2012-43. Le Monastier-sur-Gazeille, un patrimoine d’exception.

2012-43. Le Monastier-sur-Gazeille, un patrimoine d'exception. dans Annonces & Nouvelles DSC00679-2-300x220

Le Monastier-sur-Gazeille : plan (cliquer pour voir en plus grand)

La petite ville du Monastier-sur-Gazeille, comme son nom l’indique, s’est développée autour d’un monastère, qui fut même au Moyen-Age une abbaye très importante à la tête de prieurés et de dépendances hors des frontières du Royaume de France.

Cette importance spirituelle et historique, s’accompagne d’une importance patrimoniale et artistique de premier ordre : au Monastier, malgré les ravages des époques troublées et les destructions consécutives à la grande révolution, se dresse une très belle église abbatiale, en majeure partie romane.

DSC00702-2-225x300 Espace Culturel Européen dans Commentaires d'actualité & humeurs

Le Monastier : façade de l’église abbatiale.

Je ne vais pas réécrire ici ce que d’autres ont écrit bien que mieux moi et d’une manière bien plus complète que ce que je pourrais mentionner sur un simple blogue : tous ceux qui veulent en savoir plus sur l’histoire de l’abbaye (origines et développements), sur son architecture et ses sculptures, se reporteront avec grand profit à ce site > www.

A côté de l’abbatiale, se dressent d’une part les bâtiments abbatiaux reconstruits au XVIIIe siècle et d’autre part le château abbatial du XVIe siècle.

DSC00695-2-300x225 le Monastier sur Gazeille

Le Monastier : château abbatial

Il faudrait aussi mentionner nombre de vieilles maisons ou hôtels particuliers aux façades remarquables et l’église Saint-Jean, du XVe siècle.

Les municipalités successives ont eu à coeur de préserver et/ou de restaurer autant qu’il était en leur pouvoir ce patrimoine d’exception.
En cette année 2012, a été inauguré l’ Espace Culturel Européen (nous avons évoqué cette inauguration ici > www) à l’issue de longs, patients et – il faut le souligner – remarquables travaux de restauration et d’aménagement des anciens bâtiments claustraux du XVIIIe siècle, contigus à l’abbatiale, dans lesquels est aussi installée la mairie depuis de nombreuses décennies.

DSC00709-2-225x300 patrimoine

Le Monastier : galerie du cloître XVIIIe siècle

L’unique galerie du XVIIIe siècle qui a succédé au quadrilatère du cloître roman est devenue un bel et lumineux espace permettant d’accéder, de plein pied, à droite de la grande entrée à une belle et agréable bibliothèque, et  sur la gauche à un vaste espace d’exposition.

En contournant le bâtiment, on arrive sur la place du Vallat : c’est là que donne le perron de l’office du tourisme, par lequel on accède à la partie muséale de l’ Espace Culturel Européen.
Saluons au passage l’amabilité et la disponibilité de l’hôtesse d’accueil.

Deux salles voûtées qui ont été réunies permettent de bénéficier, dans la première, d’explications claires sur les origines de l’abbaye et son histoire, dans la seconde, de renseignements intelligemment présentés sur la vie monastique et la manière dont elle est organisée.

DSC00682-2-300x225 Saint Théofrède

DSC00681-2-300x225

Salles présentant l’histoire de l’abbaye et la vie monastique

Par un escalier on accède ensuite à une grande salle de projection : c’est là qu’est présenté le film documentaire (j’en ai parlé ici > www) qui permet de situer le Monastier non seulement dans l’ensemble du massif du Mézenc et de son patrimoine naturel et humain, mais encore à travers ses activités et sa vie présente…

Au sol de cette salle, une carte projetée au sol et sur laquelle on marche fait surgir sous vos pas d’étonnantes images.

On accède ensuite dans l’espace où est désormais conservé la partie la plus précieuse et la plus fragile du trésor de l’abbatiale : au premier chef l’exceptionnel buste reliquaire de Saint Théofrède (populairement appelé Saint Chaffre) du XIe siècle…

DSC00736-Copie-225x300

Le Monastier : buste-reliquaire de Saint Théofrède

… mais le trésor, ce sont aussi d’autres pièces d’orfèvrerie religieuse, de très belles toiles (du XVe au XVIIIe siècles, actuellement en restauration : des copies les remplacent) et de remarquables tissus précieux rapportés d’Ouzbékistan qui enveloppaient jadis les reliques.

Enfin, cet Espace Culturel Européen comprend une vaste et très belle salle de musique : Le Monastier est le siège d’une école intercommunale de musique très dynamique, et, toutes les années depuis 1989, la ville accueille pendant l’été un Festival des Cuivres.

Si cette présentation, de manière tout à fait délibérée, n’est pas entrée dans de nombreux détails, c’est parce que je souhaite vous avoir « mis l’eau à la bouche » et que j’espère susciter en vous, bien plus que l’envie, la ferme résolution d’aller – ou de retourner – passer au moins une demi-journée au Monastier : il faut en effet prendre le temps d’une visite guidée de l’abbatiale (monsieur le Maire s’y prête avec une vraie passion), découvrir posément les richesses offertes par l’ Espace Culturel Européen, et finir l’après-midi en déambulant dans les ruelles auxquelles les rayons du soleil couchant donnent une lumière incomparable…

Lully.

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 2 août 2012 à 19 h 30 min Luciani écrit:

    J’en ai l’eau à la bouche, mais j’habite si loin et tant d’années pèsent sur mes épaules!
    Cher Lully, c’est le papa de Nielluccia qui te répond : Nielluccia s’en est allée au paradis des chats ; elle était âgée et malade ; son papa en est bien triste, car elle était un modèle de chatte, toujours ronronnante et douce.
    Mon internet est sujet à des pannes inexplicables : voilà pourquoi il m’arrive de ne pas répondre à tes messages ; j’habite un endroit sauvage : il n’y apas de techniciens!
    Dis à ton papa que je ne l’oublie pas.
    Vive le Roi ; celui de la terre et celui du Ciel!

  2. le 1 août 2012 à 20 h 02 min Henry écrit:

    Merci pour ces lieux chargés en histoire traditionnelle.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi