2018-87. Le blogue de l’école Saint-Martial.

Mardi soir 25 septembre 2018.

Saint-Martial se reflétant dans les eaux de son lac

Notre village de Saint-Martial se reflétant dans les eaux de son lac 

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Je veux ce soir vous entretenir de l’école de notre village : l’Ecole Saint-Martial.

Des cinq écoles que l’on pouvait jadis compter sur le territoire de la commune, seule celle qui était originellement l’école de filles tenue par les religieuses de Saint-Joseph demeure. C’est une école privée qui dépend de la direction diocésaine de l’enseignement catholique (diocèse de Viviers).

Dans cette école à classe unique, les enfants sont reçus dès l’âge de deux ans jusqu’à leur entrée en sixième. Comme c’est le seul établissement scolaire de la commune, elle a droit à des subventions de la municipalité. Cette dernière tient évidemment beaucoup à cette école : son existence est un facteur important pour le maintien et l’installation de familles dans notre village.
En outre, l’école joue un rôle important dans la vie du village, non seulement dans son rôle d’éducation et d’instruction, mais parce que la maîtresse, Laëtitia, a instauré des liens forts entre l’école et les associations telles que le club des aînés ou l’amicale de loisirs créatifs…

Depuis qu’il est correspondant local de presse pour « Terre Vivaroise – l’Hebdo de l’Ardèche », Frère Maximilien-Marie a pu apprécier le dynamisme de la maîtresse et le beau travail qu’elle accomplit avec ses élèves : en témoignent les articles qu’il a rédigés, presque chaque semaine depuis un an et demi, sur les activités de cette école où les enfants sont vraiment épanouis et reçoivent une formation scolaire classique associée à une pédagogie vivante qui leur permet de découvrir avec émerveillement les richesses qu’offre le cadre naturel extraordinaire de leur village.

Mais l’Ecole Saint-Martial est menacée !
Pourquoi ?
Pas en raison d’un manque d’effectifs, comme cela peut arriver dans certains villages voisins. Il y avait 16 élèves pour l’année scolaire 2017-2018, il y en a 17 pour cette année scolaire 2018-2019.
Cela est essentiellement la conséquence de la suppression des emplois-aidés décidée par le gouvernement à la fin de l’été 2017.
Je vous l’ai dit, notre école est constituée d’une classe unique où les enfants sont reçus dès l’âge de 2 ans. Sans la présence d’une assistante maternelle, il serait absolument impossible à l’unique enseignante d’assurer un travail convenable, dans des conditions de surveillance et de sécurité nécessaires.
Or le poste de l’assistante maternelle faisait partie de ses emplois-aidés que le gouvernement supprimait d’un trait de plume. Plus d’assistante maternelle = plus de possibilité de maintenir l’école !

Tous sont montés au créneau pour obtenir le maintien du poste : l’association des parents d’élèves avec la maîtresse et la direction diocésaine de l’enseignement, ainsi que Madame le Maire qui a cherché les appuis d’autres élus départementaux ou régionaux… etc.
L’emploi a été sauvé, mais toutefois avec une prise en charge moindre du salaire de l’assistante maternelle dont le solde s’est donc retrouvé à charge de l’association. Les parents d’élèves se sont donc mobilisés pour organiser des manifestations, des ventes, afin de récolter de l’argent. La municipalité a promis une aide supplémentaire… etc. Cela n’est cependant pas suffisant.
C’est quelque 6.000 euros qu’il faut encore trouver pour pouvoir maintenir notre école.

Panneau de l'Ecole Saint-Martial

Le 30 juin 2017, Monseigneur l’Evêque de Viviers est venu pour la première fois à Saint-Martial
pour y bénir l’école et lui donner officiellement son nom, choisi par les élèves,
qui avaient fait tout un travail pour connaître le saint protecteur du village :
le panneau reproduit ci-dessus a été réalisé par les enfants pour cette occasion.

Frère Maximilien-Marie, conscient que les manifestations ou activités organisées par l’association des parents d’élèves restent cantonnées à l’échelon local, a alors suggéré à la maîtresse et à l’association de parents d’élèves de créer un blogue pour l’école.

L’objectif est de faire connaître la vie de nos petits Saint-Martialous bien au-delà des limites de la commune, bien au-delà des limites de nos Boutières, bien au-delà des limites du diocèse.
En faisant connaître la vie de l’Ecole Saint-Martial, on pourra aussi sensibiliser à ses besoins et on s’efforcera de susciter des générosités selon le principe « les petits ruisseaux font les grandes rivières ».
Trouver 6.000 euros, cela peut sembler énorme lorsqu’on regarde cette somme dans sa globalité.
« Mais, dit Frère Maximilien-Marie, 6.000 euros ce ne sont finalement que 600 personnes qui donnent chacune 10 euros ! Efforçons-nous donc de toucher plusieurs centaines de personnes et n’hésitons pas à leur tendre la main pour quelques euros chacune. Puisque Internet nous permet d’avoir une vitrine sur la toile, lançons-nous ! »
La proposition de Frère Maximilien-Marie a été encouragée par le directeur de l’enseignement diocésain et approuvée par la maîtresse et les parents d’élèves.
Les élèves – les plus grands du moins – sont partie prenante et participeront au blogue…  dont la partie technique, la mise en page et l’édition sont prises en charge par notre Frère qui a déclaré : « Je ne dispose pas de moyens financiers puisque je vis moi-même de la charité, mais ce dont je suis capable – en l’occurrence écrire, prendre des photographies et m’occuper d’un blogue -, c’est cela que je donne, avec une partie de mon temps, afin de susciter des dons et pour que notre village garde son école ».

« Terre Vivaroise – L’Hebdo de l’Ardèche » s’est fait l’écho de cette initiative dans son numéro du jeudi 20 septembre 2018, lui consacrant une demi-page complète, ce qui est un rare privilège, dans les pages du début du journal plutôt que dans les pages locales.
Vous pouvez retrouver la version numérique de cet article > ici.

A mon tour, j’ai voulu en avertir tous les amis du Refuge Notre-Dame de Compassion et les sensibiliser à ce nouvel engagement pris par notre Frère Maximilien-Marie dans un « combat » qui a des conséquences pour la survie de tout un village, un village merveilleux qui ne peut se résoudre à voir s’accélérer encore sa dépopulation et la désertification !

Concrètement, vous, nos amis, que pouvez-vous faire ?

1) d’abord vous abonner au blogue de l’Ecole Saint-Martial !
Vous allez > ici et dans la colonne de droite vous inscrivez votre adresse électronique (sans erreur) dans le cartouche prévu à cet effet sous l’inscription « suivez nos mises à jour par email » puis vous cliquez sur le bouton « submit ». Ainsi vous accompagnerez nos petits Saint-Martialous dans leur vie quotidienne. Ce sera pour un véritable encouragement amical.
2) ensuite, si vous en avez la possibilité et le désir, vous pouvez faire un don, même de quelques euros seulement : pour cela – toujours dans cette colonne de droite – vous avez « Faire un don » : vous cliquez… c’est tout-à-fait sécurisé et vous ne risquez pas d’arnaque ! Vous décidez de la somme à verser : 2 €, 5 €, 10 € …ou davantage si vous le souhaitez et pouvez.
3) je vous demande aussi de faire suivre mon message et appel à tous ceux de vos parents, amis et contacts qui pourraient être sensibilisés au sort de notre belle petite école et pourraient aussi avoir du plaisir simplement à « côtoyer » nos petits Saint-Martialous dans leur vie d’apprentissage…

… et bien sûr, je vous demande aussi – j’eusse même dû commencer par cela ! – de prier pour que cette aventure soit couronnée de succès et que nous parvenions à maintenir notre école et assurer son avenir.

Soyez en très vivement remerciés !

Lully.

Maîtresse et élèves devant le blogue de l'Ecole

Laëtitia, la maîtresse, et quelques élèves, en train de lire la première publication du blogue de l’Ecole Saint-Martial.

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 26 septembre 2018 à 12 h 29 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    J’espère de tout cœur que vivra et s’épanouira toujours plus cette école de Saint-Martial.
    Je l’assure de mes prières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi