2018-99. Lully « gilet-jaune » ?

Jeudi 20 décembre 2018,
Vigile de Saint Thomas, apôtre ;
Mémoire du jeudi de la 3ème semaine de l’Avent ;
335ème anniversaire de la naissance de Philippe de France, duc d’Anjou, Roi Philippe V d’Espagne.

lys.gif

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Vous êtes plusieurs à m’avoir fait parvenir cette photographie qui circule depuis plusieurs semaines sur internet et sur laquelle ce matou, qui est presque mon parfait sosie, arbore ce fameux gilet jaune qui fait couler tellement d’encre et de salive en ce moment…
Je ne résiste donc plus à la tentation de publier cette photographie sur mon blogue.

En notre « principauté », où les saintes Lois de Dieu, les préceptes traditionnels de la Sainte Eglise, les vénérables usages de la liturgie et de la Règle de Saint Augustin, et – bien sûr – les traditions du Royaume de France et les privilèges de notre antique province du Vivarais priment de manière absolue sur les lois civiles, nous n’avons pas de rond-point à occuper, pas de radar automatique à neutraliser et pas d’ « arc-de-triomphe-napoléomaçonnique » sur lequel je puisse me défouler…
Cela ne m’empêche d’ailleurs en aucune manière de continuer à faire mes griffes – spirituellement – sur les pseudo « lumières », sur l’abominable révolution, sur les fausses valeurs de la république et sur la maçonnerie, qui sont les véritables raisons fondamentales du malheur des peuples et du « profond malaise » actuel du peuple de France : mais cela bien peu de personnes le comprennent ou sont capables de l’entendre.
Les yeux rivés sur une subsistance pécuniaire et budgétaire – bien nécessaire certes -, ils restent pour la plupart lobotomisés par le prêt-à-penser républicain et conditionnés par le formatage dictatorial reçu à l’école et constamment entretenu par les médias, les politiques (même dits « d’opposition ») et les « curés », vendus à la pensée de Rousseau, qui dans leur très grande majorité sont devenus les thuriféraires de la république impie !
Plus que jamais la célèbre phrase de Bossuet « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » est d’une dramatique actualité !

Puisque le gouvernement souhaite l’ouverture de « cahiers de doléance » dans les mairies, je compte bien m’y rendre pour y inscrire quelques vérités fondamentales…
Et si je m’identifie volontiers à mon sosie en gilet jaune, c’est pour endoser haut et fort de tout autres revendications que la baisse du prix des croquettes…

chat gilet-jaune

Non à la république maçonnique !
Non à la république déicide et régicide !
Non au rouleau compresseur républicain destructeur des libertés individuelles, spirituelles et physiques,
et des libertés provinciales et corporatives !

Vive la Royauté chrétienne traditionnelle !
Vive le Christ qui aime les Francs !
Vive le Roi Louis XX !

Chat botté combatant

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 21 décembre 2018 à 11 h 24 min Bernadette écrit:

    Bravo Lully !!
    Tout est dit en quelques mots…

    Le combat des gilets jaunes n’est qu’un début, mais il manque le principal.
    Une nouvelle fois, le ciel viendra au secours de la France quand les Français se mettront à genoux dans la boue!
    L’aurore arrive.
    Confiance en la Providence !…

  2. le 20 décembre 2018 à 21 h 11 min Peccator écrit:

    Commentaire édifiant

  3. le 20 décembre 2018 à 20 h 46 min MARTIN écrit:

    AMEN AMEN AMENNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN

  4. le 20 décembre 2018 à 19 h 02 min Jean-Martin S. écrit:

    Une belle fraîcheur, cher Frère.

  5. le 20 décembre 2018 à 17 h 31 min Béa Kimcat écrit:

    Et vive Lully !!
    Bien cha(t)micalement.

  6. le 20 décembre 2018 à 17 h 24 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Vive Lully, vive le Maître-Chat !
    Je souscris à son programme.
    A bas la république !
    Vive le Roi !

  7. le 20 décembre 2018 à 11 h 58 min Maître-Chat Lully écrit:

    Mais, chère Marie-Agnès, « la contre-révolution n’est pas une révolution ccontraire, mais le contraire de la révolution », selon la très juste sentence de Joseph de Maistre. Il ne s’agit pas d’un « retour en arrière » mais d’un véritable progrès et d’un bond en avant, qui consiste non à reproduire de manière servile des formes du passé, mais à refonder et reconstruire sur la base des principes pérennes de la monarchie traditionnelle et chrétienne. Nous ne sommes donc pas des passéistes mais les vrais « hommes du progrès » !

  8. le 20 décembre 2018 à 11 h 39 min Marie-Agnès L. écrit:

    Oh oui, cher Lully, je recommencerai bien la révolution à l’envers si je pouvais, tant je me sens frustrée d’être dans cette époque à laquelle je n’appartiens pas !
    En union de prières pour un retour en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi