Louange à la très sainte et toute glorieuse Croix de Notre-Seigneur.

Prière attribuée à Saint Anselme.

Relique de la Sainte Croix

Relique de la Sainte Croix – oratoire du Mesnil-Marie.

O Croix, choisie pour des bienfaits si ineffables, ta gloire est annoncée non point tant par l’esprit et la langue des hommes ou des anges que par les oeuvres dont tu as été l’instrument.
C’est en toi et par toi que me viennent le salut et la vie. C’est en toi et par toi que résident tout mon bien et tout bien.
Que me sert-il d’être conçu, de naître, de vivre, et de jouir de tous les bonheurs de cette vie, si c’est pour descendre ensuite au royaume de la mort ?
S’il devait en être ainsi, mieux vaudrait que je ne fusse point né. Et c’est bien sûr dans cet état que je me trouverais maintenant, si je n’avais pas été racheté grâce à toi.

Avec quels sentiments vais-je donc me glorifier en toi ?
Quelle ne doit pas être mon allégresse, puisque par toi l’esclavage de l’enfer se change en héritage du Royaume des Cieux !
Quelle ne doit pas être ma joie, puisque sans toi j’aurais en horreur cette existence temporelle jusque dans ses moindres moments, tandis que grâce à toi je sais que je jouirai d’un bonheur éternel, d’une existence admirable !

Car j’ai beau ne servir encore Dieu que dans l’espérance et dans la crainte, je possède néanmoins la certitude que j’atteindrai un jour ce bonheur, si je ne mets ma gloire qu’en toi, par l’action de grâces, l’amour, et par ma vie tout entière.

Ainsi soit-il !

Louange à la très sainte et toute glorieuse Croix de Notre-Seigneur. dans De liturgia nika

Voir aussi la B.D.  « Si la Croix vous fait peur » > ici.

Publié dans : De liturgia, Prier avec nous, Textes spirituels |le 14 septembre, 2012 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 3 mai 2018 à 8 h 49 min Jean-Martin S. écrit:

    « … la croix à laquelle vous êtes attaché à Notre-Seigneur Jésus-Christ… »

  2. le 14 septembre 2017 à 7 h 44 min Emmanuel B. écrit:

    « 36. Le monde l’appelle une folie, une infamie, une sottise, une indiscrétion, une imprudence; laissez dire ces aveugles: leur aveuglement, qui leur fait regarder la croix en hommes, et tout de travers, fait une partie de notre gloire. Toutes les fois qu’ils nous procurent quelques croix par leur mépris et leurs persécutions, ils nous donnent des bijoux, ils nous mettent sur le trône, ils nous couronnent de lauriers.»
    « Lettre circulaire aux amis de la Croix », Saint Louis Marie Grignon de Montfort.

  3. le 16 septembre 2012 à 12 h 29 min Luciani écrit:

    Admirable prière, qui me paraît résumer toute la vie chrétienne : ave, Crux spes unica!
    je la vois très bien sur les lèvres de Saint Anselme.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi