2014-107. Libérer le vol de l’âme…

24 novembre,
Fête de Saint Jean de la Croix.

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

La fête que nous célébrons aujourd’hui, celle de Saint Jean de la Croix – le « docteur mystique » – , entre parfaitement dans la thématique générale de la dernière semaine de l’année liturgique : Saint Jean de la Croix, en effet, presque à chaque page, nous ramène à l’essentiel, nous ramène au sens de notre vie sur la terre qui est d’accomplir la sainte volonté de Dieu, de L’aimer et de Le servir de notre mieux ici-bas, afin de sauver notre âme.

Tandis que notre société contemporaine cherche avant tout la réussite et le confort terrestres, et ne voit dans la religion qu’une chose facultative, presque superflue, qui ne doit surtout pas gêner ce qu’un point de vue strictement « horizontal » considère comme le bonheur et les bonnes relations entre les hommes, la « verticalité » radicale de Saint Jean de la Croix paraît excessive et met mal à l’aise jusqu’à certains catholiques.

Pourtant Saint Jean de la Croix ne se lit, ne se comprend, ne s’assimile et ne se met en pratique que dans et par l’amour.
Saint Jean de la Croix n’est pas un stoïcien ; Saint Jean de la Croix n’est pas le théoricien de performances ascétiques recherchées pour elles-mêmes ; Saint Jean de la Croix n’est qu’un amant passionnément épris de Celui qui est l’Amour, et il est un entraîneur dans les voies de la connaissance et de la pratique de l’amour de l’Amour !
Un amour total, un amour sans concession, un amour ennemi des compromissions et des faux-semblants, un amour qui débusque impitoyablement les égoïsmes secrets cachés sous les apparences de vertu, un amour qui décape les vernis craquelés des caricatures d’amour pour libérer pleinement le vol amoureux de l’âme vers son Dieu-Amour !

Nous nous croyons si facilement libres alors que nous sommes ligotés par une multitude de liens ténus auxquels nous ne prenons pas garde ou que nous considérons avec trop de légéreté comme des choses sans importance, vénielles…

                                                    Lully.

Libérer le vol de l'âme - détail 1

Libérer le vol de l'âme - BD 1

Libérer le vol de l'âme - BD 2

Sur Saint Jean de la Croix voir aussi :
- Notice biographique et poème « C’est de nuit » > ici
- Texte de Gustave Thibon sur Saint Jean de la Croix > ici

Libérer le vol de l'âme - détail 2

& Toutes les B.D. publiées sur ce blogue > ici.

Publié dans : Bandes dessinées, De liturgia, Nos amis les Saints |le 24 novembre, 2014 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 25 novembre 2017 à 0 h 17 min Candau écrit:

    Un grand merci pour ces pensées qui nous permettre d’avoir plus d’accuité sur nos faits, gestes et pensées. …À quand les BD reliées, le coup de crayon est charmant et le texte profond. MERCI

  2. le 24 novembre 2017 à 20 h 26 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Un excellent dessin pour une bonne réflexion sur le détachement des liens qui nous retiennent prisonniers.
    Dans la consécration au Coeur Immaculée du Mouvement Sacerdotal Marial, nous le demandons ainsi : Accordez-nous la grâce de « cette conversion intérieure si demandée par l’Evangile, qui nous libère de tout attachement humain à nous-mêmes, à notre carrière, à notre confort, aux faciles compromis avec le monde. »

  3. le 24 novembre 2017 à 20 h 16 min Bertille de Gasconha écrit:

    Merci!☺

  4. le 24 novembre 2017 à 11 h 15 min Béa Kimcat écrit:

    Très belle bande dessinée !

  5. le 26 novembre 2014 à 22 h 47 min Hubert de S. écrit:

    Très réaliste, hélas !

  6. le 24 novembre 2014 à 16 h 22 min Picoche écrit:

    Très bien trouvé, dit et dessiné.
    Compliments.
    JLP

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi