2020-50. Sauvez Rome et la France, au nom du Sacré-Cœur !

Samedi in albis 18 avril 2020.

Sacré-Coeur gif

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Dans la continuité des graves messages de notre Roi légitime (cf. > ici, > ici, et > ici), et de ce que je vous écrivais ces derniers jours (cf. > ici, et encore > ici), je voudrais – en quelque sorte en complément – vous rappeler le texte de cet ancien cantique traditionnel, composé dans le contexte de la spoliation des Etats de l’Eglise et de la très humiliante défaite de 1870, dont j’ai réactualisé les paroles en 2007 et que feu le Maître-Chat Lully avait déjà publiées > ici.

Nous savons, parce que c’est une chose affirmée de manière péremptoire par les Souverains Pontifes et les saints depuis quinze siècles, et parce que cela a été confirmé par de multiples événements tout au long de notre histoire, que les sorts de la Sainte Eglise romaine et de la France sont liés.
Ce pourquoi il n’est pas anodin de reprendre les paroles originelles du cantique du Vœu national, et de chanter « Sauvez Rome et la France au nom du Sacré-Cœur », plutôt que seulement : « Sauvez, sauvez la France… »
Le salut et le redressement de la France passent obligatoirement par un retour à la foi catholique et à l’observance de la morale et de la discipline de l’Eglise catholique, et la sortie de crise pour l’Eglise romaine passera également par la restauration de la monarchie capétienne traditionnelle et le secours que lui apportera le Roi Très Chrétien, « évêque du dehors »« Fils aîné de l’Eglise » et son « porte-glaive ».

Il y a en ce moment un mouvement – dont Sa Majesté s’est faite l’écho dans  son message de Pâques (cf. > ici) – demandant à Nos Seigneurs les cardinaux, archevêques et évêques de France, le renouvellement de la consécration de notre Patrie aux Cœurs de Jésus et Marie.
Quelques évêques semblent soutenir ou encourager cette démarche, tandis qu’une majorité de nos hiérarques semble faire la sourde oreille ou traite par l’indifférence, voire le mépris, cet élan spirituel.

Il est bien évident que le relèvement et que le passage d’une « Religio depopulata » (Chrétienté dévastée) à une « Religio renascens » (Chrétienté renaissante), tout comme le relèvement de la France, ne se pourront qu’avec le puissant secours de grâces divines qu’il faut solliciter avec insistance et obtenir par la prière et par le sacrifice.
Il faut en effet bien avoir conscience qu’une « consécration » n’est pas un acte magique qui opérerait des miracles de manière quasi automatique, sans qu’il y ait au moins l’amorce d’un mouvement de conversion profonde et générale, une conversion à laquelle il faut travailler inlassablement tous les jours et qui ne sera jamais vraiment achevée ici-bas.
Ce pourquoi il est indispensable de prier beaucoup, de supplier le Ciel avec insistance et ardeur, et d’accompagner nos prières de pénitences volontaires généreuses : la fin du carême ne marque en aucune manière la fin de nos efforts contre le mal, contre le péché,  et ne marque pas davantage la fin des sacrifices, des mortifications et du jeûne !

C’est à ce prix seulement que l’on peut espérer une vraie et durable conversion, une vraie et durable guérison, une vraie et durable restauration de la santé spirituelle de la Chrétienté, de la Sainte Eglise et de notre France !

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur

 frise lys

 

Gallia pœnitens

Extraordinaire gravure publiée après le 19 septembre 1914 (date de l’incendie de la cathédrale de Reims),
montrant la France, figurée par une femme au visage contrit et aux mains suppliantes,
se précipitant à genoux aux pieds de Notre-Seigneur Jésus-Christ
qui l’accueille avec un geste plein de miséricorde,
tandis que la Très Sainte Vierge Marie, le visage tourné vers sa cathédrale en flammes,
pose avec émotion sa main sur le bras de son divin Fils…

Sacré-Coeur gif

1- Pitié, mon Dieu ! car Votre Sainte Eglise
De toutes parts se trouve menacée ;
Jusqu’en son sein, il en est qui pactisent
Avec l’esprit de l’enfer déchaîné :

Refrain :  Dieu de clémence ! ô Dieu vainqueur !
Sauvez Rome et la France, au nom du Sacré-Coeur ! (bis)

2 – Pitié, mon Dieu ! apostate est la France :
Elle renie son Seigneur et son Roi !
Que Votre Amour brise sa résistance
Et la ramène à Votre sainte loi !

3 – Pitié, mon Dieu ! d’un horrible naufrage
La Chrétienté se trouve menacée.
Ressuscitez les glorieux lignages
De l’héroïsme et de la sainteté !

4 – Pitié, mon Dieu ! que ce monde coupable,
Abandonnant ses chemins dépravés,
Dans l’unité de l’amour véritable,
Par Votre Eglise, trouve enfin sa paix !

(paroles réécrites en 2007 par Frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur)

Image pour la fête du Sacré-Coeur 7 juin 1872

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 18 avril 2020 à 17 h 29 min Maurice C. écrit:

    Quel bonheur, quelle douceur ineffable et rassurante de retrouver ce chant
    et ces paroles réactualisées avec Rome, dont l’air du refrain et des couplets
    a resurgi sans peine des années de mon enfance.
    A encourager sans répit dans nos lieux de culte, Y COMPRIS DANS TOUS LES
    AUTRES,en dépit de toutes les hostilités possibles, avec l’aide de Dieu et de
    son divin coeur.
    Merci à frère Maximilien-Marie de nous montrer la voie.

  2. le 18 avril 2020 à 16 h 34 min Béa kimcat écrit:

    Merci frère Maximilien-Marie…

  3. le 18 avril 2020 à 10 h 51 min Emmanuel écrit:

    Et pour ceux qui ne connaissent pas l’air à entonner pour faire chanter ces belles paroles, voici un modèle : https://youtu.be/ftEFEtjczYI

  4. le 18 avril 2020 à 10 h 00 min SB écrit:

    Merci Frère Maximilien-Marie, dorénavant je chanterai toujours ce cantique avec ce refrain .
    L’image est magnifique et toujours d’actualité .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi