2014-20. Appelés à la sainteté.

Mardi soir 4 février 2014,
Fête de Sainte Jeanne de France (pour lire sa vie > www).

Avez-vous réalisé, chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion, que dans un mois exactement nous entrerons dans le saint temps du Carême
Eh oui ! Plus que dix jours et nous allons aborder la Septuagésime (cf. > www).

J’espère que vous n’êtes pas de ceux qui s’y prennent à la dernière minute pour prévoir leurs résolutions, leur programme d’exercices spirituels, leur priorité de pénitence en vue d’une vraie purification intérieure et leur stratégie de combat spirituel !
Pour vous inviter à y réfléchir dès à présent et vous inciter à vous attacher sans retard à la magnifique aventure spirituelle de sanctification que doit être le temps béni du Carême, je vous ai trouvé quelques lignes d’une catéchèse de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI…

Patte de chat Lully.

Notre saint-Père le Pape Benoît XVI en prière

« (…) Que veut dire être saint ? Qui est appelé à être saint ?
On est souvent porté encore à penser que la sainteté est une destination réservée à de rares élus. Saint Paul, en revanche, parle du grand dessein de Dieu et affirme : « C’est ainsi qu’Il (Dieu) nous a élus en Lui (le Christ), dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l’amour » (
Eph. I, 4). Et il parle de nous tous.
Au centre du dessein divin, il y a le Christ, dans lequel Dieu montre son Visage : le Mystère caché dans les siècles s’est révélé en plénitude dans le Verbe qui s’est fait chair. Et Paul dit ensuite : « Car Dieu s’est plu à faire habiter en lui toute la plénitude » (
Col. I, 19).
Dans le Christ, le Dieu vivant s’est fait proche, visible, touchable, il s’est fait entendre afin que chacun puisse puiser de sa plénitude de grâce et de vérité (cf. 
Johan. I, 14-16). C’est pourquoi toute l’existence chrétienne connaît une unique loi suprême, celle que saint Paul exprime dans une formule qui revient dans tous ses écrits : en Jésus Christ.
La sainteté, la plénitude de la vie chrétienne ne consiste pas à accomplir des entreprises extraordinaires, mais à s’unir au Christ, à vivre ses mystères, à faire nôtres ses attitudes, ses pensées, ses comportements.
La mesure de la sainteté est donnée par la stature que le Christ atteint en nous, par la mesure dans laquelle, avec la force de l’Esprit Saint, nous modelons toute notre vie sur la sienne. C’est être conformes à Jésus, comme affirme saint Paul : « Car ceux que d’avance Il a discernés, Il les a aussi prédestinés à reproduire l’image de son Fils » (
Rom. VIII, 29). Et saint Augustin s’exclame : « Ma vie sera vivante toute pleine de Toi » (Confessions, 10, 28).(…) »

Sa Sainteté le Pape Benoît XVI,
extrait de la catéchèse de l’audience générale du 13 avril 2011.

frise

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 4 février 2014 à 19 h 18 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Tout est dit. Tout est là!
    « Seigneur, fais que nous soyons saints comme Toi-même es Saint! ».

  2. le 4 février 2014 à 18 h 09 min Yvette B. écrit:

    Merci.
    Je me permets, dans la foulée de ce très bel appel à la sainteté, de relayer l’engagement de prière et de jeûne pour la France, du samedi 1er février au samedi 12 avril, veille des Rameaux, demandé par Guillaume de Thieulloy, directeur du Salon Beige. Car, dit-il, « sans l’aide des Saints de France, sans l’aide de la Très Sainte Vierge Marie, reine de ce pays, sans le Christ à qui sainte Jeanne d’Arc offrit jadis le royaume de France sur lequel Il continue à régner, JAMAIS NOTRE FRANCE NE RENAITRA ».

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi