2012-91. Sic nos amantem quis non redamaret?

Sic nos amantem quis non redamaret?

Celui qui nous a aimés ainsi, qui ne l’aimerait pas en retour?

(Hymne « Adeste, fideles », dont les paroles sont traditionnellement attribuées à Saint Bonaventure)

2012-91. Sic nos amantem quis non redamaret? dans Bandes dessinées bd-pourquoi-p1

bd-pourquoi-p2 bande dessinée dans De liturgia

Chat étoile déco Noël.gif

Prières simples devant la crèche > www
« Le Mystère de Noël », texte de Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix > www
Chemin de Bethléem, école d’oraison > www
Histoire de la dévotion à la Crèche > www
« La dernière visiteuse » (conte de Noël) > www
La statue-relique du Saint Enfant Jésus au Mesnil-Marie > www

Publié dans : Bandes dessinées, De liturgia |le 27 décembre, 2012 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 27 décembre 2016 à 11 h 08 min Anne-Marie B. écrit:

    Une belle prise de conscience à faire (les deux anges) en suivant cette bande dessinée. Excellent pour les catéchistes.
    Dieu vous garde.
    Soyez béni.

  2. le 28 décembre 2012 à 12 h 53 min Jean-Louis P. écrit:

    Merci.
    C’est très joli et c’est émouvant.

  3. le 27 décembre 2012 à 22 h 34 min Babouchka écrit:

    O SPLENDEUR !
    Nos allers-retours empressés entre votre B.D. et vos feuilles numérotées sont ma récompense en ce jour qui finit, et sera demain, celle de vos nombreux lecteurs-amis qui puisent dans votre blogue l’ Eternité de l’ Amour pour l’Enfant-Jésus…qui parle si bien par votre bouche.
    Dieu vous garde longtemps encore à son service, pour Sa plus grande Gloire et notre utilité !

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi