2015-94. De l’octave de la Toussaint, de la sainteté en laquelle consiste la vocation du chrétien, et des leçons spirituelles d’une chenille transformiste…

5 Novembre
Fête des Saintes Reliques (voir > ici).

Camille chenille détail

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Quelle est belle cette octave de la Toussaint !
Après la grave – mais non point triste – célébration de la commémoraison solennelle des défunts, nous y enchaînons de très belles fêtes qui nous permettent d’intensifier notre désir du Ciel et de rendre plus ardentes et plus concrètes nos résolutions de sainteté : le 3 novembre, ici, nous avons en effet la fête de tous les saints du diocèse de Viviers ; le 4 novembre, la fête de Saint Charles Borromée vient nous rappeler l’extraordinaire fécondité spirituelle du saint concile de Trente ; ce 5 novembre, la fête des Saintes Reliques, qui nous permet d’honorer les restes mortels de ceux qui ont été d’une manière très spéciale les temples du Saint-Esprit ; et le 6 novembre, la fête de la dédicace des églises consacrées (hormis la cathédrale), fête qui nous fait voir dans nos églises consacrées d’ici-bas la figure de la Jérusalem Céleste qui est notre vraie patrie, depuis laquelle les Saints nous appellent à les rejoindre, depuis laquelle les Saints – qui intercèdent pour nous – nous assistent aussi dans la vie d’ici-bas…

Il y en a qui ont le monstrueux culot de prétendre qu’il a fallu attendre le second concile du Vatican pour que l’Eglise adresse à tous les fidèles un solennel appel à la sainteté.
Frère Maximilien-Marie se souvient d’avoir entendu des prêtres et évêques pérorer avec toute la bêtise de leur suffissante ignorance, pour affirmer que « avant le concile, la sainteté était présentée comme uniquement une affaire de moines et de religieuses, mais qu’enfin « le » concile avait ouvert la voie de la sainteté à tous les fidèles… ».
C’est à se demander si ces prêtres et évêques ont jamais lu les Evangiles et les épîtres des Saints Apôtres ! Sans parler – bien sûr – des écrits des Pères et Docteurs de l’Eglise, des textes des anciens conciles, de plusieurs centaines de mandements épiscopaux ou encycliques pontificales antérieurs au concile vaticandeux ; et sans citer non plus l’insistance continue des textes et oraisons du missel et du bréviaire… etc.

Bref ! l’octave de la Toussaint (mais il est vrai que les pseudo réformes liturgiques du milieu du XX ème siècle ont supprimé l’octave de la Toussaint !!!), en célébrant pendant huit jours la foule immense de tous les saints – cette « foule immense que nul ne pouvait dénombrer, de toutes tribus, peuples et langues » (épître de la Toussaint) – vient justement insister pour nous stimuler à travailler toujours mieux à devenir des saints, ce en quoi se résume la vocation chrétienne, ce que l’Eglise a toujours répété inlassablement depuis ses origines et à travers tous les siècles.

Cela, une des petites bandes dessinées de notre Frère Maximilien-Marie l’a aussi illustré : c’est en décembre 1989 qu’il l’avait réalisée, à la suite d’une conférence de Claude Tresmontant au cours de laquelle ce fameux philosophe, métaphysicien et exégète avait utilisé la métaphore de la chenille et du papillon qui est ici reprise.

Allez, bien chers Amis, je vous laisse à l’école d’une chenille transformiste !

pattes de chatLully.

papillons en guirlande gif

Camille chenille recto

Camille chenille verso

papillons en guirlande gif

Toutes les B.D. de Frère Maximilien-Marie publiées sur ce blogue en cliquant > ici.

Publié dans : Bandes dessinées, De liturgia |le 5 novembre, 2015 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 1 novembre 2017 à 11 h 43 min Béa Kimcat écrit:

    Oh elle elle est épatante cette BD !!
    J’étais au baptême de ma petite-fille Lucie dimanche dernier…
    Bien cha(t)micalement

  2. le 5 novembre 2015 à 16 h 42 min Béa Kimcat écrit:

    Oh elle me plaît cette bande dessinée de Camille Chenille et Edmond Papillon !
    Bien cha(t)micalement
    Béa kimcat

  3. le 5 novembre 2015 à 12 h 41 min Le Forez écrit:

    C’est mignon et ludique.
    Ah ! si tous nos enfants pouvaient lire ces planches de bandes dessinées, ils auraient l’esprit plus ouvert et appréhenderaient de la meilleure des façons notre sainte religion !
    Encore merci !

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi