2017-14. Des chats et des crêpes.

2 février,
Fête de la Purification de Notre-Dame et de la Présentation de Jésus au Temple,
Chandeleur.

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Je vous ai déjà entretenus de l’une des belles traditions de la fête de la Chandeleur : la Crèche blanche (cf. > ici).
Aujourd’hui, je vais évoquer la tradition la plus célèbre liée à cette fête : celle des crêpes.

Certains historiens rapportent leur origine au pape Saint Gélase 1er (+ 496), auquel on attribue – sans qu’il y ait de certitude absolue toutefois – l’institution à Rome de la fête liturgique de la Chandeleur (qui existait bien antérieurement dans les liturgies orientales, de cela nous en avons des témoignages certains) : une antique tradition raconte en effet qu’il accueillait les pélerins en leur offrant de fines galettes : ces galettes seraient devenues si populaires qu’elles auraient été copiées et améliorées jusqu’à devenir ces crêpes que nous connaissons, et que nous aimons tant.
Ceux qui tiennent à tout prix à rattacher les fêtes chrétiennes à des cultes et des célébrations païens antérieurs (souvent au prix de quelques éxagérations et parfois même de mauvaise foi), prétendent que la Chandeleur aurait été substituée à une fête du renouveau de la lumière et que les crêpes seraient une représentation du disque solaire.
Personellement (je ne sais pas si c’est la même chose pour vous), je ne vois pas trop en quoi la dégustation d’une friandise ronde et dorée constituerait une forme de culte solaire…

Vraies ou fausses explications, peu importe en définitive : la tradition est délicieuse et elle enchante petits et grands.

Dans ma collection d’images anciennes, j’en ai un grand nombre qui se rapportent à la Chandeleur et aux crêpes. Je vous en livre aujourd’hui une petite sélection établie selon le critère suivant : la présence de chats dans ces images !

Beaucoup de représentations des crêpes de la Chandeleur ont un aspect humoristique en se moquant de la maladresse de ceux qui tentent de les retourner en les faisant sauter…

Des crêpes et des chats 1

Vous avez vu que mes deux congénères présents sur cette première image sont stupéfaits d’une telle gaucherie ; il est vrai que, tout au contraire, chez nous les chats, la virtuosité est habituelle, comme on peut le voir ici :

Des crêpes et des chats 2

ou encore ici :

Des crêpes et des chats 3

Par ailleurs, les illustrateurs semblent insinuer que les chats seraient friands de crêpes et prêts à toutes les ruses pour satisfaire cette gourmandise :

Des crêpes et des chats 4

Et lorsqu’ils ne nous représentent pas en train de « boulotter » les crêpes elles-mêmes les dessinateurs nous montrent profitant de l’inattention de ceux qui font la fête pour chaparder le lait nécessaire à leur confection, comme c’est le cas dans ce beau chromo :

Des crêpes et des chats 5

Mais – fort  heureusement ! – il n’y a pas que cela !

Dans l’image suivante (qui est de dimensions très réduites), un petit chat noir se tient près d’un enfant de choeur qui fait sauter sa crêpe devant la cheminée : le petit servant d’autel n’a même pas pris le temps de retirer sa soutanelle rouge, son surplis et sa calotte avant de se précipiter en cuisine !

Des crêpes et des chats 6

Enfin, il y  cette dernière image, qui m’amuse beaucoup. Elle montre deux moines s’affairant à la préparation des crêpes destinées au repas conventuel.

Cependant, je dois adresser un vif reproche à ces frères : ils ne prennent pas assez soin de leur chat monastique – lequel doit pourtant leur être bien précieux pour protéger les réserves du moutier de la prolifération des petits rongeurs et autres nuisibles – car ce pauvre matou semble vraiment famélique !

Des crêpes et des chats 7

Bon, je dois impérativement vous laisser parce que j’ai des choses très importantes à faire et elles ne peuvent souffrir aucun retard…

pattes de chatLully.

Des crêpes et des chats 8

Publié dans : Chronique de Lully, De liturgia |le 2 février, 2017 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 4 février 2017 à 7 h 04 min Rachel écrit:

    Oh ! Les jolies images ! Merci notre cher Maître-Chat Lully pour ces images anciennes, tendres et pleines d’humour.

  2. le 2 février 2017 à 22 h 08 min Bertrand T. écrit:

    Magnifique ! Adorables images et Adorable Lully !

    Bertrand T.

  3. le 2 février 2017 à 17 h 18 min Béa Kimcat écrit:

    Merci, Maître-Chat Lully, pour cette belle collection d’images anciennes mises à l’honneur sur mon blog avec un lien pour venir jusqu’ici.
    Quand j’aime, je partage !
    Béa kimcat

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi