Prière pour demander des grâces par l’intercession de Madame Elisabeth de France.

1764 – 1794 – 2014

3 mai & 10 mai

En cette année 2014, nous commémorons, à quelques jours d’intervalle, le deux-cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Madame Elisabeth de France, à Versailles, le 3 mai 1764, puis le deux-cent-vingtième anniversaire de son martyre, à Paris, le 10 mai 1794, alors qu’elle était âgée de trente ans et sept jours.

Beaucoup d’entre vous connaissent déjà – au moins succinctement – la biographie de Madame Elisabeth, que je ne vais pas reprendre ici. Je me contente de rappeler à quel point cette pieuse et vertueuse princesse se montra un grand soutien spirituel et moral – au milieu de leurs épouvantables épreuves qu’elle partagea – pour son frère et sa belle-soeur, Leurs Majestés le Roi Louis XVI et la Reine Marie-Antoinette, ainsi que pour sa nièce, Marie-Thérèse de France, « Madame Royale ».
Et puis, tout le monde sait qu’elle mourut, au sens propre du terme, « en odeur de sainteté », puisque – par un prodige qui frappa de stupeur tous les assistants et dont ils rendirent témoignage – , lorsque sa tête tomba sous le couperet, un parfum de rose véritablement surnaturel se répandit sur toute la place alors nommée « de la révolution », c’est-à-dire l’actuelle place de la concorde.

En ces jours anniversaires de sa naissance et de son martyre, avec une grande ferveur, supplions-la d’intercéder pour la France, puisqu’elle a tant prié pour que la foi catholique n’y périsse pas.
Prions-la aussi aux intentions de nos familles, et demandons-lui pour chacun d’entre nous la grâce de demeurer – comme elle-même – forts et fidèles, constants et persévérants, confiants et abandonnés au divin Coeur de Jésus, au milieu des intenses combats actuels contre l’esprit du mal déchaîné…

Alexandre Kucharski portrait de Madame Elisabeth à la prison du Temple - 1793

Alexandre Kucharski : portrait de Madame Elisabeth à la prison du Temple – 1793

Prière pour demander des grâces
par l’intercession de Madame Élisabeth de France :

O Dieu, qui par un effet admirable de Votre Providence, avez daigné enrichir le cœur de Votre servante Madame Élisabeth de France, des trésors les plus précieux de la nature et de la grâce : pour que ces dons ne demeurent pas stériles en son âme, daignez avoir pour agréables les prières que nous Vous adressons par son intercession (on peut ici énumérer les intentions recommandées à l’intercession de la servante de Dieu), et donnez-nous d’imiter, avec son abandon à cette même Providence, son abnégation et sa générosité dans le sacrifice, afin que, par une sainte vie, nous méritions tous d’avoir part à la joie dont Vous couronnez Vos élus.

Ainsi soit-il.

Pater noster, Ave Maria, Gloria Patri…

Imprimatur
A. Laveille, Vic. Capit.

Meaux, le 11 juillet 1921

On trouvera la fameuse prière de confiance et d’abandon de Madame Elisabeth ici > www.

Ex-voto envoyé par Madame Elisabeth à la cathédrale de Chartres - 1791

Les deux Coeurs unis de Jésus & Marie :
ex-voto en vermeil envoyé à la cathédrale de Chartres par Madame Elisabeth en 1791
pour demander à Notre-Dame la conservation de la foi catholique en France.

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi