2012-40. Trois juillet 2012 au Mesnil-Marie.

Mardi 3 juillet 2012.

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Voilà bien longtemps que je ne vous ai pas adressé de chronique de notre Mesnil-Marie : n’allez surtout pas croire que je vous « snobe », mais c’est tout simplement que je vis au même rythme que mon papa-moine et que toutes ces dernières semaines ont été vécues « sur les chapeaux de roues ».

Pour vous permettre de mieux vous associer à la vie du Mesnil-Marie, pour les mois de mai et de juin, j’avais publié sur ce blogue un calendrier prévisionnel des évènements et activités (ici > www et ici > www).
Vous pouvez vous en douter, la vie de notre frère (et la mienne aussi par conséquent) ne s’est pas limitée à ces seuls évènements que je vous annonçais : je ne vous donnais que les points les plus saillants d’un canevas prévisionnel qui fut dans la réalité bien plus chargé et bien davantage rempli!!!

Aujourd’hui, je ne vais pas reprendre par le menu tout ce qui s’est passé au cours de ces deux mois écoulés, je me contenterai de les résumer par ces mots : l’implication de Frère Maximilien-Marie dans la vie associative de nos hautes Boutières est de plus en plus active et, selon les échos que j’en ai, de plus en plus appréciée puisqu’il est de plus en plus sollicité…
Les personnes qu’il côtoie dans le milieu associatif sont, dans leur grande majorité, éloignées de l’Eglise et de la Foi : toutes sont pour lui pleines de respect et il en est même beaucoup avec lesquelles il a noué de vrais et solides liens d’amitié sur la base de saines valeurs humaines.

J’en profite au passage pour faire remarquer que les seuls qui font grise mine quand ils le voient, voire qui cherchent à l’éviter et qui – lorsqu’ils ne peuvent pas faire autrement que de le rencontrer – s’empêtrent dans des attitudes tellement embarrassées qu’elles en deviennent risibles, sont une certaine catégorie de « bons catholiques » auxquels « on » a donné pour consignes de ne pas considérer Frère Maximilien-Marie comme un religieux, de l’appeler « monsieur », et de ne surtout pas recourir à ses compétences, même dans des domaines tels que l’histoire locale, l’histoire de l’art ou l’explication des symbolismes religieux, toutes choses qu’il a étudiées pendant des années et qu’il a aussi enseignées!
Je pourrais vous raconter quelques anecdotes vraiment très amusantes à ce propos – puisque tout finit par me revenir aux oreilles – et je ne vous cache pas que Frère Maximilien-Marie rit beaucoup lorsque je les lui rapporte.
Disons le tout net : ces « bons catholiques », qui se gargarisent des mots tolérance et ouverture aux autresrespect de tous et accueil, finissent véritablement par se couvrir de ridicule et perdent, par leur incohérence, le peu de considération auquel ils pouvaient encore prétendre.
Si notre Frère était un théologien huguenot, un moine bouddhiste ou un marabout mahométan, portant un vêtement spécifique et partageant sa vie – comme il le fait – entre la prière, l’étude, le travail et la vie associative, ces mêmes personnes se feraient très certainement un point d’honneur à l’appeler « Frère » et à le considérer comme un véritable consacré…

2012-40. Trois juillet 2012 au Mesnil-Marie. dans Annonces & Nouvelles PICT0007-Copie-300x153

Lys du Mesnil-Marie, ce 3 juillet 2012 (cliquer sur la photo pour la voir en grand format)

Le 3 juillet de l’an 987 (il y a donc exactement 1025 ans aujourd’hui), le roi Hugues 1er (dit Capet) fut sacré par l’archevêque de Reims Adalbéron, dans la cathédrale de Noyon.
Spécialement, nous nous souvenons avec émotion de la tournée en France qu’avait effectuée, à l’occasion de la célébration du millénaire capétien, en 1987, notre regretté Prince Alphonse (+ 1989) : ces commémorations avaient alors donné un élan de ferveur et un regain de vitalité au combat légitimiste.

Frère Maximilien-Marie est très heureux, vous vous en doutez bien, d’être né un 3 juillet, date de l’avènement de cette prestigieuse famille capétienne qui présida aux destinées du Royaume pendant plus de huit siècles.
Car c’est aujourd’hui même l’anniversaire de la naissance de mon papa-moine : et cet anniversaire n’est pas n’importe lequel puisque c’est son cinquantième.
Exactement comme en 1962, ce 3 juillet 2012 est un mardi. Et donc, comme en 1962, le 15 juillet sera un dimanche car, si l’on aime à marquer l’anniversaire de notre naissance charnelle, Frère Maximilien-Marie accorde encore plus d’importance à l’anniversaire de son baptême, qui est le 15 juillet (date à laquelle certains ordres religieux célèbrent la fête du Saint Sépulcre de Notre-Seigneur Jésus-Christ). 

Notre Frère m’a chargé de remercier très chaleureusement tous ceux qui lui ont adressé leurs voeux en ce jour : comme ils sont très nombreux, il ne lui est pas possible de répondre personnellement à chacun, mais je puis vous certifier qu’il est très touché par tous ces messages d’amitié et d’encouragement, ainsi que par l’assurance de toutes les prières qui montent vers Dieu à son intention d’une manière plus particulière aujourd’hui.

En fouillant dans les albums photos, j’ai trouvé un cliché qui m’a beaucoup plu : c’est celui qui fut pris le 3 juillet 1963 à l’occasion de « la première bougie » de celui qui deviendrait, 17 ans plus tard, Frère Maximilien-Marie :

4-1-an-Copie-216x300 3 juillet dans Chronique de Lully

(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Surtout, notre « semi-centenaire » de ce jour m’a recommandé avec insistance de vous demander de prier pour lui-même et à toutes les intentions du Refuge Notre-Dame de Compassion, pas seulement aujourd’hui, mais tous les jours : nous avons besoin du soutien spirituel de nos amis pour tenir et pour avancer chaque jour
Et puis, s’il est bien évident que nous prions à toutes les intentions qui nous sont recommandées par nos amis, il nous est important aussi de savoir que nos amis prient à toutes les intentions confiées à Notre-Dame de Compassion, même si – par discrétion – nous ne pouvons pas les publier…

Que le Seigneur des miséricordes vous accorde à tous largement Ses grâces, par l’intercession de Notre-Dame de Compassion et qu’Il vous rende en bénédictions, pour vous et pour tous les vôtres, la sollicitude et la charité que vous avez envers nous. 

patteschats 50 ans dans Commentaires d'actualité & humeurs Lully.

DSC00223-2-Copie-256x300 anniversaire dans Vexilla Regis

Pour aider matériellement le Refuge Notre-Dame de Compassion >www.

Vous pouvez laisser une réponse.

11 Commentaires Commenter.

1 2
  1. le 9 juillet 2012 à 5 h 23 min Dominique & Joëlle écrit:

    Un grand pas dans une seconde moitié de siècle …
    Bon anniversaire, cher Frère Max, de la part de nous deux!

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi