2019-17. Des actes extrêmement graves qui nient les fondements de notre société et de son héritage chrétien.

Samedi 16 février 2019,
Samedi précédant l’entrée dans la Septuagésime (cf. > ici).

Hier, vendredi 15 février 2019, dans la soirée, Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, de jure Sa Majesté Très Chrétienne le Roi Louis XX, en digne « Fils de Saint Louis », a publié un communiqué officiel de protestation relatif aux profanations d’églises et sacrilèges qui se sont multipliés depuis quelques semaines.

Puisse sa voix être entendue !
Puissent aussi les catholiques de France, en dignes « fils des croisés », se montrer de dignes défenseurs de l’honneur de Dieu, de Sa Très Sainte Mère et de Ses saints, de zélés gardiens de leurs lieux de culte en face d’une impiété grandissant, et de fervents réparateurs des blasphèmes et sacrilèges perpétrés.

Protestation duc d'Anjou 15 février 2019

Extrait du communiqué de Monseigneur le duc d’Anjou tel qu’il a été publié sur son compte Twitter

Communiqué de Monseigneur le duc d’Anjou
à l’occasion des
nombreuses profanations d’églises en France :

J’ai appris avec une très grande tristesse comme Français et une profonde indignation comme catholique, les profanations d’églises qui se multiplient sur l’ensemble du territoire. Elles font suite aux dégradations de lieux de culte ou de cimetières. 
Je ne peux que condamner ces actes extrêmement graves qui nient les fondements de notre société et notamment de son héritage chrétien.

Je me joins à l’inquiétude et aux protestations des autorités religieuses et civiles qui condamnent publiquement ces actes blasphématoires et je demande aux autorités que des mesures fortes soient prises.

Que Saint Louis protège la France !

Louis,
Duc d’Anjou

Grandes armes de France

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 19 février 2019 à 13 h 00 min Le Forez écrit:

    Voilà un chef, que dis-je un roi qui, prenant pour lui, toutes nos souffrances morales et spirituelles devant ces blasphèmes, qui a le courage d’interpeller le pouvoir républicain. Il n’est pas seulement désigné comme successeur de St Louis mais il en a la trempe, le caractère et la stature, lui qui, pour ces tristes événements, étale avec courage, à ce gouvernement, par sa personne, nos indignations et le somme d’agir.
    La Monarchie somme la republique indigne de se bouger dans le sens du rétablissement de notre patrimoine et d’arrêter les auteurs de ces destructions.
    Ah ! elle est belle, la gueuse, cette bonne à rien, qui se vautre dans la fange à tous les instants de sa misérable existence.

  2. le 17 février 2019 à 19 h 03 min Jean P. écrit:

    LAMENTABLE !
    Le rouleau compresseur est en marche.
    Défigurer le parvis de la cathédrale de Chartres reçoit les accords officiels.
    Bel exemple à suivre… contre notre patrimoine chrétien.
    Prions Notre-Dame.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi