surveiller et remuer régulièrement pour éviter qu’une peau ne se forme et que le contenu de la casserole ne déborde.
- Goûter en fin de cuisson pour vérifier la cuisson du riz et, si nécessaire prolonger un peu la cuisson : le riz doit avoir absorbé le lait mais l’ensemble doit rester « souple ».

Pour les pommes :

- Pendant que le riz cuit, éplucher les 3 pommes et les couper en tranches pas trop fines.
- Faire cuire les tranches de pommes 8 minutes environ dans une poêle avec le beurre.

- Quand le riz au lait et les pommes sont cuits, verser la moitié du riz dans une terrine. Verser les tranches de pommes sur le riz, puis ajouter l’autre moitié du riz au lait.

- Saupoudrer de sucre vanillé et mettre 10 minutes à four moyen (165°). On peut aussi ajouter par dessus des amandes effilées.

- Servir dès la sortie du four.

Chatons  & pommes

Un conseil du Maître Chat :  Les tranches de pommes fraîches sont préférables, mais l’on peut également remplacer les pommes par de la compote.

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 11 décembre, 2008 |4 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : une quiche aux navets et aux champignons.

Samedi soir 15 novembre 2008.

On nous avait donné des navets, de cette espèce qu’on nomme aussi « rave d’Auvergne à collet rouge », et Frère Maximilien-Marie les a apprêtés d’une manière délicieuse qui nous a tous enchantés (je dis bien nous, parce que moi aussi j’ai voulu en goûter et j’ai vraiment énormément aimé). J’ai donc résolu de vous en livrer les secrets pour que vous vous régaliez aussi… et pour qu’on ne puisse pas dire que je ne  vous donne que des recettes de gâteaux! Servie chaude avec des crudités de saison, cette quiche aux navets et aux champignons, facile à réaliser,  sera une entrée originale et délicieuse dont vous me direz des nouvelles!…

Lully.

Recette du Mesnil-Marie : une quiche aux navets et aux champignons. dans Chronique de Lully navets

Ingrédients :

Une pâte brisée ; deux navets raves de taille moyenne ; des champignons (si on a la chance d’en avoir des frais, c’est merveilleux, sinon on peut toujours utiliser une boite de  400 gr. de champignons de Paris en lamelles) ; 25 cl de crème fraîche épaisse ; 3 oeufs ; sel ; poivre ; muscade et fromage râpé (Emmental par exemple).

Préparation :

Epluchez les navets, découpez-les en tranches de 3 à 4 mm d’épaisseur, divisées ensuite en quarts ; faites-les cuire à la vapeur (ils doivent être tendres mais ne doivent pas s’écraser).  Pendant que les navets cuisent, faites cuire les champignons dans une poêle, avec un peu de sel et  un soupçon de poivre : arrêtez la cuisson au moment où ils commencent à être légèrement grillés en surface. Préchauffez votre four (180°)  et disposez la pâte brisée dans un moule à tarte (n’oubliez de la piquer avec une fourchette) : on recommande de la faire pré-cuire « à vide », mais ce n’est pas indispensable. Garnissez le fond de la pâte avec les navets et les champignons (sur plusieurs épaisseurs). Dans un jatte battez les oeufs avec la crème fraîche, salez, poivrez et ajoutez une pointe de muscade rapée : versez sur les navets et les champignons en veillant bien à ce que le liquide pénêtre bien dans les interstices, recouvrez de fromage râpé et enfournez (environ 45 minutes). Servez de préférence chaud.

Quiche aux navets

(Là c’est une photo prise par notre amie Clara qui vit au Québec et qui l’a testée aujourd’hui même).

Recette du Mesnil-Marie : un gâteau aux mûres.

animauxchats00330.gif   » Je vous l’écrivais la semaine dernière (cf.> www) : l’automne est bien installé… L’an dernier, dans cette même saison, je vous avais donné une recette de gâteau d’automne avec des noix et des pommes (cf. > www), qui est particulièrement délicieux et qui est toujours très apprécié  de nos convives. Aujourd’hui, je vais vous livrer les secrets d’un  autre délicieux dessert : il s’agit d’un gâteau aux mûres que nous avons savouré à l’occasion de la fête de Saint François d’Assise. En effet, Frère Maximilien-Marie a cherché longtemps avant de trouver une recette – autre que la tarte et qui soit facile à réaliser – avec ces petits fruits sauvages. Comme je vous l’ai déjà expliqué (cf.> www), il a cueilli de délicieuses mûres sur les ronces qui ont envahi nos « chambas » restés à l’abandon pendant des années. Depuis la mi-septembre, il a pu en récolter à plusieurs reprises, et il y en a encore quelques unes qui parviennent à maturité ces jours-ci. Si donc vous aussi vous en trouvez encore près de chez vous, n’hésitez pas à vous lancer dans leur cueillette et dans la réalisation de cette recette : vous ne le regretterez pas, même si vous vous êtes un peu piqué les doigts en les récoltant…

Je vous souhaite à tous une bonne semaine. »

Lully.

les mûres de Condas

Ingrédients:

125 grammes de beurre ; 125 grammes de sucre en poudre ; 1 verre de lait ; 1 cuiller à café d’extrait liquide de vanille ; 3 oeufs ; 200 grammes de farine ; 1 sachet de levure chimique ; et bien sûr… des mûres (autant que vous voudrez!).

Préparation:

Mélangez tous les ingrédients sus-cités dans l’ordre donné.Versez la pâte obtenue dans un moule à manqué, préalablement beurré et fariné, et  incorporez y alors les mûres. Mettez au four (thermostat 4 pendant environ 30 minutes)… Surveillez la cuisson!

Ce gâteau prendra toute sa saveur si vous le dégustez accompagné d’un flan aux oeufs, d’une crème à la vanille ou même d’un fromage blanc battu.

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 12 octobre, 2008 |Pas de commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Purée de courgettes et pommes de terre à la menthe.

Samedi 20 septembre 2008.

Chers Amis du « Refuge Notre-Dame de Compassion« ,

lully.gif Quelles nouvelles vous donnerai-je ce soir? Rien de bien sensationnel à la vérité. La vie ici se poursuit tranquillement, même si la petite Chlôris met parfois une animation un peu turbulente dans notre « Mesnil-Marie« !

Frère Maximilien-Marie, à plusieurs reprises, a cueilli des mûres sur les buissons  qui se sont développés depuis des années sur les « chambas » (c’est ainsi qu’on appelle ici les échamps, les champs en terrasse) laissés à l’abandon. Il les transforme ensuite en confitures dont l’odeur alléchante se répand dans la maison, tandis que Chlôris et moi rivalisons de ronronnements avec le gros poêle qu’il faut désormais allumer une partie de la journée. L’automne est là ; c’est demain – 21 septembre – la fête de Saint Matthieu et le dicton populaire ne se trompe pas: « A la Saint Matthieu, l’été il faut dire adieu« . En effet les températures, après le coucher du soleil et surtout le matin, sont maintenant bien fraîches: il a même gelé en milieu de semaine dans les villages voisins!

Frère Maximilien-Marie a presque terminé de débiter et de mettre en un tas  bien ordonné, afin qu’il sèche toute une année, le bois des frênes qui s’étaient développés de manière anarchique devant la façade sud de notre « Mesnil-Marie » et qui ont été coupés au printemps. Il n’a pas besoin d’aller dans un centre de « remise en forme » pour faire de la musculation, et il se demande même si les gens qui payent assez cher des abonnements pour aller soulever des poids dans une salle de gymnastique ne pourraient pas prendre chez nous une carte d’abonnement à un tarif préférentiel pour venir transporter et couper du bois  dans le bon air de nos montagnes… C’est un concept qui pourrait devenir « furieusement tendance » après tout si nous trouvions une star qui accepte d’en faire la promotion à la télévision!!!

Enfin, comme cela fait quelques semaines que je ne vous ai pas suggéré quelque bonne idée gourmande, je vais me rattraper ce soir en vous donnant la recette d’une délicieuse purée de courgettes et pommes de terre à la menthe que Frère Maximilien-Marie a confectionnée cette semaine. C’est très facile, et on peut même – en fonction des légumes dont on dispose – en faire une quantité importante que l’on congèlera pour s’en régaler encore plus tard. Je vous souhaite à tous un excellent « ouiquinde » gourmand!

Lully.

Courgettes Préparation : 20 mn. Cuisson : 20 mn

Ingrédients (pour 6 personnes) :

– 3 courgettes moyennes (ou une très grosse)
– 3-4 pommes de terre (moyennes) en sorte que la proportion de courgettes soit environ le double de la quantité de pommes de terre.

- Au choix et selon les goûts : 2 cuillères à soupe de mascarpone, ou bien simplement 25cl de crème fraîche ou encore un quart de litre de lait et dans ces deux derniers cas je vous recommande d’ajouter une grosse poignée de fromage râpé (Emmental par exemple)…

- sel et poivre – quelques feuilles de menthe (fraîches de préférence et coupées en petits morceaux pour qu’elles libèrent bien tout leur arôme).


Préparation :

Laver et éplucher les courgettes (en laissant une lanière de peau sur deux) et les pommes de terre, les découper en cubes et les faire cuire à la vapeur (séparément). Quand elles sont cuites, les écraser ensemble, ajouter le mascarpone (ou la crème fraîche ou le lait & le fromage râpé), la menthe, le sel et le poivre. Bien mélanger: on peut évidemment tout mixer, mais c’est meilleur à mon avis si les légumes sont seulement bien écrasés à la fourchette et qu’il reste quelques morceaux. On peut servir ainsi pour manger tout de suite ou bien – si on a pris un peu d’avance sur l’heure du repas – mettre dans un plat à gratin et faire réchauffer au four (en ayant encore rajouté un peu de fromage râpé à la surface pour laisser doucement gratiner).

Publié dans:Chronique de Lully, Recettes du Mesnil-Marie |on 20 septembre, 2008 |4 Commentaires »

Recette du « Mesnil-Marie » : Fondant au chocolat.

La recette qui suit nous a été communiquée par la maman d’un ami prêtre : ce ne peut donc qu’être une « sainte recette »!!! Nous l’avons testée pour vous et nous sommes bien convaincus que – comme nous – ce « fondant au chocolat » vous fera… fondre!

Chocolat-chat!!!

- Ingrédients:
125 grammes de chocolat ; 125 grammes de beurre ; 100 grammes de sucre ; 3 oeufs.

- Préparation:
Avant de commencer la préparation, faites préchauffer votre four à 180°. Faites fondre le chocolat dans une casserole, avec un peu d’eau. Ajoutez le beurre, le sucre et les oeufs et mélangez bien. Mettez dans un moule (ou dans des petits moules individuels si vous préférez) et enfournez. Laissez cuire 17 minutes et dégustez encore tiède… avec modération toutefois si vous ne voulez pas avoir de crise de foie!

* * * * * * *

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 15 août, 2008 |Pas de commentaires »
12345

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi