2020-9. Jacques de Bauffremont : « Souvenirs ».

Dimanche 12 janvier 2020 :
Dimanche dans l’octave de l’Epiphanie,
Mais en France (et dans tous les pays où le 6 janvier n’est pas férié), solennité de l’Epiphanie.

fleur de lys gif2

Jacques de Bauffremont - Souvenirs

« Lorsqu’en 1946, l’année de mes vingt-quatre ans, le prince Jacques (cf. note ci-dessous), Chef de la Mais on de Bourbon depuis 1941, me confia la haute mission de faire valoir ses droits auprès des cours royales européennes, je n’imaginais pas m’engager dans une aventure qui durerait ma vie entière.
J’avais passé la plupart des années de conflit à Paris, puis au château de Sully, chez ma belle-mère, pour échapper au STO. En 1946, j’étais marié et j’occupais un poste d’archiviste, que j’espérais provisoire, au Ministère de la Marine. Un jour du mois d’avril, je reçus un appel d’un certain Monsieur Clauzel, que je crus être un ambassadeur autrefois ami de mon père. Il souhaitait me remettre en mains propres une lettre de la part de l’un de mes cousins.
Dominique Clauzel n’avait en réalité aucun rapport avec l’ambassadeur, mais ce qu’il m’apportait valait toutes les valises diplomatiques.

Le 10 avril 1946, dans les salons du Grand Hôtel, à Paris, Monsieur Clauzel me tendit une grande lettre cachetée aux armes de France, adressée à « Monsieur le Prince Duc de Bauffremont ». La lettre était manuscrite,

Rome le 28 mars 1946

Mon Cousin,
Je vous informe que je prends pour moi seul et ma descendance, les armes pleines de France et les titres français de la branche aînée de la Maison de Bourbon auxquels j’ai droit en tant que Chef de la Maison de France.
Pour moi-même je prends à ce jour, le titre de Duc d’Anjou et je vous charge d’en informer.
Votre affectionné cousin,

Jaime.

datée de Rome quelques jours plus tôt.

Jaime… Jacques, en français. Il s’agissait de mon cousin le prince Jacques-Henri de Bourbon, jusqu’alors Duc de Ségovie, Don Jaime en espagnol, fils aîné du roi d’Espagne Alphonse XIII en exil. Il m’annonçait par cette lettre qu’il revendiquait le trône de France en tant qu’aîné des Bourbons.

[...]  Je compris que j’étais son plus proche parent membre de la Pairie vivant en France, et que plus que moi, c’était ma Maison qui avait été choisie pour mener à bien la mission qu’il me confiait… »

Note :
Jacques de Bourbon (1908-1975), duc de Ségovie et duc d’Anjou, fils aîné d’Alphonse XIII, connu aussi sous le prénom espagnol de Jaime. A partir de 1956 il fut connu aussi comme Jacques-Henri.

fleur de lys gif2

Ainsi commence le premier chapitre du livre des « Souvenirs » de Monsieur le Duc de Bauffremont qui a été rappelé à Dieu ce jeudi matin 9 janvier 2020 (cf. > ici).

Ce petit ouvrage (225 pages) publié à la fin de septembre 2012 est un témoignage précieux sur certains des aspects de la renaissance du mouvement légitimiste après la seconde guerre mondiale.
Monsieur le Duc, en vingt-quatre chapitres, nous livre un éclairage dont l’importance est indubitable, tout au long des événements les plus importants qui ont jalonné un demi-siècle au service de nos Souverains légitimes Henri VI, Alphonse II et Louis XX : quelques uns des acteurs français du renouveau légitimiste mobilisés par « Don Jaime », le « Mémorial de France à Saint-Denis », nombre de détails sur notre regretté Prince Alphonse et son charisme personnel exceptionnel, la célébration du Millénaire Capétien, les basses manigances et intrigues des princes de la branche cadette, la mort tragique du Prince Alphonse, le bicentenaire de l’assassinat de Louis XVI, l’authentification du cœur de Louis XVII… etc.

Au Mesnil-Marie, nous gardons avec reconnaissance l’exemplaire dédicacé que nous avait fait parvenir Monsieur le Duc lors de la parution de l’ouvrage, et nous encourageons ceux qui s’intéressent à l’histoire de la Légitimité et qui ne l’auraient pas déjà fait à se plonger dans ce livre.

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur

Jacques Duc de Bauffremont

Jacques de Bauffremont Courtenay (1922-2020)

L’ouvrage est disponible à l’Institut de la Maison de Bourbon,
81, avenue de la Bourdonnais
75007 Paris
Tél. : 01 45 50 20 70.
Tarif : 20 € + frais de port en cas d’expédition.

fleur de lys gif2

Publié dans : Chronique de Lully |le 12 janvier, 2020 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi