Prière en l’honneur de notre Bienheureux Père Saint Augustin :

Cette prière est particulièrement recommandée
pour servir de neuvaine

du 19 au 27 août
en guise de
préparation 
à la fête de Saint Augustin

Saint Augustin - canivet XIXe siècle

Ô bienheureux Père Saint Augustin,

- Modèle pour toutes les âmes en quête de vérité,
qui avez peiné, entravé, sur les chemins tortueux des hommes
avant de trouver les chemins lumineux de Dieu et d’y marcher dans la plénitude de votre liberté,
nous nous émerveillons devant tout ce que la grâce a opéré en vous,
et nous vous prions de nous obtenir du Père des Lumières
les grâces d’une conversion intérieure toujours nécessaire parce que jamais totalement achevée,
afin que nous, qui avons été faits pour Dieu, nous nous attachions entièrement à Lui
et trouvions en Lui seul le repos auquel aspire notre cœur !

- Modèle de vie monastique,
qui avez donné à l’Occident latin la première Règle religieuse
et demeurez encore aujourd’hui le Père d’innombrables consacrés à travers toute la Chrétienté,
inspirez à de nombreuses âmes un amour sans partage pour Celui qui, seul,
Beauté toujours ancienne et Beauté toujours nouvelle, les remplira en plénitude.
Que soit rompue la surdité et balayée la cécité de leurs lourdeurs terrestres,
afin qu’embrasées pour la paix que donne le divin Rédempteur,
elles répondent à Ses appels et se consacrent entièrement à Lui,
au service de l’Eglise et de leurs frères !

- Modèle pour tous les Pasteurs de l’Eglise,
qui par une étude patiente et passionnée avez inépuisablement puisé la doctrine de Vérité aux sources vives des Ecritures,
et l’avez faite resplendir pour tous les âges,
enseignez aujourd’hui à tous ceux qui ont charge d’âme un semblable zèle à l’étude
et un attachement infaillible à la Sainte Tradition reçue des Apôtres,
afin que, évitant les écueils des erreurs et combattant impitoyablement l’hydre de l’hérésie,
ils conduisent sans faiblesse le troupeau de Dieu à la réconfortante rencontre de la Vérité suprême, source de toute vérité créée !   

- Docteur sublime de la grâce,
qui, nous donnant à contempler la céleste Cité de Dieu,
nous avez enseigné à lire l’histoire à la lumière de la sagesse mystérieuse de la Providence,
obtenez à tous les fidèles du Christ de fouler aux pieds l’amour de soi qui conduit au mépris de Dieu
pour vivre dès ici-bas de cet amour de Dieu qui va jusqu’au mépris de soi,
en sorte que la recherche des vertus prime ici-bas dans la construction de la cité terrestre qui prépare la cité du Ciel,
et que la Chrétienté, dont vous fûtes le théologien, renaisse de ses cendres
pour faire resplendir aux yeux de tous les hommes la lumière victorieuse du Christ notre Roi !

Ainsi soit-il !

Prière composée par Frère Maximilien-Marie du Sacré-Coeur.

St Augustin écrivant la Cité de Dieu - Bâle 1515

Saint Augustin écrivant « La Cité de Dieu »
et décrivant les deux amours qui ont édifié les deux cités
(incunable de Bâle – 1515)

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 19 août 2018 à 6 h 55 min Jean P. écrit:

    Inépuisable Frère!
    ou mieux: inné puits de science Frère !

    Que le Seigneur vous entende pour les deux lignes 1/2 de votre prière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi