2021-80. « Renoncer à l’impiété et aux désirs du siècle, et vivre sobrement, et justement, et pieusement dans ce monde, attendant la bienheureuse espérance… »

Vendredi 31 décembre 2021,
Fête de Saint Sylvestre 1er, pape et confesseur ;
7ème jour dans l’octave de la Nativité de NSJC ;
Anniversaire de la mort de Saint Jean-François Régis (cf. > ici), à La Louvesc.

ange de la gloire - vitrail de l'église Saint-Martin de Palaiseau

l’ « ange de la gloire »
(détail du vitrail de la Nativité, dans l’église Saint-Martin de Palaiseau)

Lanterne de Noël

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Nous voici au terme de cette année 2021, dont je vous écrivais en ses premiers jours qu’elle allait être pire que la précédente, laquelle, en définitive, en comparaison de celle qui va se clore en ce jour, nous apparait désormais presque auréolée de charmes idylliques.
Si je le puis me permettre d’ailleurs, je vous engage à aller relire ces vœux si particuliers que je vous écrivais en commençant l’année qui s’achève aujourd’hui (cf. > ici), avant de découvrir bientôt ceux que je vous adresserais pour 2022. Mais je ne vais pas anticiper…

Une année s’achève, une autre va commencer…
En beaucoup de lieux, l’abrutissement général va pousser des foules lobotomisées à s’étourdir de manière superficielle, même si – en raison des mesures à prétexte sanitaire -, cela restera contenu en des rassemblements limités en nombre.
Comme aux temps de Noé et de Lot (cf. Luc. XVII 26 et sq.), ils vont manger et boire sans se préoccuper de leurs âmes et sans tenir compte des avertissements que Dieu, dans Sa miséricordieuse patience, leur a donnés pour susciter leur conversion. Ils vont se « souhaiter la bonne année » sans, pour le plus grand nombre, aspirer à autre chose qu’à « profiter de la vie », et sans voir qu’approchent des jours plus terribles que ceux du déluge et plus redoutables que celui qui consuma Sodome par le feu et le soufre du ciel.
Car « Il est venu chez Lui, et les Siens ne L’ont pas reçu » (Johan. I, 11).

Mais, en notre Mesnil-Marie, sachez, bien chers Amis, qu’en union avec beaucoup d’entre vous – qui êtes de « ceux qui L’ont reçu » et auxquels a été « donné le pouvoir d’être faits enfants de Dieu » (cf. Johan. I, 12) et qui participerez à des soirées ou veillées de prière -, nous nous tiendrons à l’écart des divertissements terrestres, et des « sms », appels téléphoniques, courriels et de toute cette avalanche de messages convenus, parce que, dans le recueillement de notre chapelle silencieuse, nous supplierons pour la conversion des pauvres pécheurs, pour le salut de notre Royaume très aimé, pour que les cœurs se détournent des voies de l’erreur et du péché, pour que la Sainte Eglise déchirée et dévastée – parce qu’elle est livrée aux mercenaires et aux loups déguisés en brebis -, soit restaurée dans l’unité de l’intégrité et de l’intégralité de la foi.
Cramponnons-nous, agrippons-nous plus que jamais à la Bienheureuse Espérance – beatam spem – en nous souvenant de l’épître de la Messe de Minuit : « Appáruit grátia Dei Salvatóris nostri ómnibus homínibus, erúdiens nos, ut, abnegántes impietátem et sæculária desidéria, sóbrie et iuste et pie vivámus in hoc sǽculo, exspectántes beátam spem et advéntum glóriæ magni Dei et Salvatóris nostri Iesu Christi : qui dedit semetípsum pro nobis : ut nos redímeret ab omni iniquitáte, et mundáret sibi pópulum acceptábilem, sectatórem bonórum óperum : La grâce de Dieu notre Sauveur est apparue à tous les hommes, nous enseignant à renoncer à l’impiété et aux désirs du siècle, et à vivre sobrement, et justement, et pieusement dans ce monde, attendant la bienheureuse espérance et l’avènement de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui S’est livré Lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple pur, agréable, et zélé pour les bonnes œuvres. » (Tit. II, 11-14).

Sursum corda !
Habemus ad Dominum !

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur

étoiles gif

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 2 janvier 2022 à 10 h 08 min Jean P. écrit:

    Le temps présent est si dur !
    Le réconfort de la FOI est là, et vous le rappelez MERCI.
    Que la nouvelle Année vous garde avec l’aide de Notre Seigneur, de la Vierge Marie et les anges.

  2. le 31 décembre 2021 à 18 h 11 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    C’est bien la plus belle façon de passer d’une année à l’autre et de poursuivre ainsi chaque jour jusqu’à la suivante.
    Que Dieu nous y maintienne.

  3. le 31 décembre 2021 à 17 h 49 min Claude J. écrit:

    Combien vous avez raison Très Cher Frère !
    Et dire que c’est vrai depuis plusieurs années.
    Si seulement les volcans d’Auvergne se réveillaient, ce serait plus drôle !
    Bonne soirée, très cher ami en pensant à notre LULLY.
    Respectueusement vôtre.
    Reine Claude

  4. le 31 décembre 2021 à 14 h 11 min SB écrit:

    Merci Frère Maximilien-Marie, mon Papa dans les moments difficiles nous disait toujours : « Sursum Corda  » : Haut les coeurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi