Archive pour la catégorie 'Recettes du Mesnil-Marie'

Recette du Mesnil-Marie : Potage de Potimarron.

Nous arrivons à la fin du mois d’octobre :  les modes venues d’outre-atlantique, promues chez nous par tous ceux qui voudraient remplacer jusqu’au souvenir des fêtes chrétiennes au profit d’une espèce de néo-paganisme, nous valent parfois une débauche de potirons et autres cucurbitacées dans la décoration de certains magasins ou maisons. Moi, je vous propose aujourd’hui une succulente recette de potage de saison avec le potimarron : ce  merveilleux légume qui exhale un délicieux arrière-goût de châtaigne. On peut utiliser la même recette avec du potiron (mais en ce cas il faudra l’éplucher). A vos fourneaux et… régalez-vous!

Chlôris.

chatpotimarron.gif

(pour 3 à 4 personnes)

Ingrédients :

1 potimarron ; 2 carottes (pas trop grosses) ; 1 pomme de terre (de taille moyenne : c’est elle qui donnera l’effet velouté) ;1 oignon moyen ; 1 cube de bouillon de poulet ; crème fraîche ; fromage râpé (facultatif) ; du sel, du poivre, de la muscade râpée.

Préparation :

Couper le potimarron en quartiers, enlever les graines (petit rappel : on n’enlève pas la peau du potimarron). Peler et couper en rondelles les carottes et la pomme de terre. Hacher l’oignon. Faire revenir l’oignon dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, laisser blondir sans colorer et ajouter tous les légumes. Faire revenir à feu doux pendant 5 minutes en surveillant pour que ça ne colore pas. Ajouter 1 litre d’eau et ajouter le cube de bouillon. Laisser cuire jusqu’à ce que tous les légumes soit bien tendres et assaisonner avec le sel, le poivre et une pincée de muscade. Mixer et ajouter 2 cuillères à soupe de crème fraiche (légère). Servir, si on veut, avec un peu de fromage râpé ou des croutons.

potimarron.gif090900.gifpotimarron.gif

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 27 octobre, 2010 |4 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : la Visitandine.

Fête de Sainte Jeanne de Chantal, samedi 21 août 2010.

A l’occasion de cette fête et en cette année du quatrième centenaire de la fondation de l’Ordre de la Visitation (cf. > www), je vous propose la recette d’un gâteau qui porte le nom des filles spirituelles de Saint François de Sales et de Sainte Jeanne-Françoise de Chantal : la Visitandine!

Je me suis demandé pourquoi ces pâtisseries portaient ce nom et, après de minutieuses recherches, j’ai appris que cette recette aurait été inventée par les religieuses de la Visitation de Nancy, au XVIIème siècle. Certains prétendent que les religieuses auraient créé ce gâteau à riche teneur en protéines pour pallier aux insuffisances en viande de leur alimentation, mais cette explication ne me satisfait pas totalement. Le fait que seuls les blancs des oeufs entrent dans la composition de cette pâtisserie me laisse à penser que la recette a été inventée spécialement pour utiliser les blancs, et uniquement les blancs, parce que les jaunes avaient déjà été utilisés pour autre chose. Les jaunes d’oeuf servent en particulier pour la fabrication de la peinture; or les moniales de la Visitation faisaient effectivement assez souvent des travaux de peinture : miniatures, décoration de reliquaires, peinture sur soie pour les ornements ou les bannières… etc. Je suis donc porté à penser que c’est pour ne pas laisser perdre les blancs des oeufs, dont elles utilisaient les jaunes pour la peinture, que les Visitandines ont mis au point cette recette, de la même manière que les Clarisses, elles, ont inventé de nombreuses recettes qui ne comportent que le jaune des oeufs parce qu’elles utilisaient les blancs pour les travaux d’empesage du linge dans lequel elles s’étaient spécialisées.

A la fin du XIXème siècle, le pâtissier Lasne, installé à Paris près de la Bourse, reprit cette recette afin de réaliser de petits en-cas que les financiers pouvaient avaler rapidement et sans se salir les mains : il leur donna la forme de petits lingots auxquels il donna le nom de « financiers ». Vous étonnerai-je en vous disant que je préfère l’appellation originelle? En l’honneur de Sainte Jeanne-Françoise de Chantal voici donc la recette de la « Visitandine« !

Lully.

Moniale VisitandineRecette du Mesnil-Marie : la Visitandine. dans Recettes du Mesnil-Marie dsc06711copie

Ingrédients :

150 grammes de beurre; 75 grammes d’amandes en poudre; 150 grammes de sucre; 75 grammes de farine; un sachet de levure; 4 blancs d’oeufs; sucre glace.

NB. A ces ingrédients fondamentaux on peut ensuite, selon la convenance ou la fantaisie, ajouter des fruits (framboises, abricots coupés en morceaux, fraises des bois, myrtilles… etc.)

Préparation :

Faire fondre doucement le beurre. Dans une terrine, mélanger le beurre, les amandes en poudre, le sucre, la farine et la levure.

Monter les blancs en neige très ferme. Ajouter deux cuillers à soupe de ces blancs battus à la pâte et fouetter pour assouplir la préparation. Incorporer ensuite délicatement le reste des blancs en soulevant le mélange à l’aide d’une spatule souple.

Verser la pâte dans le moule (ou dans des moules individuels). Si on a prévu d’ajouter des fruits, on verse la moitié de la pâte, on place les fruits et on couvre avec le reste de la pâte.

Cuire pendant environ 30 minutes à 180°. Laisser refroidir avant de démouler, puis saupoudrer de sucre glace.

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 21 août, 2010 |4 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Boisson rafraîchissante et bienfaisante menthe et mélisse.

Il fait chaud – mais nous n’allons pas nous en plaindre ! – aussi aujourd’hui vais-je vous proposer la recette d’une boisson : boisson que vous pourrez fabriquer vous-même très facilement à partir de deux plantes que l’on peut cueillir en cette saison (aux abords de notre Mesnil-Marie elles poussent en abondance)  ; boisson qui allie à son pouvoir rafraîchissant de grandes qualités revigorantes et stimulantes…

Mélisse       Menthe à feuilles rondes

Ingrédients :

Pour un litre d’eau : 30 feuilles fraîches de mélisse (mélisse officinale appelée parfois mélisse citronnelle) ; 30 feuilles fraîches de menthe (nous en avons plusieurs variétés qui conviennent toutes : menthe à feuilles rondes, menthe aquatique ou menthe marocaine… etc.) ; le jus d’un citron (variante : deux oranges pressées).

Préparation :

Faire bouillir l’eau. Plonger toutes les feuilles dans l’eau bouillante et arrêter le feu. Couvrir et laisser infuser 10 minutes.
Au bout de 10 minutes (si on laisse infuser davantage le goût sera différent et le sucre naturel des plantes sera neutralisé par l’amertume qui va dominer), passer la préparation au chinois et y incorporer le jus de citron (ou des deux oranges).
Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur. Cette délicieuse boisson se déguste très fraîche. Elle ne se conserve pas plus de deux ou trois jours.

gatinhoclindoeil.gif

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 30 juin, 2010 |6 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : une tarte aux noix.

C'est l'automne...

Oui, l’automne est bien là! Si nous bénéficions encore de splendides journées, ensoleillées et pleines de douceur, nous assistons cependant aux métamorphoses de la nature : les feuilles changent de teintes et commencent à tomber, les jours raccourcissent et les nuits sont plus fraîches…

Nous avons trois noyers très proches de la maison et les noix tombent. Avec Lully, nous aidons Frère Maximilien-Marie à leur récolte. Nous avons des concurrents qui viennent de très bonne heure le matin pour faire leurs provisions d’hiver : ce sont les écureuils! Frère Maximilien-Marie s’extasie sur leur beauté et leur agilité et il se moque gentiment de Lully et de moi-même qui leur courons après, sans parvenir jamais à les rattraper… ce qui nous humilie un peu parce que nous avons l’impression qu’ils nous narguent!

Ecureuil roux

Il est certes bien vrai que cette année les noix sont en abondance et que nous pouvons les partager, mais notre instinct de félins est ainsi : nous ne pouvons pas nous empêcher de courir après les écureuils.

Frère Maximilien-Marie, à l’occasion de la fête de Notre-Dame du Très Saint Rosaire, a préparé une délicieuse tarte aux noix dont voici la recette en exclusivité. A vos fourneaux et… bon appétit!

Chlôris.

Noix

- Ingrédients:

Une pâte brisée, 150 grammes de cerneaux de noix, 3 cuillères à soupe de maïzéna, 4 oeufs, 250 grammes de fromage blanc onctueux (ou bien 25 cl de crème fraîche), 25o grammes de sucre et une cuillère à soupe de rhum (ou bien quelques gouttes d’essence d’amandes amères).

- Préparation:

Etalez la pâte dans un moule approprié, brisez les cerneaux de noix (sans toutefois les réduire en poudre) et mélangez-les avec la maïzéna. Dans une jatte, battez les oeufs en omelette, ajoutez le sucre, le fromage blanc (ou la crème fraîche) et le rhum (ou l’essence d’amandes amères) . Incorporez les noix concassées et versez le tout sur la pâte. Faites cuire au four, à 180° pendant environ 35 minutes. Un peu avant la fin de la cuisson on peut disposer sur la tarte quelques cerneaux de noix entiers pour décorer.

On peut déguster la tarte encore tiède, accompagnée de crème chantilly, ou bien la manger froide avec un peu de confiture de figues…

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 7 octobre, 2009 |3 Commentaires »

2009-27. Anniversaires en série et recette d’une excellente tarte aux poires et au chocolat.

Jeudi 9 juillet 2009, fête de Notre-Dame de Paix (cf.> www).

Chers Amis du « Refuge Notre-Dame de Compassion« ,

Ainsi que Chlôris vous l’annonçait dans sa chronique du 30 juin (cf.> www), notre « Mesnil-Marie » vit depuis 10 jours au rythme des anniversaires. Depuis le 1er anniversaire de notre installation ici (le 30 juin) en passant par les anniversaires de naissance de Frère Maximilien-Marie puis de Chlôris (les 3 et 6 juillet), sans oublier de célébrer l’anniversaire du motu proprio « Summorum Pontificum cura » (le 7 juillet) qui a marqué le passage à une ère nouvelle dans l’Eglise *, jusqu’à mon propre anniversaire puisque, en effet, j’aurai 3 ans demain (10 juillet)! C’est beaucoup d’émotions, tout cela, et nous avons bien besoin de récupérer…!!!

Il fait trop chaud pour travailler...!!!

La sieste des chats sur la terrasse du « Mesnil-Marie »

Comme les anniversaires ne vont pas sans pâtisserie, je vous livrerai ci-dessous la recette d’une excellente tarte aux poires et au chocolat dont nous nous sommes régalés. Mais auparavant laissez-moi vous donner deux autres nouvelles… une bonne et une mauvaise.

A – La bonne nouvelle, c’est que – depuis quelques jours – la salle d’eau est opérationnelle et que Frère Maximilien-Marie n’a plus besoin de recourir à « l’hospitalité sanitaire » de notre voisine et amie (pour laquelle nous ne tarissons pas de gratitude). Chlôris et moi ne comprenons pas vraiment pourquoi les hommes ont besoin d’eau pour être propres, puisque nous-mêmes y arrivons très bien sans cela… mais pour marquer l’évènement, Chlôris a voulu sonner la cloche (cliquer sur la vignette pour la voir en taille réelle) :

Chlôris veut sonner les mâtines

B – La mauvaise nouvelle, c’est que – justement alors que les plombiers avaient  achevé les raccords pour la salle d’eau et le lave-linge et qu’ils s’apprêtaient à brancher ce dernier – un épouvantable fracas nous a tirés de notre quiétude et nous a inspiré d’aller nous cacher sous le lit de Frère Maximilien-Marie : tout un pan de mur s’est effondré dans l’ancienne étable, au moment même où les plombiers retiraient le lave-linge qui avait été entreposé provisoirement à cet endroit. Grâces soient rendues à Dieu, il n’y a pas eu de blessures corporelles! Le lave-linge lui-même n’a pas été écrasé mais il a été poussé en avant par les grosses pierres qui dégringolaient et il n’a pas été endommagé… Néanmoins il a fallu étayer de toute urgence la grosse poutre maîtresse qui reposait à cet endroit du mur et n’avait plus d’appui, ainsi que l’embrasure de la porte voisine. Notre entrepreneur a été sollicité pour venir au plut tôt réparer ces dégâts.

Le mur qui s'est effondré le 2 juillet au matin

Mais je ne veux pas terminer sur une notre trop pessimiste, aussi avant de vous retranscrire ma recette – et parce que les anniversaires ne vont pas non plus sans fleurs – je vous propose de visionner un diaporama qui vous permettra de voir quelques belles photos des fleurs qui entourent notre « Mesnil-Marie » ces jours-ci : il vous suffit de cliquer ici > www.

Lully.

* Nous nous réjouissons grandement de la publication, au lendemain du deuxième anniversaire du motu proprio « Summorum Pontificum cura », d’une autre lettre apostolique en forme de motu proprio, signée par notre Saint-Père le Pape Benoît XVI le 2 juillet et rendue publique le 8 et intitulée « Ecclesiae unitatem », qui réorganise la commission pontificale « Ecclesia Dei » et lui permettra ainsi – c’est notre voeu et plus encore notre prière – de mieux travailler à l’authentique promotion de la tradition liturgique, dans la paix retrouvée… (une traduction en français – le site du Saint-Siège  ne donne actuellement que le texte latin officiel et sa version italienne – en est disponible ici > www).

* * * * * * *

Tarte aux poires et au chocolat.

Tarte poire et chocolat.

Ingrédients :

Une pâte sablée; 80 grammes de chocolat noir; 2 cuillers à soupe de lait; 3 oeufs; 6 cuillers à soupe de crème fraîche; 70 grammes de sucre; une boite de demi-poires au sirop; 100 grammes d’amandes effilées.

 Préparation :

Dans une casserole, à feu doux, faire fondre le chocolat avec le lait. Quand il est fondu,  retirer du feu et ajouter 3 cuillers (généreuses) de crème fraîche; bien mélanger puis verser sur la pâte déjà disposée dans le moule. Déposer alors les demi-poires sur ce nappage. Dans une jatte, mélanger les oeufs, le sucre et les 3 cuillers de crème fraîche restantes. Verser ensuite sur les poires et recouvrir le tout avec les amandes effilées. Mettre au four pendant 30 minutes environ à 180° (thermostat 6).

animauxchats00130.gif

Recette du Mesnil-Marie : une succulente tarte aux abricots.

Nous sommes en pleine saison des fruits et la région où nous sommes nous permet de déguster de délicieux abricots, aussi je vous propose aujourd’hui la recette d’une tarte aux abricots… que nous avons testée pour vous, et qui a reçu l’approbation unanime des gourmets auxquels nous l’avons proposée :

Abricots

Ingrédients:

500 grammes d’abricots dénoyautés et coupés en petits morceaux; une pâte feuilletée; 100 grammes d’amandes effilées; 100 grammes de beurre; 100 grammes de sucre; 1 oeuf.

Préparation:

Garnir un moule à tarte avec la pâte feuilletée, y disposer les abricots coupés en morceaux et les recouvrir avec les amandes effilées. Dans une jatte, faire fondre le beurre, y ajouter le sucre et l’oeuf : bien mélanger pour en faire une espèce de crème homogène et la verser sur les abricots. Mettre au four à 200° pendant 25 minutes environ… et régalez-vous!

Papillons et chatons

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 26 juin, 2009 |1 Commentaire »

Recette du Mesnil-Marie : Clafoutis aux cerises.

C’est « le temps des cerises » (mais, rassurez-vous, je ne vais pas chanter la célèbre chanson révolutionnaire!!!) : le cerisier que nous avons planté l’an dernier est encore un peu jeune pour qu’on songe à  y remplir nos paniers, mais la divine Providence a fait qu’on nous en a apporté plusieurs kilos à domicile! Outre la dégustation directe, Frère Maximilien-Marie s’est employé à faire des confitures et s’est essayé à la réalisation d’un clafoutis, dont je vais retranscrire la recette pour vous ci-dessous (il en existe plusieurs variantes, mais je puis vous assurer que celle-ci nous a  vraiment régalés).

Une délicieuse part de clafoutis avec de la crème fouettée.

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes):

600 grammes de cerises dénoyautées ; 3 oeufs ; 120 grammes de sucre en poudre ; 120 grammes de farine ; 30 centilitres de lait ; une pincée de sel.

Préparation :

Laver les cerises à l’eau froide, enlever les queues et les noyaux (c’est le plus long!). Disposer les fruits dans un grand plat rectangulaire préalablement beurré, puis les saupoudrer avec 60 grammes de sucre. Dans une jatte mélanger les 120 grammes de farine, les 60 grammes de sucre restant, le sel et ajouter les oeufs : fouetter ce mélange et ensuite ajouter le lait pour obtenir une pâte fluide. Verser sur les cerises et faites cuire pendant 35 minutes au four à 200°C (thermostat 6-7).

Je vous recommande de le déguster tiède avec de la crème fouettée (comme sur la photo que j’ai prise pour vous)… Slurp!

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 12 juin, 2009 |1 Commentaire »

Recette du Mesnil-Marie : une délicieuse entrée d’hiver, la tarte au potiron et aux oignons.

Il y a plusieurs semaines que je ne vous ai pas fait de suggestions gourmandes… Comme il pleut aujourd’hui, je vais profiter de l’occasion pour vous mettre l’eau à la bouche et vous donner les secrets de la tarte au potiron et aux oignons - ce sont des légumes de saison – dont Frère Maximilien-Marie nous a déjà régalés deux ou trois fois. Regardez ci-dessous, cette photo a été prise sur la table du « Mesnil-Marie » : n’est-ce pas bien appétissant?

Lully.

Tarte au potiron et aux oignons.

Ingrédients (pour 6 personnes):

Une pâte brisée (si vous la confectionnez vous-même laissez-la reposer une heure avant de passer à la suite de la recette) ; 500 grammes de potiron ; une grosse pomme de terre ; 200 grammes d’oignons ; 3 oeufs ; sel et poivre ; deux cuillères à soupe d’huile d’olive ; 100 grammes de fromage rapé (gruyère ou emmental).

Préparation:

Epluchez le potiron, coupez-le en cubes, mettez-les dans une casserole avec un peu d’eau au fond et du sel. Couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que la chair soit tendre. Retirez alors le couvercle, laissez évaporer l’eau puis écrasez à la cuillère de bois pour obtenir une purée homogène. A ce moment-là seulement arrêtez le feu sous la casserole.

Epluchez la pomme de terre, faites-la cuire à la vapeur puis écrasez-la à la fourchette. Pendant que la pomme de terre cuit, épluchez et émincez les oignons. Dans une jatte , à part, battez les oeufs en omelette et ajoutez-y les trois quarts du fromage râpé.

Dans une casserole, mettez les deux cuillères d’huile d’olive : quand elle est chaude, mettez-y les oignons et amenez-les au point où ils seront tendres sans être toutefois dorés. Ajoutez la pomme de terre écrasée, laissez-la cuire quelques instants avec les oignons, et  ajoutez-y alors le potiron, mélangez bien. Enfin ajoutez à l’ensemble les oeufs battus avec le fromage râpé.

Garnissez un moule à tarte avec la pâte brisée. Versez-y la préparation (légèrement refroidie) et saupoudrez avec le reste de fromage râpé.

Cuisez à four chaud (thermostat 8-9) pendant environ 45 minutes. Servez chaud (cela se conjugue très bien avec une salade verte ou une salade d’endives).

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 23 janvier, 2009 |2 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Riz au lait avec des pommes.

L’hiver est maintenant bien installé! Chlôris et moi n’avons pas tellement envie de sortir : la neige est partout, humide et froide, tandis qu’un vent glacial nous transperce la fourrure… Mais vous savez que les chats ne manquent pas d’astuces : pour occuper Chlôris – qui trouve parfois le temps un peu long – aussi bien que pour lui donner une bonne et solide formation ménagère, je lui apprends quelques recettes,  en commençant par les plus simples. Aujourd’hui le traditionnel riz au lait de nos grands mamans, mais agrémenté avec des pommes… Vous m’en donnerez des nouvelles!

Lully.

Ingrédients :

  • 1 litre de lait entier
  • 200 g de riz rond 
  • 75 g de sucre en poudre
  • 3 pommes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 noix de beurre

Préparer un riz au lait :

- Verser le riz dans une passoire et le rincer sous l’eau froide.
- Faire bouillir 1 litre d’eau dans une casserole et y verser le riz dès l’ébullition.
- Faire cuire 3 minutes en maintenant une petite ébullition puis égoutter.
- Pendant ce temps, dans une grande casserole, faire bouillir le lait et le sucre.
- Dès que le riz est égoutté, le verser dans le lait bouillant.
-  Faire cuire 35 minutes à petit feu, surveiller et remuer régulièrement pour éviter qu’une peau ne se forme et que le contenu de la casserole ne déborde.
- Goûter en fin de cuisson pour vérifier la cuisson du riz et, si nécessaire prolonger un peu la cuisson : le riz doit avoir absorbé le lait mais l’ensemble doit rester « souple ».

Pour les pommes :

- Pendant que le riz cuit, éplucher les 3 pommes et les couper en tranches pas trop fines.
- Faire cuire les tranches de pommes 8 minutes environ dans une poêle avec le beurre.

- Quand le riz au lait et les pommes sont cuits, verser la moitié du riz dans une terrine. Verser les tranches de pommes sur le riz, puis ajouter l’autre moitié du riz au lait.

- Saupoudrer de sucre vanillé et mettre 10 minutes à four moyen (165°). On peut aussi ajouter par dessus des amandes effilées.

- Servir dès la sortie du four.

Chatons  & pommes

Un conseil du Maître Chat :  Les tranches de pommes fraîches sont préférables, mais l’on peut également remplacer les pommes par de la compote.

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 11 décembre, 2008 |4 Commentaires »
123456

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi