2018-79. Chronique du Mesnil-Marie pour le mois d’août 2018.

Samedi 1er septembre 2018 ;
Dans l’Ordre de Saint-Augustin la fête de Notre-Dame de Consolation (cf. > ici) ;
Commémoraison de Saint Gilles, abbé et confesseur ;
Commémoraison du 5ème jour dans l’octave de Saint Augustin ;
Anniversaire du rappel à Dieu de SMTC le Roi Louis XIV (cf. > ici).

Lully été 2018

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Ce mois d’août, me semble-t-il, a passé à une vitesse véritablement renversante : j’en ai presque le vertige !
Comme les années précédentes, c’est une période où un certain nombre de nos amis profitent des vacances et des longues journées pour nous rendre visite : je vous ai parlé du petit séjour que Jean-Baptiste, filleul de Frère Maximilien-Marie, a passé chez nous (cf. > ici), et du passage de notre amie « M. aux doigts de fée » qui nous a rapporté la parure bleu ciel restaurée de l’Enfant Jésus de Prague (cf. > ici) ; mais vous êtes plusieurs autres a être passés par notre Mesnil-Marie. Certains le découvrant pour la première fois, et auxquels notre Frère prend alors plaisir de donner un rapide aperçu de nos hautes Boutières en les conduisant en quelques lieux emblématiques des environs ; certains y revenant à l’occasion d’une traversée de la France. Et je ne parle pas de ceux qui viennent pour quelques heures de visite, afin de s’entretenir de spiritualité, d’histoire locale ou de patrimoine, avec notre Frère : toutes choses dont je ne peux bien évidemment pas rendre compte par le détail.

Et puis, bien sûr, il y a la traditionnelle fête de notre chère Sainte Philomène, le 11 août, patronne du Mesnil-Marie en second, et donc célébrée chez nous sous le rit double de 2ème classe.
Pour la circonstance, de fidèle amis nous avaient prêté une tente de réception d’une trentaine de mètres carrés qui avait été dressée sur la terrasse Saint-Charlemagne.
Cela me donne au passage l’occasion de remercier publiquement et très chat-leureusement ceux qui sont venus nous aider pour son montage et son démontage.

Tente de réception sur la terrasse Saint-Charlemagne

Tente de réception sur la terrasse Saint-Charlemagne

Bien sûr, nous lui avions ajouté une petite touche de « déco » très personnelle…

Tente de réception sur la terrasse Saint-Charlemagne

Et pour ce qui me concerne, j’ai beaucoup apprécié cette structure sous laquelle je pouvais me mettre à l’abri des ardeurs du soleil ou des gouttes des orages.

Lully sous la tente de réception

Cette grande tente a permis d’avoir un bel espace – très « convivial » pour reprendre un mot devenu très à la mode et repris à toutes les sauces – pour les déjeuners de la fête de Sainte Philomène, le 11 août, ainsi que pour celui de la fête de Saint Louis, le 25 août.
En effet, même si nous n’avions pas de très grandes foules lors de ces deux journées, il n’eût pas été possible de faire tenir tout le monde sur la terrasse Saint-Louis qui se trouve juste devant la maison.

Pour ces deux journées, riches de ferveur et d’amitié, je puis assurer que ceux qui sont venus jusqu’ici, en sont repartis avec des forces spirituelles renouvelées.
Nous ne pouvons pas douter – car nous en recevons régulièrement des témoignages – que Sainte Philomène se plaît à accorder des grâces à ceux qui viennent la prier et lui confier leurs intentions dans notre oratoire ; et nous voyons aussi de plus en plus que notre humble Mesnil-Marie fait figure de lieu de « port spirituel » pour de nombreuses âmes…
C’est la raison pour laquelle après le « mini-pèlerinage » de Sainte Philomène et après cette « réco-royco » de la fête de Saint Louis (cf. > ici) notre Frère Maximilien-Marie n’a pas hésité a programmer une nouvelle journée de prière et de spiritualité à la mi-septembre pour la fête de Notre-Dame de Compassion (cf. > ici), notre principale fête patronale.

Sainte Messe pour la fête de Sainte Philomène

Sainte Messe de la fête de Sainte Philomène, le 11 août 2018

Mais le sommet liturgique du mois d’août est bien évidemment la fête de l’Assomption de Notre-Dame, glorification suprême de la Sainte Mère de Dieu et fête patronale du Royaume de France.
Le 14 août au soir, Frère Maximilien-Marie se trouvait à la procession aux flambeaux au Puy. Cette montée vers la « chambre angélique » à la tombée de la nuit est toujours empreinte d’une grande ferveur…

Procession aux flambeaux - Le Puy-en-Velay 14 août 2018

… et l’entrée dans la cathédrale où l’on arrive juste aux pieds de la Vierge Noire, descendue du ciborium du maître-autel où elle se trouve habituellement, est un moment d’une grande intensité.

Vierge Noire, cathédrale du Puy - 14 août 2018

Le mercredi 15 août, en revanche, notre Frère s’est rendu à la Sainte Messe à la tellement aimée chapelle Notre-Dame de la Rose, à Montélimar.
A l’issue de la Messe, fut célébrée la procession du Vœu de Louis XIII, pour laquelle Frère Maximilien-Marie avait apporté la relique du Saint Voile de Notre-Dame que nous avons le bonheur de posséder au Mesnil-Marie.
La relique fut portée dans la procession avec la statue de la Madone, et beaucoup de fidèles qui ont ensuite vénéré la sainte relique en ont exprimé leur grande joie et leur émotion spirituelles.

Reliquaire du Voile de la Vierge - 15 août 2018

Je n’entrerai pas dans le détail des divers vernissages et conférences auxquels Frère Maximilien-Marie a aussi assisté, tant en raison de ses « obligations » liées à ses investissements associatifs ou journalistiques, que par intérêt pour les sujets traités ou les œuvres présentées.
Je ne vous montrerai pas non plus la photographie qui a été prise de lui, posant en compagnie de « Miss Ardèche », à l’occasion de la fête du village !!!

Je mentionnerai en revanche le passage de nos chers amis Messieurs les Chanoines de l’Ordre de Saint-Remi (cf. > ici) qui nous ont fait l’honneur et l’immense joie de célébrer chez nous la fête de notre Bienheureux Père Saint Augustin.
C’est la première fois que nous avions la joie d’avoir ici-même une Sainte Messe le 28 août, et nous l’avons chantée du mieux que nous l’avons pu.

Statue de Saint Augustin - oratoire du Mesnil-Marie

Statue de notre Bienheureux Père Saint Augustin
dans l’oratoire du Mesnil-Marie

La veille au soir, à leur arrivée, l’un des chanoines avait célébré, à notre demande, une Sainte Messe de Requiem, à l’intention de tous nos parents, amis et bienfaiteurs défunts.

Nous ignorions encore à ce moment-là (nous ne l’apprîmes que le 30) que l’une de nos amies et bienfaitrices, la Révérende Mère Benjamine, de la Congrégation des Sœurs de Sainte-Marie de l’Assomption, avait rendu la veille sa belle âme à Dieu, alors qu’elle avait fêté à la fin du mois de juillet ses 98 ans et qu’elle était dans la 79ème année de sa profession religieuse.
Elle a été inhumée le 29 août, au lendemain de la fête de Saint Augustin sous la Règle duquel elle a vécu.

C’est Mère Benjamine qui nous a donné la grande Piéta, de grandeur naturelle, qui se trouve au Mesnil-Marie, et pour laquelle nous souhaitons construire une chapelle, ainsi que la Piéta de taille plus petite mais en bois massif qui est placée du côté de l’Evangile dans notre oratoire. Nous devons également à Mère Benjamine le don de la statue de Sainte Philomène, de plusieurs très beaux ornements et de divers objets liturgiques.
Nous la confions à vos bonnes prières, afin que Notre-Seigneur accueille au plus tôt dans Sa gloire celle qui L’a servi avec une très grande générosité et piété pendant plus de huit décennies.

Lully au pied de la Croix - 29 août 2018

J’achèverai cette chronique en vous signalant que, pour la première fois, le total des visites mensuelles sur ce modeste blogue a atteint la somme de 45.000 lors de ce mois d’août !

Et je vous encourage à vous unir à nous pour la neuvaine du 6 au 14 septembre pour préparer la fête de Notre-Dame de Compassion : voir > ici

Lully.

Et n’oubliez pas :
- Récollection du samedi 15 septembre, voir > ici
- Pour aider le Refuge Notre-Dame de Compassion  > ici

Coeur de Marie aux sept glaives

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 3 septembre 2018 à 9 h 50 min Cat écrit:

    Hello Frère Max, eh oui, le temps passe très, très vite : trop !
    Merci pour cette belle chronique que je ne prends pas suffisamment le loisir de consulter …
    Cela fait du bien de revoir les photos du Mesnil.
    Amitiés également de la part de Bambou.

  2. le 2 septembre 2018 à 21 h 56 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Belle chronique du mois d’Août.
    Merci, Maître-Chat Lully.

  3. le 1 septembre 2018 à 21 h 11 min Béatrice N. écrit:

    Voici, mon bon Lully, un mois qui vous a bien occupé à « regarder » tous les faits et gestes de votre cher papa-moine, qui je l’avoue a bien donné de sa personne, pour le plus grand plaisir des personnes venues lui rendre visite et celles qui ont assistées aux Saintes Messes et aux repas conviviaux!!!
    Merci pour ce beau contre rendu.
    J’embrasse avec respect votre royale patte.
    Votre dévouée,
    Béatrice

  4. le 1 septembre 2018 à 15 h 18 min Béa Kimcat écrit:

    Un mois d’Août bien rempli, Maître-Chat Lully !
    Bravo pour le nombre important de visites sur le blogue.
    Bien cha(t)lheureusement.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi