2014-40. Où, à l’occasion de la fête de Saint Georges, Maître-Chat Lully commente impertinemment quelques points de l’actualité politique…

Mercredi de Pâques 23 avril 2014.
Fête de Saint Georges le mégalomartyr (cf. > ici).

Icône de St Georges au Mesnil-Marie

Icône ancienne de Saint Georges à l’entrée du Mesnil-Marie.

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

A – De saint Georges.

Même si la célébration de la fête de Saint Georges est empêchée cette année en raison de la prééminence de l’octave de Pâques, nous ne l’oublions pas dans notre dévotion : au Mesnil-Marie, j’ai peut-être déjà eu l’occasion de le dire, nous avons une prédilection pour les saints guerriers – tels que Saint Maurice, Saint Martin, Saint Constantin, le Bienheureux Charlemagne, Saint Louis, Sainte Jeanne d’Arc… etc. – et tout spécialement pour Saint Georges, dont une belle petite icône ancienne (une véritable icône peinte, pas une image en papier collée sur une planchette !) protège la porte d’entrée principale. 
Saint Georges est le céleste protecteur de tous les chevaliers de la Chrétienté, il est aussi le saint patron des scouts, ainsi que de la cavalerie française : Frère Maximilien-Marie n’oublie pas que les officiers représentants l’Ecole de Cavalerie de Saumur, dont il était le guide à Rome lors de la béatification du Bienheureux Charles de Foucauld, lui avaient décerné le grade de lieutenant d’honneur de cette prestigieuse institution de l’armée française !

Plus que jamais donc : « Par Saint Georges, vive la Cavalerie ! », et surtout que vive et se développe toujours plus l’authentique esprit chevaleresque qui a animé tant de héros chrétiens…

Ecole de Cavalerie Saumur logo

B – De l’absence de voeux présidentiels ou gouvernementaux à l’occasion de Pâques.

On n’a pas manqué de relever qu’à l’occasion de ces fêtes pascales ni le président de la république, ni le chef du gouvernement, ni le ministre de l’intérieur et des cultes n’ont publié le moindre message de vœux à l’intention des chrétiens de France (car Pâques ne concerne pas les seuls catholiques latins, mais également les communautés protestantes et, en outre cette année, la date de Pâque était la même pour les chrétiens de rites orientaux).
Toute une frange de la « bien pensance » catholique joue donc l’indignation et pousse des cris d’orfraie devant ce qui est, bien évidemment, une nouvelle – et grossière – manifestation de sectarisme, cela nous n’en doutons pas.
Toutefois, le constat étant posé, je ne veux pas me priver d’y ajouter quelques réflexions.

Qui d’entre vous, amis lecteurs, peut-il dire qu’il a véritablement été « frustré » de ne pas recevoir de vœux de Pâques de la part des officiels sus-évoqués ?
Pour être honnête, je dis sans fard que, en ce qui me concerne, des vœux de Pâques à l’adresse des communautés chrétiennes émanant de personnes qui n’ont ni morale, ni respect du christianisme, mais dont la politique s’attache à éradiquer quasi systématiquement ce qui subsiste encore de chrétien dans la vie sociale de notre pays, me paraîtrait davantage une insulte qu’une attention pleine de sollicitude !

Cet « oubli » me fait même davantage plaisir que si nous, chrétiens, avions dû recevoir un hypocrite message de vœux de la part de ces apostats (car il ne faut pas oublier que ces personnes sont des baptisés dont le comportement montre par trop qu’ils ont renié leur baptême), qui préparent encore des lois et des mesures à l’encontre du christianisme !
Cet « oubli » me fait davantage plaisir que si nous, chrétiens, étions mis sur le même pied que les fausses religions talmudiques et mahométanes, à l’occasion des fêtes desquelles ces messieurs n’oublient pas de formuler des vœux !
Cet « oubli » me fait davantage plaisir que si nous devions voir notre déjà très molle hiérarchie catholique se livrer une nouvelle fois à des séances de courbettes devant des pantins du Grand Orient, en considération des vœux sans sincérité qu’elle en aurait reçus !
Ce qui me scandalise davantage – et qui est pour moi absolument incompréhensible – c’est de voir des cardinaux, des évêques et des religieux, continuer à accepter des promotions à la légion d’honneur (pour laquelle, je ne m’en cache pas, je n’ai aucune estime) !

Arrêtons l’hypocrisie, s’il vous plaît ! Franchement, les vœux de Pâques du gouvernement, on s’en fiche et on s’en contrefiche, et ils n’ajouteraient rien à notre joie pascale (ce qui ne serait évidemment pas le cas s’ils émanaient d’un Roi Très Chrétien) ! 
Je trouve même que les choses sont plus claires et plus franches ainsi ; et je conclurai ce paragraphe en disant haut et fort qu’il serait tout de même temps que les catholiques abandonnent leurs illusions et cessent d’adopter des attitudes de mendiants envers des autorités républicaines, et du système républicain lui-même qui est par essence anti-chrétien.

La république antichrétienne

La république maçonnique et antichrétienne (carte postale de propagande du début du XXe siècle) :
sous la devise du Grand Orient, devenue devise de la république, un homme (revêtu du seul tablier maçonnique, portant à la main la truelle maçonnique et s’appuyant sur la colonne tronquée des « droits de l’homme » représentés comme les nouvelles tables de la loi) terrasse un prêtre dont le bras est encore appuyé sur la Sainte Bible ; la tiare du Pape, la mitre des évêques et les couronnes des monarques chrétiens gisent en tas dans le coin gauche…

c – Des références dont se revendique le premier sinistre.
(Non, je n’ai pas fait de faute de frappe sur mon clavier en écrivant le titre de ce présent paragraphe !)

Même si je n’en ai rien écrit à ce moment-là, j’ai suivi avec un certain intérêt les élections municipales et leurs conséquences : à l’échelon national, le changement de gouvernement ne m’en a pas vraiment paru un, et je me suis beaucoup amusé de la réflexion d’un certain député qui, interrogé sur LCI au sujet de la nouvelle (?) équipe gouvernementale, a déclaré : « On a changé le bocal, on a gardé les mêmes cornichons ! »
Force est de constater que – de temps en temps (il ne faut tout de même pas en abuser !) – , quelques hommes politiques semblent avoir de fugaces lueurs de bon sens et d’humour. 

Qu’ai-je retenu du discours de politique générale prononcé par Monsieur Valls devant le parlement ?
Ses références : Pierre Mendès-France, Valmy, la révolution de 1848, Jaurès, Clémenceau et de Gaulle…
Et il a osé dire que c’était ça « la grandeur de la France » !

De toute évidence, selon la fameuse répartie, « nous n’avons pas les mêmes valeurs » !
Les noms qu’il a cités sont plutôt ceux d’évènements ou de personnes qui ont été les agents de la démolition, de la décadence et de la corruption de la France : cela fait froid dans le dos ; cela me glace l’échine ; cela laisse présager un avenir encore plus sombre et plus redoutable… Ce pourquoi je ne peux faire autrement de dire – et la dureté de ses traits et de ses expressions ne fait que me le confirmer – que nous avons bien là un premier sinistre !

Sans toutefois prétendre être prophète, je ne peux cependant que vous annoncer de manière certaine l’échec de ce gouvernement et l’échec de cette politique.
Bientôt, très bientôt, nous allons assister à de nouvelles luttes, à de nouveaux coups bas, à de nouveaux réglements de comptes… etc. Il ne peut pas en être autrement.
Plus que jamais, cette république française me fait penser au film « Jurassic Park » : car elle n’est pas autre chose qu’une réserve de vieux dinosaures pas beaux, coupés du monde réel, et qui « se bouffent entre eux » !

Republic Park

D – De la démocratie illustrée par la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

- Lequel voulez-vous que je vous libère : Barabbas ou Jésus qu’on appelle le Christ ?
- Barabbas !
- Que ferai-je donc de Jésus qu’on appelle le Christ ?
- Crucifiez-le !
- Quel mal a-t-il donc fait ?
- Crucifiez-le !

Y a-t-il une plus parfaite illustration de la réalité de la démocratie ?

pattes de chat Lully.

On trouvera ci-après une prière pour la conversion des francs-maçons > ici.

P.S. : Je renvoie aussi aux publications que j’ai faites il y a déjà quatre ans
au sujet de la Franc Maçonnerie :
Incompatibilité des principes de la Maçonnerie avec le catholicisme >
2010-46 ; 2010-47a et 2010-47b ainsi que 2010-48.

Ecole de Cavalerie Saumur logo

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 23 avril 2014 à 18 h 24 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Bravo! Il fallait le dire et bien le dire. Merci!

  2. le 23 avril 2014 à 16 h 16 min Simone J. écrit:

    De toutes manières, la plupart des sinistres sont juifs ; donc Pâques, ils s’en foutent.
    De plus la majorité de ces messieurs/dames font partie des loges.
    On se passe de leurs vœux… et prions pour eux.

  3. le 23 avril 2014 à 14 h 42 min Jean-Martin S. écrit:

    Cher Frère,
    L’expression du premier sinistre est non seulement sinistre mais aussi très haineuse!

  4. le 23 avril 2014 à 11 h 54 min Iolire écrit:

    Tout a été dit avec la visite du chef (!!!) de l’état à l’institut du monde arabe, faite pour « accompagner » le « pélerinage » à la Mecque !!!
    Rien à faire, le Flamby, de la France Chrétienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi