2018-16. De la « place des femmes dans l’Eglise ».

7 mars,
Fête de Saint Thomas d’Aquin ;
« Dies natalis » de la Vénérable Marie-Clotilde de France (cf. > ici).

Demain, à grand renfort de tintamarre médiatique, on va nous rappeler que le 8 mars est la « journée internationale des femmes » ou plus exactement « journée internationale du droit des femmes ».
Si, à cette occasion, il peut arriver que l’on entende quelques propos sensés et justes, il faut bien reconnaître qu’ils sont souvent emportés par un maëlstrom de contre-vérités, de stupidités, de lieux communs, de revendications agressives, de sexisme inversé, et de féminisme simpliste et primaire.

égalité des sexes

Le plus affligeant toutefois ne réside pas dans l’inconsistance des bavardages d’une société qui a perdu le sens des choses naturelles les plus élémentaires et qui tourne le dos à toute référence à l’ordre voulu par Dieu, mais bien dans les échos et commentaires que ces bavardages suscitent dans l’Eglise.

Et voilà des épiscopes, des prêtres, des religieux (normalement, en bon français, dire « des religieux » inclut les religieuses sans qu’il soit nécessaire de faire la répétition du mot dans sa forme féminine), des théologiens et des « spécialistes » plus ou moins autoproclamés, des concubines de prêtres regroupées en associations, ainsi que des « laïcs engagés » et des « permanents de la pastorale », qui vont lamentablement se mettre à la remorque de l’esprit du monde et s’en faire les perroquets.
Il ne m’appartient pas de dire si c’est par conviction réelle, par opportunisme, par simple bêtise, par manque de réflexion, ou juste par crainte de passer pour rétrograde. Ce sont généralement ceux qui appartiennent à cette dernière catégorie et qui n’ont d’autre opinion personnelle ferme que celle de vouloir être « modernes », qui se montrent les champions de la surenchère.
Bref ! Tous ces modernichons patentés ne vont pas louper l’occasion de réclamer que les femmes aient « plus de place dans l’Eglise »…

Or, bien que je ne fréquente guère les églises où se célèbre la nouvelle liturgie ainsi que leurs presbytères et autres locaux paroissiaux, je sais toutefois ce qu’il s’y passe.
En effet, l’écrasante majorité des personnes qui s’occupent de l’éveil à la foi et des catéchismes, qui assurent les permanences d’accueil paroissial, qui ouvrent les églises et qui y font le ménage, qui prennent en charge le travail de la sacristie, qui sont secrétaires paroissiales, qui visitent les malades, qui accompagnent les familles en deuil, qui préparent les funérailles, qui chantent dans les chorales, qui sont membres des équipes liturgiques… etc., …etc., et qui assistent aux offices, sont des femmes !
Je mets un peu à part les chapelles et paroisses dites « traditionnalistes » où les dames sont également très nombreuses et très actives, sauf bien sûr – et c’est normal – pour tout ce qui touche directement au service de l’autel.

Moi je crois plutôt qu’il serait temps et plus que temps de faire comprendre et de montrer que la religion n’est pas qu’une « affaire de bonnes femmes » (pour reprendre la très « délicate » et très « élégante » expression populaire).

Et je profiterai aussi de ce 8 mars pour saluer et féliciter toutes les femmes qui, elles, avec un véritable esprit surnaturel et dans la continuité des femmes dont le Saint Evangile nous dit qu’elles assistaient Notre-Seigneur Jésus-Christ pendant sa vie publique (cf. Luc VIII, 3), donnent de leur temps et de leur personne pour maintenir ce qu’elles peuvent des vestiges de la Chrétienté épars dans ce Royaume de France majoritairement apostat et irréligieux.

Patte de chat  Lully.

IMG_3635

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 8 mars 2018 à 18 h 27 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Quel souffle puissant de bon sens ! Que cela fait du bien à lire !
    Voilà une description d’une situation actuelle – dans le monde et, encore plus navrant, dans l’Eglise – absolument stupide et aberrante.
    Satan mêne le bal !
    Merci Lully pour cette bouffée d’air pur.

  2. le 8 mars 2018 à 10 h 46 min Béa Kimcat écrit:

    Merci Maître Chat Lully !
    Bien hatmicalement

  3. le 8 mars 2018 à 8 h 48 min Jean P. écrit:

    J’imagine Dieu regardant les humains avec l’impensable diversité de comportements !
    Est-il amusé ? Irrité ?
    Comment faire le tri dans tout ça ?
    Chacun a sa place et fait selon sa conscience et ses possibilités.
    Il lit dans les cœurs… heureusement !
    Merci, Frère, de poser les éléments de méditation à nos comportements.

  4. le 8 mars 2018 à 8 h 15 min Claude écrit:

    Ce qui est déplorable chez les catholiques, c’est l’absence de prêtre lors des funérailles : plus de messe d’enterrement, pourtant si nécessaire pour le défunt ; plus d’accompagnement de la famille au cimetière avec bénédiction de la tomb ;, plus de visite ensuite chez les proches du défunt.
    Alors, beaucoup se demandent : que font les curé de leurs journées ?!

  5. le 7 mars 2018 à 23 h 18 min BMN écrit:

    Demain journée de la femme, 3 ministresses (Bachelot, El Khomeri, Schiappa) vont jouer à Bobino une pièce de théatre dont le titre laisse rêveur  »les monologues du vagin »; et dire que ces élites nous gouvernent, chat va vraiment plus !!

  6. le 7 mars 2018 à 21 h 35 min Béatrice écrit:

    Bonsoir Cher Lully,
    Je fais partie de ces femmes, dont vous parlez dans votre deuxième paragraphe.
    - kt, membre d’une équipe liturgique , chorale, nettoyage de l’église, de la sacristie,(le linge avec une autre dame) accueil ou relais au tél, pour tous les services de l’Eglise.
    Je suis animatrice des funérailles, là je prépare l’église, je veille surtout, sonne les cloches (les Glas) à l’entrée, à la sortie, comme cela le ou la président n’a plus qu’à faire la « célébration », pas une messe, ce que beaucoup de gens disent lors d’un décès dans leur famille.
    J’aime mes services, car je me dis « ma fille tu sers Dieu avant tout, pas « les hommes »"!! C’est ma façon de voir les choses.
    Je vous embrasse sur votre joli museau, cher Lully.
    Béa……

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi