2013-10. La messe de Requiem à la mémoire de Sa Majesté Très Chrétienne le Roy Louis XVI composée par Luigi Cherubini.

Luigi Cherubini (1760 – 1842) fut nommé par le Roi Louis XVIII « surintendant de la musique du Roy », en 1816, à la suite du décès de Jean-Paul Egide Martini (+ 14 février 1816). A ce titre, Sa Majesté le Roi Louis XVIII lui commande un Requiem pour la cérémonie du 21 janvier de l’année suivante célébrée à la basilique nécropole royale de Saint-Denys.

C’est donc le mardi 21 janvier 1817 – deux ans après le transfert solennel à la nécropole royale de Saint-Denys des dépouilles mortelles de leurs majestés le Roy Louis XVI et la Reine Marie-Antoinette (cf. > ici et > ici) – , pour le service funèbre anniversaire du martyre du Roy, que fut interprétée pour la première fois, à Saint-Denys, la « Messe de Requiem à la mémoire de Sa Majesté Très Chrétienne le Roy Louis XVI », plus communément appelée « Requiem en Ut (C) mineur », pour choeur mixte.

Pompe funèbre du 20 janvier 1816 à Saint-Denis

Pompe funèbre pour Sa Majesté le Roy Louis XVI à la basilique de Saint-Denys le 20 janvier 1816.

Ce Requiem fit l’admiration de Beethoven, qui le trouvait supérieur à celui de Mozart, et c’est d’ailleurs celui qui sera interprété pour ses funérailles.

En février 1820, à l’occasion des funérailles du Duc de Berry, Cherubini lui ajoutera une marche funèbre.
En 1834, l’archevêque de Paris interdira l’interprétation de ce Requiem en Ut mineur dans le cadre liturgique parce qu’on y entend des voix de femmes. Cherubini composera alors le Requiem en Ré mineur où n’interviennent que des voix masculines et qui sera joué en 1842 pour ses propres funérailles.

A l’occasion de l’anniversaire de l’exécution du Roy-martyr, nous pouvons ré-écouter cette oeuvre magistrale.
Vous en trouverez ci-dessous deux versions :
- une enregistrée par Riccardo Muti, grand « chérubinien » ;
- la version enregistrée par le Boston Baroque Orchestra, dirigé par Martin Pearlman, version suivie par la « marche funèbre » composée par Cherubini en 1820, toujours interprêtée par le Boston Baroque.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Retrouvez aussi dans les pages de ce blogue :
– le Testament de Sa Majesté le Roy Louis XVI > www.
– le récit des dernières heures du Roy-martyr > www.
– le discours de Sa Sainteté le Pape Pie VI attestant que Louis XVI est un martyr > www.
– le Voeu de Louis XVI au Sacré-Coeur > www.
– les Maximes  de Sa Majesté le Roy Louis XVI > www.

Publié dans : Memento, Vexilla Regis |le 20 janvier, 2013 |7 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

7 Commentaires Commenter.

  1. le 14 février 2017 à 18 h 24 min Hélène C. écrit:

    Bonsoir mon frère,
    En ce moment je rédige un commentaire sur les deux Requiems de Cherubini et Plantade respectivement pour le Roi et la Reine martyrs.
    Riccardo Muti avait enregistré le Cherubini et ainsi fait connaître l’oeuvre au grand public mélomane.
    Cette oeuvre de grande qualité musicale, comme l’oeuvre de Plantade que nous découvrons aujourd’hui, nous permet de replacer la défense de l’enseignement de l’histoire de notre pays, dont certains gauchistes ignorants sous le couvert d’un athéisme soi-disant éclairant, veulent priver nos enfants.
    Bon courage et merci d’écouter Hervé Nicquet et le Concert Spirituel véritables chantres de la musique oubliée.
    Union dans la prière.

  2. le 14 octobre 2016 à 19 h 28 min Stéphane T. écrit:

    Bonjour Frère,
    Il y a aussi une bonne version chez Naxos dirigés par Diego Fasolis et une qui vient de sortir chez Alpha de Hervé Niquet et son concert spirituel (couplé avec celui de Plantade pour la Reine Marie-Antoinette).
    Union de prières.

  3. le 21 janvier 2014 à 20 h 56 min Dany V.V. écrit:

    Superbe ! Mélange de mélancolie, de confiance et d’espoir….
    Je garde soigneusement copie de la pochette pour l’acheter …
    Merci, mon cher Frère.

  4. le 22 janvier 2013 à 18 h 33 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Merci pour ce beau cadeau, émouvant et priant, pour le martyre de Louis XVI.
    Qu’il nous obtienne le Roi qui viendra sauver la France.

  5. le 21 janvier 2013 à 21 h 48 min Guy B. écrit:

    Merci, pour cette page et ce magnifique Requiem…
    Union de prière en cette triste date anniversaire.

    Bien à vous.

  6. le 20 janvier 2013 à 19 h 49 min Henry écrit:

    Merci.
    Union de Prières.

  7. le 20 janvier 2013 à 19 h 38 min Eric écrit:

    Bonjour, mon Frère, et merci beaucoup : je garde précieusement cette page.
    Bon courage.
    Union de prière.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi