Bénédiction des roses de Sainte Rita en faveur des malades.

- le 22 mai -

rose rouge

Dans l’Ordre de Saint Augustin et dans les sanctuaires où elle est particulièrement honorée, existe une bénédition des roses en l’honneur de Sainte Rita dont la formule ne se trouve pas dans le rituel romain traditionnel (et encore moins dans le pseudo rituel publié en 1984) : cette bénédiction appartient en effet au rituel propre des religieux augustiniens, et c’est pourquoi j’ai résolu d’en donner ci-dessous les textes, en latin et en français, spécialement à l’intention des prêtres et des religieux qui désireraient l’utiliser pour le bien des fidèles.

Mais expliquons tout d’abord l’origine de cette très ancienne tradition de la bénédiction des roses de Sainte Rita.
On rapporte que, dans le dernier hiver qu’elle passa sur cette terre (hiver 1456-1457), alors qu’elle était déjà très affaiblie, Rita reçut en son couvent de Cascia, la visite de l’une de ses cousines qui lui demanda en partant ce qu’elle pourrait lui rapporter qui lui fasse plaisir. Rita lui répondit : « Une rose de mon petit jardin de Roccaporena« .
Comme nous l’avons dit, c’était le plein hiver, et la cousine se dit que Soeur Rita délirait probablement un peu en souhaitant une rose en cette saison.
Mais en passant devant la maison familiale où Rita était née, à Roccaporena, quelle ne fut pas sa surprise de voir dans le jardin une superbe rose rouge : elle s’empressa donc de la cueillir et l’apporta à la future sainte.
Par ce prodige, Dieu avait manifesté la délicatesse de Sa sollicitude pour celle qui, durant toute sa vie, s’était tellement unie à Lui, dans la charité et dans les souffrances, et Il voulait lui prodiguer quelque consolation dans ses ultimes souffrances terrestres.
Depuis ce temps, Rita est la sainte des roses.

Voilà pourquoi, sanctionnant une dévotion populaire très grande, à Cascia même et dans toute l’Italie, le pape Léon XIII – qui l’a canonisée – a approuvé l’usage de bénir des roses, le 22 mai, au cours de la Messe en l’honneur de Sainte Rita.
Ces roses bénites sont ensuite portées ou envoyées aux malades et aux affligés. 

Il ne s’agit pas seulement d’un « signe d’amitié et de solidarité » – comme je l’ai lu sous la plume d’un prêtre qui ne connaît sans doute pas grand chose à la doctrine catholique des sacramentaux – mais bien d’une grâce surnaturelle qui est attachée par la Sainte Eglise à ces fleurs, pour que, en fonction de la foi et de la confiance en Dieu de ceux qui les reçoivent et qui invoquent avec ferveur Sainte Rita, elles leur apporte consolation, force spirituelle, et parfois ammélioration de la santé ou totale guérison, ainsi que cela a été reconnu en de multiples occasions…

Le transitus de Sainte Rita

Le « transitus » de Sainte Rita (c’est-à-dire son passage de cette vie à la vie éternelle).

Formule de bénédiction des roses de Sainte Rita
(texte latin et traduction tirées du bréviaire augustinien)

V./ Adjutorium nostrum in nomine Domini.
R./ Qui fecit caelum et terra.
V./ Domine, exaudi orationem meam.
R./ Et clamor meus ad Te veniat.
V./ Dominus vobiscum.
R./ Et cum spiritu tuo.

Oremus :

Deus, creator et conservator generis humani, dator gratiae spiritualis et largitor humanae salutis, benedictione sancta tua, bene + dic has rosas, quas pro gratiis exsolvendis, cum devotione et veneratione beatae Ritae, hide tibi praesentamus et petimus benedici, et infunde in  eis per virtutem Sanctae Cru + cis benedictionem : ut quibuscumque infirmitatibus appositae fuerint, seu illorum, qui eas in domibus suis, vel locis cum devotione habuerint aut portaverint, infirmitates sanentur : discedant diaboli, contremiscant et fugiant pavidi cum suis ministris de habitationibus illis, nec amplius tibi servientes inquietare praesumant. Per Dominum…

R./ Amen

On asperge les roses d’eau bénite et on les encense.

Oremus :

Exaudi nos, deus salutaris noster, ut sicut de Beatae Ritae festivitate gaudemus ; ita piae devotionis erudiamur affectu. Per Dominum nostrum…

R./ Amen.

rose rouge

V./ Notre secours est dans le nom du Seigneur.
R./ Qui a fait le ciel et la terre.
V./ Seigneur, exaucez ma prière.
R./ Et que mon cri parvienne jusqu’à Vous.
V./ Le Seigneur soit avec vous.
R./ Et avec votre esprit.

Prions :

O Dieu, createur et protecteur du genre humain, qui donnez la grâce spirituelle et le salut aux hommes, béni + ssez de votre bénédiction sainte ces roses, que nous Vous présentons, avec action de grâces, en témoignage de dévotion et de vénération pour votre Bienheureuse Rita ; et nous Vous prions de les bénir en ce jour et d’accorder à ces roses, par la vertu de votre Sainte Croix +, votre bénédiction, afin que toute maladie à laquelle elles seront opposées, soit guérie ; ou donnez à ceux qui les garderont et emporteront en leurs demeures ou en quelque autre lieu avec confiance, d’être délivrés de la maladie ; que les démons s’éloignent, soient saisis de peur et fuient de ces demeures, terrifiés, avec leurs suppôts, et qu’ils se gardent d’inquiéter encore vos serviteurs. Par Notre-Seigneur jésus-Christ…

R./ Ainsi soit-il !

Prions :

Exaucez-nous, ô Dieu notre Sauveur, afin qu’en célébrant avec joie la fête de la Bienheureuse Rita, nous soyons animés d’une fervente dévotion. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur…

R./ Ainsi soit-il !

rose rouge

Litanies et prière à Sainte Rita > ici 

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 23 mai 2020 à 16 h 29 min Le Forez écrit:

    MERCI pour la beauté de ces trésors spirituels. Nous sommes vraiment des privilégiés ; que Dieu puisse faire connaître ses Grâces par votre intermédiaires encore très longtemps.

  2. le 22 mai 2020 à 16 h 13 min Béa kimcat écrit:

    Oui MERCI frère Maximilien-Marie!
    Pour avoir si souvent prié Sainte Rita, je n’avais pas connaissance de cette grâce qui l’attache aux roses, accordée par notre Seigneur.

  3. le 22 mai 2016 à 16 h 33 min Marie-Paule écrit:

    MERCI Quand j’habitais à La Londe je faisais les 15 jeudis de SAINTE RITA, et le 22 Mai le PRÊTRE disait la MESSE à SAINTE RITA avec Bénédiction des Roses : C’était un beau moment. Malheureusement, à VIDAUBAN ça ne se fait pas

  4. le 22 mai 2015 à 9 h 05 min A. E. écrit:

    Merci !

  5. le 22 mai 2014 à 8 h 15 min Jean-Martin écrit:

    Une fois encore « M E R C I » pour votre fermeté et votre piété !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi