2019-42. Vincent Lambert : le soutien de Monseigneur le Prince Louis de Bourbon et l’engagement de l’Union des Cercles Légitimistes de France.

Ce lundi 20 mai dans l’après-midi, Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, de jure Sa Majesté Très Chrétienne le Roi Louis XX, a publié sur les réseaux sociaux et sur son blogue le communiqué suivant :

Communiqué de Monseigneur le Prince Louis de Bourbon
en soutien à Vincent Lambert :

« Je tiens à exprimer mon soutien le plus ferme aux parents de Vincent Lambert qui se battent pour le maintien en vie de leur fils hospitalisé au CHU de Reims.
Il n’est pas imaginable dans une société civilisée que soit mis un terme à l’hydratation et l’alimentation, c’est à dire tout simplement à la vie d’un être humain qui, quoique fragile et actuellement diminué, n’est cependant aucunement en fin de vie. 
Ceci reviendrait en effet à froidement le condamner à mort. Je souhaite donc vivement que son cas soit traité avec toute l’humanité, la compassion et la sagesse possible. 
S’agissant d’un innocent handicapé, incapable de se défendre, le choix de la vie doit toujours l’emporter sur celui de la mort. 
Ce choix est celui de l’humanité et de l’Espérance. »

Vincent Lambert

Le soutien sans réserve de
l’Union des Cercles Légitimistes de France
à Vincent Lambert et à ses parents

« J’avais soif et vous m’avez donné à boire. »

 Le CHU de Reims l’a annoncé : son personnel « soignant » arrêtera dans la semaine du 20 mai l’hydratation et l’alimentation de Vincent Lambert.

Depuis plusieurs années, les parents de Vincent Lambert et plusieurs membres de sa famille luttent pour que ne soit pas mis fin à la vie de leur fils, de leur frère. Cette affaire revêt aujourd’hui une importance particulière. Elle se place au cœur de la défense pour la vie. Si Vincent est mis à mort, l’un des derniers garde-fous de notre civilisation tombera, parce que ceux qui veulent le tuer entendent par là-même ouvrir la voie à la légalisation et à l’institutionnalisation du meurtre par euthanasie.

L’UCLF invite à prendre part à la bataille qui se déroule à Reims aujourd’hui. Elle invite ses membres à prier et à jeûner pour Vincent et sa famille, pour la France.

Elle invite surtout les légitimistes à continuer sans cesse leur combat pour le retour de l’union du trône et de l’autel, seul véritable remède à cette peste révolutionnaire qui ne cesse depuis plus de deux cents ans de nuire toujours plus à l’homme et d’offenser son Créateur.

Pierre Bodin,
président de l’Union des cercles légitimistes de France

 * * * * * * *

« Les contre-vérités au sujet de Vincent Lambert. Dans cette affaire, répétons-le : AUCUN acharnement thérapeutique ; AUCUNE machine ne retient Vincent en vie de manière artificielle ; nourrir, donner à boire à un homme malade, à un enfant, à un bébé qui ne peut le faire seul n’a jamais été considéré comme un acte d’acharnement thérapeutique… Donner à manger et à boire à un malade est au contraire un soin élémentaire et a toujours été considéré comme tel…

 Comment peut-on ne serait-ce qu’envisager d’arrêter d’hydrater et d’alimenter un malade ? Vincent est gravement handicapé depuis dix ans… Il n’est pas en fin de vie.

Sa présence depuis DIX ANS dans une unité de SOINS PALLIATIFS (dix ans en soins palliatifs !?!)… Encore plus une aberration qu’un paradoxe !

VINCENT EST EN VIE. Ils disent vouloir le « laisser mourir », mais il existe une grande différence entre « laisser mourir » et « tuer ». L’affaire Lambert, c’est l’enjeu d’une vie, c’est aussi un enjeu de civilisation. »

* * * * * * *

On pourra aussi relire le communiqué publié conjointement le 17 avril 2018 par l’Union des Cercles Légitimistes de France et la Confrérie Royale > ici

Vous pouvez laisser une réponse.

7 Commentaires Commenter.

  1. le 22 mai 2019 à 17 h 43 min Gabriella Roma écrit:

    C’est très triste ! je participe avec souffrance.
    Nous avons eu un cas très discuté en Italie il y a plusieurs années, une femme l’a tuée.
    J’espère le meilleur pour votre garçon!

    Dernière publication sur "DIEU NOUS EST PROCHE" : HOMÉLIE POUR LE 25E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNÉE C « L’ÉLOGE DE CE GÉRANT MALHONNÊTE..

  2. le 21 mai 2019 à 7 h 25 min Jean P. écrit:

    Il reste encore des hommes sensés dans ce monde de dégénérés.
    Grand merci à notre Prince et à notre Cher Frère.
    Pauvre pays qui a supprimé la peine de mort d’une part et autorise d’autre part la mort de 220 000 êtres vivants (IVG année écoulée)!

  3. le 20 mai 2019 à 22 h 04 min Béatrice D. écrit:

    L’avortement a ouvert les portes à l’euthanasie. Et la mort annoncée de Vincent, en est un nouvel exemple, et nous amène au comble de l’inhumanité. La plus belle des créations de Dieu, la vie, semble n’avoir plus aucun sens pour une grande majorité d’humains….qui par là même, ne le sont plus.
    En union de prière avec tous ceux qui confient Vincent à notre Seigneur. Et une pensée pour ses chers parents.

  4. le 20 mai 2019 à 21 h 17 min Traudl W. écrit:

    Quelle différence entre Hitler et les bourreaux de Vincent?????????????

    Réponse de Frère Maximilien-Marie :

    Voici ce que j’ai publié ce soir sur Facebook : « Il n’y a plus de différence désormais entre certains médecins, hommes de loi et hommes politique (et tous ceux qui les approuvent), qui sont aujourd’hui sur le sol de France, et les nazis qui, comme cela est arrivé pour mon saint patron, enfermaient des hommes dans les bunkers de la faim et de la soif… »

  5. le 20 mai 2019 à 20 h 17 min Jean-Martin S. écrit:

    Pitié mon Dieu pour Vincent LAMBERT que des assassins veulent tuer alors qu’il a soif de vivre. On le voit à ses lèvres crispées et ses yeux au bord des larmes.
    Seigneur mon Dieu, ne laissez pas les assassins agir.

  6. le 20 mai 2019 à 19 h 46 min Claude L. écrit:

    C’est un crime contre l’humanité, honte éternelle à ceux qui le commettent ou le cautionnent. Honte aussi aux lâches qui refusent d’arrêter ce crime alors qu’ils en ont le pouvoir.
    Je sais ce qu’est la soif, autrefois dans les champs des fermes et dans les déserts (Golan, Sahara), je sais aussi ce que le manque d’hydratation peut faire sur les reins, tout ceci est dur à vivre, mais le provoquer est l’apanage de médecins et de juristes maudits !
    Faire mourir une personne ainsi est d’une cruauté sans limite !
    Et, aujourd’hui, alors que j’ai cru mourir de douleur comme un cancéreux en phase terminale, on me tuerait car l’hôpital m’a renvoyé chez moi en me disant qu’ils ne pouvaient plus rien faire autre que de me prescrire des antidouleurs. Vingt ans après, je suis encore en vie sur terre grâce à Dieu.
    Et je citerai encore la guérison de ma mère grâce aux prières de mon père à la Vierge Marie, les médecins lui avaient pronostiqué 15 jours de vie maximum, elle était descendu à 36 Kg , elle qui était voisine de 100 Kg, et Marie a obtenu du Seigneur qu’elle vive encore une bonne cinquantaine d’années.

  7. le 20 mai 2019 à 19 h 04 min Reine Claude écrit:

    Mon Dieu, que c’est triste et injuste !
    Et, que je sache, il n’est pas dans le coma.
    Notre Prince a parfaitement raison et ne l’envoie pas dire.
    C’est un constat, une prise de position logique et courageuse.
    Merci Monseigneur.
    Merci à vous aussi, Cher Frère.
    Reine Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi