2018-3. Que vous ne laissiez jamais en vous diminuer ou se corrompre vos idéaux les plus purs et les plus nobles…

A l’occasion de mes « voeux félins » du 1er janvier (cf. > ici), je vous promettais ceux de Frère Maximilien-Marie ;
mais notre Frère voulait que ma présentation de la châsse des Saints Rois Mages à Cologne fût publiée avant que de
 vous écrire à l’occasion de notre entrée dans l’an de grâce 2018…

Fleur de Lys

Samedi 13 janvier 2018,
Octave de l’Epiphanie,
1485ème anniversaire de la mort de Saint Remi de Reims (+ 13 janvier 533).

Cathédrale de Cologne - châsse des Saints Rois Mages

Cathédrale de Cologne : exposition de la châsse renfermant les corps des Saints Rois Mages

 Fleur de Lys

Bien chers Amis, 

Même si nous allons rester encore dans le temps de la contemplation du mystère de Bethléem jusqu’au jour de la Purification de Notre-Dame, le 2 février, ce jour de l’octave de l’Epiphanie met en réalité un terme aux célébrations liturgiques de Noël : dès ce dimanche 14 janvier nous retrouvons les ornements de couleur verte pour un peu de temps, et le dimanche 28janvier nous entrerons déjà dans le cycle de Pâques avec le temps de la Septuagésime.
Il est donc bien temps que je vous adresse mes vœux de

« Bonne, heureuse et sainte année 2018 !»

Pourtant l’esprit dont le Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ donne l’exemple à la Crèche doit demeurer dans nos âmes et dans notre vie quotidienne tout au long de l’année et doit transcender la routine des jours, des semaines et des mois qui se suivent : cette terrible routine qui menace impitoyablement d’éroder et de ruiner les meilleures de nos résolutions, les plus généreuses de nos dispositions et les volontés les plus déterminées !

Avec les souhaits – qui, bien davantage que de simples souhaits, sont des prières déposées à votre intention dans le Cœur de Jésus et Marie – traditionnels pour une « bonne santé » (laquelle est si nécessaire pour mener à bien les tâches de chaque jour), ou du moins de force – physique, morale et spirituelle – pour avancer sans cesse malgré les épreuves qui, inéluctablement, se présenteront, je forme des vœux fervents, et je prie, pour que vous viviez toujours davantage et plus intensément de toutes ces vertus qui donnent tant de paix intérieure, en dépit de toutes les tempêtes extérieures, et qui procurent tant de bonheur à tous ceux qui nous entourent ou nous approchent.

Surtout je souhaite que vous ne laissiez jamais en vous diminuer ou se corrompre vos idéaux les plus purs et les plus nobles, que vous n’abdiquiez jamais votre quête de sagesse et que vous ne commettiez jamais l’erreur de cesser de vouloir progresser encore et toujours !

De ces dispositions, les saints et fascinants Rois Mages sont un merveilleux exemple qu’il est bon et consolant de garder bien présent à l’esprit et au cœur.

Trois saints Rois

Pour le reste, beaucoup d’entre vous suivent déjà de manière plus ou moins régulière les nouvelles du Refuge Notre-Dame de Compassion, soit au moyen des « infolettres », soit grâce à ce blogue du Maître-Chat Lully, soit par les publications quotidiennes sur ma page Facebook (visible même par ceux qui ne possèdent pas de compte sur ce réseau social), pour les autres je résumerai l’année 2017 qui s’est achevée par ces quelques notations :

- Ma santé, celle d’un vieillard qui se trouve dans sa 56ème année, sans jamais être flamboyante (problèmes hépatiques et digestifs récurrents, grande vulnérabilité à la fatigue, nécessité de séances de kiné régulières en raison du mauvais état de ma colonne…) se maintient pour me permettre de faire tant bien que mal ce que j’ai à faire. Vers la fin du dernier carême, une chute alors que je travaillais à construire un muret, m’a valu la « joie » de me casser trois côtes, et un examen réalisé cet automne a confirmé que je faisais des apnées du sommeil (moyenne de 36 apnées/h).

- Mes activités monastiques habituelles de prière et d’étude sont « complétées » par énormément de contacts : gens de passage qui viennent chercher une écoute ou des conseils ; associations en lien avec le patrimoine et la culture dans lesquelles je suis investi ; activité de correspondant local de presse pour le village de Saint-Martial ; soins aux brûlés ou personnes en traitement de radiothérapie…

- Le « combat légitimiste » – qui est une composante essentielle de ma vocation, me prend également pas mal de temps : à la responsabilité du Cercle Légitimiste du Vivarais, fondé en 2015 et érigé en association de droit (association loi 1901) à l’automne, s’ajoute désormais ma désignation comme prieur de la Confrérie Royale, laquelle se développe paisiblement et rayonne chaque jour davantage, malgré les oppositions et contradictions qu’elle suscite parfois.

Je demande pardon à ceux qui ne reçoivent pas de réponse rapide à leurs courriers ou courriels et les prie de bien vouloir faire preuve encore de patience : je ne vous oublie pas, mais tout s’accumule de manière exponentielle et il y aurait actuellement du travail pour plusieurs secrétaires, que je n’ai évidemment pas !!! Certains jours je reçois plus de 200 messages qu’il faut lire, trier selon les urgences… etc.

Je remercie très chaleureusement tous ceux qui, par leurs dons ponctuels ou réguliers, me permettent de vivre, de me déplacer (l’entretien et le carburant de la voiture – indispensable – sont de plus en plus coûteux), d’assurer quelques travaux à l’intérieur ou à l’extérieur du Mesnil-Marie (toujours en chantier) : parmi les dépenses à venir se trouvent la commande d’une nouvelle soutane, une intervention sur le démarreur de l’auto qui donne des signes de faiblesse, une intervention du menuisier au niveau de l’oratoire, des travaux d’abattage d’arbres pour lesquels je dois faire appel à un élagueur professionnel… et, si possible, des travaux de forage pour le captage d’une source repérée à la fin de l’été. Pour tout cela, une fois encore : « Providence divine du Cœur de Jésus, pourvoyez-y ! »

En vous redisant mes vœux et mon amitié fidèle, je vous reste uni,
in Corde Iesu & Mariae.

                                             Frère Maximilien-Marie du Sacré-Coeur.

Pour aider le Refuge ND de Compassion > ici

Blason Frère Maximilien-Marie

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 15 janvier 2018 à 17 h 29 min Béa Kimcat écrit:

    Merci !
    A vous aussi une bonne année 2018

  2. le 14 janvier 2018 à 12 h 09 min Bérengère G. écrit:

    Merci, cher Frère Maximilien, pour ces bons voeux si bien tournés et inspirants à l’aube de cette année nouvelle.
    Que la divine Providence soit à votre écoute et vous ait en sa sainte garde.
    Unis dans la prière dans les coeurs de Jésus et Marie.

  3. le 14 janvier 2018 à 9 h 31 min Rachel écrit:

    Cher frère Maximilien-Marie, Sainte et Heureuse Année 2018, Paix et Santé.
    Merci pour vos passionnants articles, écrits avec l’appui de votre cher chat Lully.
    En union de prière dans les Coeurs Unis de Jésus et de Marie.

  4. le 13 janvier 2018 à 11 h 35 min Corinne écrit:

    Bonjour Frère Maximilien Marie, connaissez-vous le kefir de fruit? Souverain pour les problèmes de foie et d’estomac.
    Renseignez-vous (…)
    Recevez mes voeux de douceur pour l’an 2018.

    Réponse de Frère Maximilien-Marie

    Merci ! Mais oui, je connais cela depuis fort longtemps et, cela a sur moi des effets tout-à-fait indésirables et contraires à ce dont j’ai besoin !!!

  5. le 13 janvier 2018 à 10 h 51 min BMN écrit:

    Merci beaucoup et sainte année 2018 à vous.
    Pourrez-nous vous faire un jour une explication détaillée de votre blason ?

  6. le 13 janvier 2018 à 9 h 24 min Marie-Agnès L. écrit:

    Bonjour Monsieur le Prieur,
    Merci pour ces voeux remplis de profondeur, si éloignée des voeux classiques, pour le bien de notre âme.
    Merci de tout coeur de nous faire réfléchir au sens de notre vie et à notre foi.
    Qu’il vous soit accordé santé, pour longtemps oeuvrer pour notre chemin de sainteté si pavé de pierres…

  7. le 13 janvier 2018 à 8 h 35 min François B. écrit:

    Bonne et sainte année, frère Maximilien-Marie, puissions nous tous demeurer humbles et confiants, oeuvrant chaque jour à faire la Volonté de Dieu.
    Et que le blogue de Maître Chat et tous vos partages continuent de nous réjouir le coeur et de nous fortifier l’esprit.
    Sursum corda.

  8. le 13 janvier 2018 à 8 h 05 min Victor-Emmanuel écrit:

    cher Prieur,
    bonjour et merci pour vos bons voeux.
    en retour nous vous adressons les nôtres : bonne année, bonne santé, longévité!
    Prions pour l’avènement de notre bon Roi de France Louis XX au trône

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi