En guise de prologue à ce blogue…

Le Maître-Chat Lully

Son Altesse Sérénissime Monseigneur le Maître-Chat Lully (10 juillet 2006 – 23 mai 2019)

fleur de lys gif2

« Mon blogue – ce blogue – est né le 10 septembre 2007…
Né d’une boutade de mon « papa-moine », ainsi que j’ai eu l’occasion de l’expliquer en détail > ici lorsque j’en ai donné l’historique alors qu’il allait approcher de son septième anniversaire, ce qui n’était au départ qu’un modeste moyen de garder contact avec un petit groupe d’amis proches du Refuge Notre-Dame de Compassion, a, tout au long des années, largement dépassé ce cadre restreint pour atteindre de très nombreuses personnes bien au-delà de nos simples relations habituelles, et bien au-delà des frontières de notre beau Royaume de France.

Bien sûr, il y a eu très souvent des personnes très « raisonnables » et très « sérieuses » qui se sont scandalisées qu’un chat écrivît sur des sujets religieux, rédigeât des chroniques et publiât des réflexions sur la société, ses maux et les remèdes que l’authentique tradition politique de notre monarchie légitime leur pourrait apporter…
Il y a bien encore quelques uns de ces petits esprits étriqués et chagrins pour répandre le venin et le fiel de leurs critiques, mais je n’en ai jamais eu cure : si pour eux il est inconcevable qu’un texte puisse prétendre au moindre sérieux du seul fait qu’il est l’œuvre d’un chat – fut-il chat monastique -, il est  par ailleurs irréfragable que le phénomène, en définitive peu courant, d’un Maître-Chat s’exprimant sur le « ouèbe » sans égard pour la langue de bois ou de buis, mais avec tout la divine liberté donnée par le Créateur aux félins, a valu à ce blogue de fidèles et solides amitiés, qui pèsent bien davantage que toute les aigreurs d’estomac de tous les « coincés », de tous les « cinglés », de tous les « modernichons », et de tous les « tordus » politiques et religieux réunis !

Vous le savez, mon divin Créateur a rappelé à Lui mon âme le 23 mai de cette année 2019 qui s’achève aujourd’hui (cf. > ici).
Je sais que mon départ de cette terre a laissé un grand vide dans le cœur de nombre de mes lecteurs, tout comme dans celui de mon « papa-moine ». Cependant, ainsi qu’il vous l’a écrit (cf. > ici), mon blogue continue et continuera : invisible, mais toujours présent, j’inspire et j’inspirerai encore mon moine de compagnie, car je lui ai laissé quelque chose de mon esprit comme le fit jadis le saint prophète Elie pour son disciple Elisée, lorsqu’il fut enlevé sous ses yeux par un char de feu.

Le prologue d’origine de ce blogue (cf. > ici) n’était toutefois plus exactement adapté désormais, et c’est la raison pour laquelle je suis aujourd’hui « revenu » vers vous pour inspirer ces lignes à mon fidèle secrétaire et vous assurer, mes bien chers et fidèles amis, que je suis toujours là, veillant à ce que ce blogue continue l’œuvre amorcée dès sa première chronique (cf. > Genèse) – semper fidelis – toujours fidèle à l’esprit que Dieu a voulu pour le Refuge Notre-Dame de Compassion : fidélité intégrale au dépôt de la foi reçue des Apôtres, et fidélité intégrale au dessein de Dieu scellé dans les fonts baptismaux de Reims où s’unirent la foi catholique et la royauté franque pour faire naître la France, avec en corollaire la défense sans concession de tout ce que cela représente et contient !

Vive Dieu ! Vive le Roi !

pattes de chatLully.

Mardi 31 décembre 2019,
Fête de Saint Sylvestre 1er, pape et confesseur, baptiste de l’empereur Saint Constantin 1er le Grand ;
Septième jour dans l’octave de la Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Lully le chroniqueur

Vous pouvez laisser une réponse.

11 Commentaires Commenter.

1 2
  1. le 1 janvier 2020 à 20 h 40 min Le Forez écrit:

    Content et heureux du retour spirituel de notre ami félidé ; je reconnais qu’il me manquait un peu, ce n’était plus pareil sans lui.

  2. le 31 décembre 2019 à 18 h 48 min Charte de Fontevrault écrit:

    Un grand merci, Maître Chat Lully de vous être penché depuis les balcons de votre demeure céleste afin de ne point nous laisser orphelins, ni votre papa moine ni nous.

  3. le 31 décembre 2019 à 18 h 43 min Claude L. écrit:

    Maître Lully, c’est un nom qui rappelle un grand musicien dont on apprécie les oeuvres, mais avec une robe noire et une cravate blanche, le titre de Maître me fait penser à l’avocat qui défend la Vérité, ce qui est beau et bon. (Il en existe ).
    Or ce chat avait l’art de la plaidoirie pour tout cela en particulier La Vérité qui est le Nom que le Seigneur s’est donné. Puisse Celui ci accueillir celui la dans son Paradis.

  4. le 31 décembre 2019 à 17 h 54 min Marie-Agnès L. écrit:

    Cher Lully,
    Qui vous exprimez si bien tant par la langue que par les idées, nul doute que vous avez laissé un immense vide à celui qui était votre scribe. Mais un être tel que vous ne peut jamais partir complètement. Un fil invisible vous relie et vous reliera toujours à votre moine papa, et par ricochet à nous, pour notre plus grand bonheur.
    Grand merci à vous.
    Un grand maître du roman historique policier nous a aussi quitté un 23 mai mais 2018. Je ne peux m’empêcher de rapprocher votre départ à la même date que celui-ci à un an de différence tant vos deux talents étaient comparables et parce que votre prose est pieusement conservée dans un dossier, tout comme les livres de Jean-François Parot m accompagneront jusqu’à la fin.
    Grand merci Maître-Chat !

  5. le 31 décembre 2019 à 16 h 37 min Kimcat écrit:

    Grand merci Maître Chat Lully.
    Notre divin Créateur a rappelé à Lui ton âme le 23 mai de cette année 2019 qui s’achève aujourd’hui. Tout comme Il a rappelé le 23 décembre l’âme de ma Lisa.
    Vos départs de cette terre laissent un grand vide dans nos cœurs…
    Bonne fin d’année en prières unies aux vôtres, Frère Maximilien-Marie.

  6. le 31 décembre 2019 à 14 h 41 min Jean-François L. écrit:

    Merci cher Lully, que j’ai connu lors des mes trop rares visites au Refuge Notre-Dame de Compassion, de continuer du haut du Ciel à veiller sur votre papa-moine et à l’inspirer.
    Ses écrits qui nous enchantent prouvent que la connection entre vous ne s’est jamais interrompue.
    Pour Dieu et pour le Roi !

  7. le 31 décembre 2019 à 14 h 34 min SB écrit:

    Te Deum laudamus !
    Voilà ce que nous chantons en ce jour ; nos louanges pour les bienfaits de Dieu, nos offrandes de nos souffrances, nos acceptations des contrariétés (genre effondrement du mur près du Mesnil-Marie)… Oui Seigneur, Te Deum Laudamus !
    Et ce blogue animé de tant de sérieux,nde tant d’humour, de tant de paroles droites, n’est pas pour rien dans la profondeur de nos paroles…
    Alors Merci à vous, Maître Chat Lully, et inspirez toujours votre « papa-moine » : ad multos annos !

  8. le 31 décembre 2019 à 14 h 22 min Henry écrit:

    Il y a bien encore quelques uns de ces petits esprits étriqués et chagrins pour répandre le venin et le fiel de leurs critiques, mais je n’en ai jamais eu cure : si pour eux il est inconcevable qu’un texte puisse prétendre au moindre sérieux du seul fait qu’il est l’œuvre d’un chat – fut-il chat monastique -, il est par ailleurs irréfragable que le phénomène, en définitive peu courant, d’un Maître-Chat s’exprimant sur le « ouèbe » sans égard pour la langue de bois ou de buis, mais avec tout la divine liberté donnée par le Créateur aux félins, a valu à ce blogue de fidèles et solides amitiés, qui pèsent bien davantage que toute les aigreurs d’estomac de tous les « coincés », de tous les « cinglés », de tous les « modernichons », et de tous les « tordus » politiques et religieux réunis ! F.C.

    Merci, je me sens moins seul, du coup!!!!

  9. le 31 décembre 2019 à 13 h 27 min Anick H. écrit:

    Merci, cher Lully, d’avoir encouragé votre papa moine, qui nous est si cher, de continuer à nous informer, nous inciter à la réflexion, à nous faire rire par la lecture de votre blogue et garder un lien.
    Avec toute ma tendresse.
    Anick

  10. le 31 décembre 2019 à 13 h 26 min Antonia C. écrit:

    Meilleurs souhaits pour votre délicate mission!

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi