2018-45. « Je n’avais plus ce mal dans la jambe ; je n’en revenais pas ! »

Vendredi des Quatre-Temps d’été, 25 mai 2018.

En corollaire à mes deux publications précédentes (cf. > ici et > ici) relatives au pèlerinage légitimiste auprès de Notre-Dame du Puy, je voudrais  publier, afin que vous en rendiez grâce avec nous, le témoignage d’une personne – qui ne sera désignée ici que par l’initiale de son prénom – qui, à l’occasion du pèlerinage organisé par la Confrérie Royale en mai 2017, a éprouvé une sensible amélioration de sa santé. Elle a bien voulu en faire un compte-rendu écrit, que nous avons remis à Monsieur le Recteur de la cathédrale-basilique Notre-Dame de l’Annonciation, car même s’il n’y a pas au Puy-en-Velay un « bureau des constations » comme il en existe un à Lourdes, ni de commission médicale pour étudier les guérisons, les autorités diocésaines du Puy et le rectorat de la cathédrale tiennent à réunir les témoignages des grâces, tant spirituelles que physiques, reçues dans le sanctuaire.
Lors du premier pèlerinage légitimiste au Puy, à l’occasion du Grand Jubilé, en juin 2016, un pèlerin avait bénéficié d’une guérison remarquable d’un glaucome (voir > ici) ; lors du deuxième pèlerinage, en mai 2017, il y a eu la grâce physique dont vous allez lire le récit ; si d’aventure quelque participant à ce troisième pèlerinage avait éprouvé quelque bienfait signalé obtenu par l’intercession de Notre-Dame du Puy, qu’il n’hésite pas à nous en faire part.
Pour nous, nous ne pouvons pas ne pas y voir le signe que le Roi du Ciel et Sa Très Sainte Mère ont pour agréables les pèlerinages de la Confrérie Royale au Puy-en-Velay et qu’ils le manifestent !

Pierre des fièvres - Cathédrale du Puy

La « pierre des fièvres » dans la cathédrale-basilique Notre-Dame de l’Annonciation au Puy-en-Velay :
lors de ses deux apparitions en l’an 45 et en l’an 225,
la Sainte Mère de Dieu a demandé aux deux femmes auxquelles elle s’est manifestées et qu’elle a guéries
de se coucher sur cette grande dalle de basalte.

  • - Petit résumé de ma guérison :

« Je me suis rendue en mai 2017 au pèlerinage organisé par la « Confrérie Royale » au Puy-en-Velay.
Cela faisait presque 10 mois que j’avais mal à une jambe.

En effet, le 26 juillet 2016 dans la soirée j’ai eu subitement une sorte de mal dans la jambe, un peu comme une sciatique. C’était très douloureux pour macher car je n’arrivais pas à plier le genou, cela me faisait comme une barre et, à chaque sortie, je m’arrêtais très souvent pour m’asseoir sur un banc. Aussi lorsque j’allais faire des courses cela était assez pénible de rester debout devant les rayons. Cependant je ne suis jamais allée consulter un docteur.

Arrivée à la cathédrale du Puy, je me suis allongée sur la Pierre aux fièvres en pensant surtout à la guérison d’un petit garçon handicapé et j’ai beaucoup demandé pour lui. J’ai un peu demandé pour moi, mais je pensais que pour lui c’était pire et, à chaque fois que j’ai eu l’occasion de m’allonger dessus, jusqu’au dernier jour, le dimanche matin, j’ai demandé de tout mon coeur à la Sainte Vierge et à Jésus de guérir cet enfant.

Dans le milieu de la semaine qui a suivi mon retour du pèlerinage, quelqu’un au bureau s’est rendu compte que je marchais mieux. Effectivement, je n’avais plus ce mal dans la jambe ; je n’en revenais pas ! Ayant porté cette souffrance pendant 10 mois environ, j’étais soulagée et agréablement surprise.

A l’heure actuelle, j’ai toujours parfois mal aux genoux mais c’est à cause du poids et cela n’a plus rien à voir avec ce mal dans la jambe qui me faisait souvent boiter.

J’ai pensé d’abord que peut-être une personne aurait pu prier pour moi car cela m’arrive aussi de le faire sans en parler spécialement, mais j’ai bien sûr pensé également à la Pierre aux fièvres.

J’ai remercié notre chère Mère du Ciel ainsi que son Fils tout-puissant, Notre-Seigneur Jésus-Christ, pour m’avoir guérie.

Alléluia !

A. »

Statue de la Vierge Noire

Notre-Dame du Puy, priez pour nous !

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 25 mai 2018 à 10 h 17 min Henryk écrit:

    Deo Gratias

  2. le 25 mai 2018 à 10 h 16 min Hervé N. écrit:

    Quand on a la foi, tout peut arriver !

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi