Archive pour la catégorie 'Recettes du Mesnil-Marie'

Recette du Mesnil-Marie : Croquants au lin et au sésame.

Recette du Mesnil-Marie : Croquants au lin et au sésame. dans Recettes du Mesnil-Marie cloches-et-violettes

Septuagésime et carême obligent : je ne vous ai pas proposé de recettes depuis la mi-janvier.
Maintenant que les cloches de Pâques ont annoncé la joie de la Résurrection, je vous propose une recette que Frère Maximilien-Marie a mise au point en s’inspirant d’une recette d’orient. 
Ces petits croquants ont été unaniment appréciés par les gourmets sur lesquels nous les avons expérimentés. Alors, vous aussi, régalez-vous!

Lully.

Ingrédients :

un sachet de 250 grammes de graines de sésame ; un sachet de 250 grammes de graines de lin brun ; 200 grammes de farine ; 250 grammes de sucre (on peut remplacer le sucre par du miel) ; 2 cuillers à soupe d’huile (d’olive de préférence, mais on peut en utiliser une autre) ; 6 oeufs.

croquants-lin-sesame-1 biscuits orientaux dans Recettes du Mesnil-Marie

Préparation :

- Préchauffez votre four à 200°.
- Dans une jatte mélangez d’abord la farine, les graines de sésame et de lin ; ajoutez les oeufs (entiers), puis le sucre (ou le miel) ainsi que l’huile : réalisez une pâte homogène (assez épaisse) que vous versez et égalisez sur une grande plaque de cuisson recouverte d’un papier sulfurisé.
- Enfournez pendant environ un quart d’heure : Attention! Il faut bien surveiller la cuisson! Lorsque la pâte commence à être cuite mais n’est pas encore dure, on sort la plaque du four et, à l’aide d’un couteau, on la découpe en petits carrés (comme sur la photo ci-dessus), puis on remet au four pendant 5 à 10 minutes… Encore une fois, il faut bien surveiller car cela va très vite!

Ces petits croquants accompagnent très bien une pause thé ou café, une coupe de glace… etc.

croquants-lin-sesame-2 biscuits secs

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 2 avril, 2013 |4 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Crumble pommes & kiwis.

Une de mes lectrices assidues m’a fait remarquer que je n’avais pas publié de recette depuis plus de deux mois.
Je suis donc allé inspecter ce que nous avions en cuisine et, fort de mes constatations, je suis allé tirer Frère Maximilien-Marie de son étude :
« Dis, il y a des pommes et des kiwis qui sont bien mûrs : tu n’en manges qu’un de chaque par jour, alors, puisque le dimanche arrive, tu devrais préparer un crumble pommes & kiwis!… Tu n’en as jamais fait? Ce n’est pas compliqué, je vais tout t’expliquer… »

Recette du Mesnil-Marie : Crumble pommes & kiwis. dans Recettes du Mesnil-Marie lully

Ingrédients :

5 kiwis de bonne taille ; 4 grosses pommes ; de la gelée de groseille (mais on peut prendre aussi de la gelée de pommes) ; un sachet de 125 grammes d’amandes hachées (c’est facultatif, mais c’est beaucoup mieux avec) ; 140 grammes de farine ; 140 grammes de sucre en poudre ou de cassonade ; 85 grammes de beurre.

Préparation :

Préchauffer le four à 200°. Prendre un plat à gratin et en graisser le fond et les bords. Eplucher les kiwis et les pommes, les couper en dés, les disposer dans le plat à gratin : les pommes au fond, les kiwis par dessus. Rajouter alors la gelée (nous avions de la gelée de groseille, c’est ce que nous avons utilisé, mais de la gelée de pommes fait très bien l’affaire), comme ceci :

preparation-crumble-pommes-and-kiwis crumble dans Recettes du Mesnil-Marie

Préparer le crumble dans une jatte : faire d’abord ramollir le beurre (mais pas fondre), le mélanger à la main avec la farine, puis le sucre et enfin les amandes hachées. Travailler cette pâte en réduisant les grumeaux afin qu’elle soit la plus fine possible. La saupoudrer sur les fruits.
Enfournez et laissez cuire environ une demi-heure : il faut surveiller la cuisson car, selon les fours, elle prendra un peu moins ou un plus de temps.

Servir tiède, accompagné de chantilly ou de crème fouettée…

crumble-pommes-and-kiwis kiwis

pattes-de-chat-frise pommes

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 12 janvier, 2013 |2 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : une purée pommes de terre et citrouille.

Recette du Mesnil-Marie : une purée pommes de terre et citrouille. dans Recettes du Mesnil-Marie chatpotimarron

Légume de saison, la citrouille – outre l’avantage qu’elle peut avoir de se transformer de temps en temps en carrosse – peut se prêter à de nombreuses et délicieuses variations de recettes. Celle dont je vous livre ci-dessous le « secret » a été élaborée ce matin par Frère Maximilien-Marie lui-même à partir des légumes de notre potager.

- Il faut d’abord faire une purée de pommes de terre selon la manière habituelle, ni trop épaisse, ni trop liquide.
Prévoyant des parts généreuses pour huit convives, Frère Maximilien-Marie a utilisé trois kilos de pommes de terre et du lait entier, mais – à cause de ce qui va suivre – il n’a rajouté ni beurre ni fromage râpé.
Lorsque la purée de pommes de terre est prête, la mettre de côté, pour s’occuper de la citrouille.

- Il a utilisé les deux tiers d’une citrouille dont le diamètre était d’environ 40 cm. Il l’a épluchée et coupée en dés qu’il a fait cuire à la poêle dans de la graisse de confit de canard qu’il avait en réserve.
Il faut que le feu ne soit ni trop fort ni trop doux.

Etant donné la quantité, Frère Maximilien-Marie a dû répartir les dés de citrouille en trois poêlées et pour chacune il a fallu une bonne demi-heure de cuisson en remuant régulièrement : la citrouille doit devenir « fondante » mais ne doit pas griller.
Après cuisson il faut laisser égoutter la purée de citrouille ainsi obtenue, pour ne pas garder trop de graisse, cependant il ne faut pas non plus l’essorer.

- Il faut ensuite réunir la purée de pommes de terre et la purée de citrouille dans le même fait-tout, bien mélanger – toujours à la cuiller en bois! – pour que votre purée soit homogène, et y ajouter, à votre convenance, du sel, du poivre, de la muscade râpée, voire un peu de sel de cèleri

Réchauffer à feu très doux, ou bien dans un plat à four, avant de servir (en ayant soin de ne pas laisser accrocher au fond du fait-tout).
Je peux vous certifier que nos amis qui ont été les « cobayes » de cette recette se sont régalés et se sont tous resservis… certains même deux fois.

Alors, bon appétit à vous aussi !

puree-pommes-de-terre-et-citrouille citrouille dans Recettes du Mesnil-Marie

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 3 novembre, 2012 |4 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : le crumble salé de potiron.

Samedi 13 octobre 2012.

La saison des courges commence! Non, il n’y a dans ma réflexion aucune espèce de sous-entendu se rapportant à l’actualité politique ou religieuse : je parle seulement et bien réellement de ces cucurbitacés – courges, potirons, citrouilles, potimarrons et autres patissons – qui commencent à mûrir dans nos jardins!

Justement, des bienfaiteurs avaient donné à Frère Maximilien-Marie, ces jours-ci, un beau quartier de potiron vert. Je lui ai suggéré la recette suivante, qu’il a réalisée aujourd’hui même : le crumble salé de potiron.
Pour vous donner l’eau à la bouche, je l’ai pris en photo alors qu’il était encore dans le four, dans les derniers moments de cuisson.

Recette du Mesnil-Marie : le crumble salé de potiron. dans Recettes du Mesnil-Marie crumble-sale-de-potiron

Cette recette peut se conjuguer avec d’autres éminents représentants de la famille des cucurbitacés et en variant  les ingrédients selon leurs caractéristiques propres (par exemple prendre des cerneaux de noix si l’on apprête une citrouille, ou des châtaignes préalablement cuites si l’on prend un potimarron… etc.).

Pour l’heure donc, voici la recette que nous avons mise en oeuvre : le résultat est original et peut ne pas plaire à tout le monde. En ce qui nous concerne, il nous a régalés.

patteschats courge dans Recettes du Mesnil-MarieLully.

Ingrédients :

Environ 1,5kg de potiron ; 150 grammes de farine (nous avons utilisé une farine semi complète) ; 80 grammes de beurre demi-sel ; 50 grammes de pignons de pin ; une grosse poignée de parmesan râpé ; sel et poivre.

Préparation :

- Préparation du potiron : enlever les graines, l’éplucher, le couper en dés et le faire cuire environ 10 minutes dans une casserole où l’on a mis un fond d’eau salée. Il faut le faire cuire sans le transformer en purée : la chair doit rester ferme. Egoutter.

- Préparation de la pâte du crumble : dans un saladier, verser la farine, ajouter le beurre préalablement ramolli (mais pas à l’état liquide), saler et poivrer, ajouter les pignons de pin et le parmesan râpé, bien mélanger à la main (on doit obtenir une pâte émiettée).

Dans le plat à gratin, légèrement huilé et fariné dans le fond, déposer les dès de courge, émietter la pâte par dessus. Faire cuire à 180° C pendant environ 30 minutes. Servez chaud.

chatspotirons crumble

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 13 octobre, 2012 |2 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : velouté de petits pois à la menthe.

Recette du Mesnil-Marie : velouté de petits pois à la menthe. dans Recettes du Mesnil-Marie petits_pois-300x201

On nous a donné des petits pois tout frais cueillis et j’ai aidé à les extraire de leurs cosses (c’est très drôle : ça roule comme des billes!).
J’en ai profité pour me renseigner sur ce légume, et j’ai en particulier appris que c’est en janvier 1660 que l’on présenta des petits pois en gousse rapportés d’Italie à Sa Majesté le Roi Louis XIV : ils furent apprêtés pour la table du Roi, qui en raffola.
Et il ne fut pas le seul. Les petits pois devinrent l’objet d’un tel engouement que Madame de Sévigné écrivit : « … c’est une mode, une fureur… »!

Comme le soleil se couche plus tôt et que les soirées sont plus fraîches, on apprécie à nouveau d’avoir un potage au dîner ; et comme nous avions le passage d’un ami, j’ai suggéré à Frère Maximilien-Marie d’en faire un velouté selon la recette suivante.
Ce fut un délice, voilà pourquoi je vous la communique à vous aussi pour que vous en régaliez à votre tour.

Bon appétit!

Lully.

DSC01010-300x182 dans Recettes du Mesnil-Marie

Ingrédients :

Deux oignons moyens ; de l’huile d’olive ; un litre de bouillon de légumes ; 500 grammes de petits pois frais (on peut aussi utiliser des petits pois surgelés) ; une douzaine de feuilles de menthe fraîche ; du sel, du poivre, une grosse pincée de sucre en poudre, une pointe de piment ; 20 à 25 cl de crème fraîche liquide.

Préparation :

- Couper les oignons en petits morceaux et les faire revenir pendant quelques minutes dans l’huile d’olive dont on a tapissé le fond de la marmite (rien ne vaut les bonnes vieilles marmites en fonte), mais sans les faire roussir.
- Ajouter les petits pois, bien mélanger et les laisser saisir pendant quelques minutes, avant d’ajouter le bouillon de légumes, que l’on a préalablement réchauffé à part.
- Rajouter les feuilles de menthe, le sel, le poivre et la pointe de piment, puis laisser cuire à feu moyen pendant une douzaine de minutes.
- Mixer le tout (ne pas retirer les feuilles de menthe), rajouter la pincée de sucre et la crème fraîche.

Cette soupe peut se déguster chaude aussi bien que froide, et si vous apportez les assiettes ou les bols à table en les ayant déjà servis, vous pouvez disposer au dessus quelques petites feuilles de menthe.

DSC01015-300x225

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 11 septembre, 2012 |4 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Riz & courgettes au curry.

Comme nos plants de courgettes continuent à produire des fruits en abondance, j’ai suggéré à Frère Maximilien-Marie une recette qui m’a été communiquée par l’un de mes excellents amis, chef dans l’une des écoles hôtelières félines parmi les plus réputées : il l’a testée il y a quelques jours, à l’occasion du passage de l’un de nos amis, et comme notre Frère et son hôte se sont régalés (du moins j’espère que leurs éloges n’étaient pas uniquement de la politesse!), je vous la communique ci-dessous… 
Bon appétit!

Lully

Recette du Mesnil-Marie : Riz & courgettes au curry. dans Recettes du Mesnil-Marie catsKitchen4908_0610

Ingrédients (pour 3 à 4 personnes, selon les appétits) :

Deux à trois courgettes (environ 300 grammes) ; un gros oignon ; 250 grammes de riz ; une feuille de laurier ; une demi-cuiller à café de curry (ou plus si affinités) ; une cuiller à soupe de sucre ; une pincée de piment ; beurre et huile d’olive ; sel et poivre.

Préparation :

Laver les courgettes, si nécessaire en retirer les graines, les couper en tranches : les courgettes du jardin du Mesnil-Marie ont une peau très tendre et il n’est pas nécessaire de les éplucher ; Frère Maximilien-Marie les avait coupées « à la paysanne », c’est-à-dire comme ceci :

 courgettes dans Recettes du Mesnil-Marie

Couper l’oignon en très fines lamelles.
Dans une poêle profonde ou dans un « wock », mettre à fondre le beurre, rajouter l’huile d’olive et y faire revenir l’oignon, lorsqu’il est attendri, rajouter le sucre et bien remuer.
Ajouter le sel, le poivre, la pincée de piment, le curry et la feuille de laurier, puis le riz et bien remuer à la cuiller en bois : il faut que les grains de riz soient enveloppés dans la matière grasse et il faut les laisser saisir pendant 2 à 3 minutes mais ne pas les laisser roussir.
Ajouter de l’eau – approximativement deux fois le volume du riz – et les courgettes.
Laisser cuire à gros bouillon à découvert, en remuant de temps en temps.

Testez la cuisson : il faut que l’eau soit totalement évaporée, et que le riz et les courgettes soient al dente (si le riz n’est pas assez cuit, rajouter un peu d’eau pour continuer la cuisson).

courgetteszle30.vignette curry

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 22 août, 2012 |2 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Rattes au four.

« On » m’a fait remarquer que je n’avais pas publié de recette depuis le mois de janvier. Alors je profite de ce que, aujourd’hui même, Frère Maximilien-Marie est remonté du jardin avec un « bénélou » (*) de rattes qu’il venait d’arracher pour vous dire de quelle façon il les a apprêtées… C’est vraiment très simple et absolument délicieux.

Lully.

(*) bénélou : en patois vivarois, une bénelle c’est un panier ; un « bénélou » est donc un petit panier, comme celui qui est sur la photo ci-dessous.

Recette du Mesnil-Marie : Rattes au four. dans Recettes du Mesnil-Marie 16-juillet-1ère-récolte-2-300x210

Rattes et courgettes  remontées ce matin du potager du Mesnil-Marie

Préparation :

On prendra la quantité de rattes adaptée au nombre de convives.

Préchauffez le four à 200°.
Lavez (éventuellement brosser) les rattes pour en enlever tous les résidus de terre : on ne les épluche pas, car la peau est très fine et tendre. Bien les égoutter.

Dans un petit saladier versez de l’huile d’olive et ajoutez-y une bonne quantité de thym. A côté, dans un bol mettez une ou deux (selon la quantité de pommes de terre que l’on prépare) cuillers de gros sel : roulez les rattes dans le mélange d’huile et de thym, puis dans le sel, et disposez-les dans un plat à four.
Vous pouvez verser par dessus le reste du mélange d’huile d’olive et de thym.

Enfournez et laissez cuire 25 à 30 minutes, en retournant à mi-cuisson (c’est en fonction de la grosseur des rattes : testez la cuisson avec la pointe d’un couteau).
Servez chaud en accompagnement d’une viande, de grillades, ou simplement d’une salade… etc.,  et surtout : régalez-vous!

rattes-au-four-300x162 rattes dans Recettes du Mesnil-Marie

Bon appétit!

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 16 juillet, 2012 |8 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : gâteau moelleux à l’orange d’inspiration orientale.

Je recherchais une recette de gâteau à l’orange dans lequel on ferait entrer la totalité du fruit et pas seulement le jus ou le zeste.
Au bout de patientes recherches, j’ai découvert une recette orientale que j’ai moi-même testée et à laquelle j’ai apporté quelques légères modifications…
Ce gâteau est succulent et on peut le conserver plusieurs jours car il garde longtemps son moelleux.
Alors, à vos fourneaux et… régalez-vous!

Recette du Mesnil-Marie : gâteau moelleux à l'orange d'inspiration orientale. dans Recettes du Mesnil-Marie patteschatsLully.

- Ingrédients (pour 8 à 10 personnes) :

2 oranges non traitées ; 70 grammes d’huile d’olive ; 300 grammes de farine ; 250 grammes de sucre ; 1 sachet de levure ; 1 demi-cuiller à café de sel ; 4 oeufs ; 1 cuiller à café de vanille liquide ; quelques gouttes d’essence d’amandes amères.

oranges gâteau dans Recettes du Mesnil-Marie

- Préparation :

1) Préchauffer le four à 180°. Huiler et fariner un moule (vous pouvez choisir un moule à cake, un moule à manqué… etc. Selon l’épaisseur de la pâte dans le moule il faudra ajuster le temps de cuisson. Nous, nous avions pris un moule à savarin).

2) Bien laver les oranges et en retirer les extrémités (pour ne pas garder la partie la plus épaisse autour de la tige et du pédoncule) ; les couper en quatre, en conservant l’écorce, et en retirer les pépins ; mixer les oranges dans un robot afin d’obtenir une espèce de purée de fruit qui doit rester un peu grumeleuse ; ajouter l’huile d’olive et bien mélanger.

3) Dans une jatte, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel.

4) Dans une autre jatte, battre les oeufs en omelette, puis y incorporer le mélange farine-sucre… y ajouter le mélange oranges-huile d’olive, puis la vanille et les quelques gouttes d’essence d’amandes amères.

5) Verser cette pâte dans le moule et laisser cuire 40 à 45 minutes (vérifier la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau). Attendre que le gâteau soit refroidi pour le démouler.

6) Invitez vos amis pour le thé et la dégustation…

le-gourmand-simpatiente moelleux

Le gourmand s’impatiente

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 7 janvier, 2012 |4 Commentaires »

Recette du Mesnil-Marie : Soupe au potiron et aux châtaignes.

chats et potirons

Voilà bien longtemps que je ne vous ai pas proposé de recettes et on m’en a fait la remarque!!!
Pour ces soirs d’automne, où la nuit descend si vite, je vous propose de mettre dans vos assiettes un légume de saison à la couleur flamboyante : le potiron aux formes généreuses. Il existe plusieurs variantes de soupes à base de potiron. Celle que je vous suggère ci-dessous l’associe à un autre fruit d’automne : la châtaigne, l’un des fruits emblématiques, pour ne pas dire le fruit emblématique de notre Vivarais…

Ingrédients (pour 4 personnes) :

400g de potiron ; 1 carotte ; 1 oignon ; 400 grammes de châtaignes épluchées ; du sel ; de la crème fraîche (liquide, semi-épaisse ou épaisse : c’est à la convenance de chacun) ; une pincée de muscade ; 1 litre et demi à 2 litres d’eau (en fonction de la consistance que l’on désire).

N.B. : On peut faire cette soupe même sans muscade (tout le monde n’en apprécie par le goût) et sans crème (si on a un régime qui la proscrit!).

Préparation :

Coupez les légumes et les mettre dans la marmite (rien ne vaut les « bonnes vieilles » marmites en fonte!) au fond de laquelle vous aurez commencé à faire chauffer un fond d’huile d’olive : faire revenir les légumes deux à trois minutes dans cette huile, puis recouvrez d’eau et laissez cuire une bonne demi-heure, après que l’eau a commencé à bouillir. Ajoutez la muscade et mixez. Ajoutez la crème dans la soupière juste avant de servir (il est préférable qu’elle ne bout pas), ou bien laissez là dans un pot sur la table et chacun l’ajoutera à sa convenance.

châtaigneschâtaigneschâtaignes

Publié dans:Recettes du Mesnil-Marie |on 24 novembre, 2011 |3 Commentaires »
123456

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi