2017-33. Sept cartes de poissons d’avril pour célébrer notre souriante amitié.

Samedi 1er avril 2017,
Dans le diocèse de Viviers, fête de Saint Hugues, évêque et confesseur ;
Mémoire du samedi de la 4e semaine de Carême.

Gif animé poisson d'avril 3

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Pour une fois, le 1er avril n’arrive pas en pleine Semaine Sainte ou pendant l’Octave de Pâques : je puis donc « marquer le coup » et vous rejoindre, non pas en publiant un canular, mais tout simplement en reproduisant ci-dessous à votre adresse quelques unes de ces anciennes cartes de correspondance dont vous me savez amateur, et dont la naïve fraîcheur nous ramène au gracieux royaume de l’enfance qui vit encore au fond de chacun de nos coeurs, ainsi qu’aux si plaisantes anciennes traditions de ce qui fut la douce France.

On a proposé des centaines d’hypothèses afin d’expliquer cette tradition amusante des poissons et des blagues du 1er avril : aucune ne s’impose vraiment et, à vrai dire, cela importe peu : conservons nos traditions et rappelons-nous, avec Saint François de Sales, qu’ « un saint triste est un triste saint ».
Je veux donc marquer ce jour et célébrer notre souriante amitié.
Dans ma petite collection de cartes anciennes, j’en ai
 sélectionné 7 à votre intention : 7 cartes de « Poissons d’Avril », sur lesquelles figurent aussi des chats (cela ne vous étonnera pas) ; et j’intercalerai entre elles quelques petites histoires ecclésiastiques qui, je l’espère, vous feront sourire…

Poisson d'avril 1

Couronne ?
(cette histoire-ci est absolument authentique : Frère Maximilien-Marie en a été le témoin)

Une religieuse fait visiter l’église du village à de tout petits enfants. La visite est didactique : elle est l’occasion d’un véritable catéchisme.
Voici donc notre petite troupe devant l’autel de la Très Sainte Vierge Marie.
La religieuse interroge : « Mes enfants, qui est représenté par cette statue ? »
Et les enfants répondent en choeur : « C’est la Sainte Vierge ! »
– Qui est la Sainte Vierge ? demande la soeur.
– C’est la maman de Jésuuuuus ! répondent encore les petits.
– Qu’est-ce que vous voyez sur sa tête ?
– Une couroooooonne !
– Et savez-vous pourquoi la Sainte Vierge porte une couronne ?
– …
Là, les bambins calent.
Jusqu’à ce qu’une petite fille s’écrie soudain d’un ton triomphant :

– Parce qu’elle a eu la fève !

Poisson d'avril 2

Mais d’où m’appelez vous ?

Pour ce 1er avril là, un paroissien facétieux avait voulu faire à son curé une blague. Blague d’assez mauvais goût à la vérité, puisqu’il avait fait paraître dans le journal l’avis de décès du dit curé.
Le matin du 1er avril donc, en prenant son petit déjeuner, Monsieur le Curé découvre dans le journal l’annonce de sa propre mort, avec le jour, l’heure et le lieu de son enterrement !
Très en colère, il se précipite sur le téléphone et appelle l’évêché : « Allô, Monseigneur ? Ici l’abbé X, curé de Y. Dites donc, Monseigneur, avez-vous lu ce matin dans le journal le faire-part de mon décès ? »

– Bien sûr que je l’ai lu, Monsieur le Curé…
Puis, hésitant, l’évêque interroge : « Mais au fait, d’où m’appelez-vous ? »

Poisson d'avril 3

Parce que les plus courts sont les meilleurs…

Ce dimanche-là, pendant la Messe, tous les paroissiens ont pu remarquer que Monsieur le Curé avait un pansement au menton. A la sortie de l’église, un paroission l’interroge :
-  Alors, Monsieur le Curé, que vous est-il arrivé ?

– Oh ! répond le prêtre, ce matin, en me rasant, j’étais tellement concentré sur mon sermon que je m’en suis coupé le menton.
– Eh bien ! Monsieur le Curé, permettez-moi juste ce petit conseil : dimanche prochain, concentrez-vous sur votre menton, et coupez plutôt votre sermon !

Poisson d'avril 4

Imparable logique.

C’est le début du cours de catéchisme. Monsieur le Curé qui prépare des enfants à leur première confession, veut, avant de poursuivre, s’assurer que ce qui a été dit la semaine dernière a bien été assimilé. Il interroge :
- Alors, mes enfants, pour faire une bonne confession, par quoi faut-il commencer ?
- Par faire des péchés ! répond un enfant, très sûr de lui.

Poisson d'avril 5

La raison du miracle est évidente…

Un Écossais en pélerinage en Terre-Sainte regarde les affiches des bâteliers qui proposent de faire une promenade en bâteau sur le lac de Tibériade. Hésitant, il s’enquiert des tarifs auprès de l’un d’eux :
– C’est 50 dollars pour l’heure, répond l’homme.
– Mais vous êtes fou ! s’écrie l’Ecossais. C’est bien trop cher…
– Hé, peut-être ! mais souvenez-vous que c’est ici que Jésus a marché sur les eaux.
– Cela n’a rien d’étonnant, rétorque l’Écossais. Avec de tels tarifs, il a préféré se débrouiller tout seul !

Poisson d'avril 6

Pas pratiquants.

Ce jour-là, les pièces de 20 centimes sont attendues au Paradis.
Dès qu’elles paraissent, encore au loin, les portes – pavoisées – sont ouvertes à deux battants : Saint Pierre a revêtu sa plus belle tenue, des angelots jettent des pétales sous leurs pas, tandis qu’un orchestre de chérubins joue des airs de triomphe. En vérité, en vérité je vous le dis, les pièces de 20 centimes furent accueillies en grande pompe au Paradis !

A quelque temps de là, des billets de 500 euros se présentent à leur tour à la porte du Ciel.
Mais, de toute évidence, ils ne sont pas attendus : ils doivent toquer longtemps avant que Saint Pierre, en tenue très ordinaire, entrebaille à peine la porte et consente à les laisser pénétrer. Pas de fanfare et point de fleurs.

Les billets de 500 euros en sont très mortifiés et font remarquer qu’il est vraiment choquant que les pièces de 20 centimes aient reçu un tel accueil, alors que, eux – des billets de 500 euros ! – , sont reçus avec si peu de chaleur… Tout de même !
Et la réponse de Saint Pierre tombe avec un ton qui n’admet pas de réplique :
« Hé là ! Dites donc ! Les pièces de 20 centimes, on les voyait tous les dimanches à la Messe, elles !… »

Poisson d'avril 7

Bonne et belle journée à vous, mes chers Amis !

Patte de chat Lully.

Gif animé poisson d'avril 1

Publié dans : Chronique de Lully |le 1 avril, 2017 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 4 avril 2017 à 13 h 40 min Béa Kimcat écrit:

    Quel humour charmant !!!!!!!!!

  2. le 2 avril 2017 à 16 h 47 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Petite détente en Carême!
    Merci!

  3. le 1 avril 2017 à 9 h 14 min Bertrand T. écrit:

    Merci, Cher Frère, pour ces cartes adorables…
    Et ces histoires aussi, bien sûr…
    Bien à vous en union avec Saint Médard !

    Bertrand T.

  4. le 1 avril 2017 à 7 h 25 min Jean P. écrit:

    Heureux d’apprendre que bien avant Bernadette, les pièces de 20 centimes avaient cours.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi