2012-19. Le blogue de Lully : histoire et chiffres.

Jeudi 1er mars 2012.

En complément de ma chronique d’hier (cf. > ici), je voudrais, chers Amis, vous faire part aujourd’hui de quelques chiffres concernant ce modeste blogue.

Lully au crayon

Commencé le 10 septembre 2007, ce blogue est né lorsque quelques amis, au moment des débuts laborieux du Refuge Notre-Dame de Compassion et de sa première implantation dans le Vexin (cf. > ici ont demandé à Frère Maximilien-Marie de les tenir informés de l’aventure vécue en notre Mesnil-Marie : ils préconisèrent alors la rédaction d’une espèce de « niouzelaiteur » (j’ironise en écrivant ainsi : vous savez que je déteste les anglicismes et que je combats l’introduction des mots anglo-américains dans la langue française qui possède déjà tous les équivalents nécessaires pour les éviter!).
Frère Maximilien-Marie avait alors répondu en riant : « Eh bien, c’est d’accord! Mais je demanderai à Lully : j’espère qu’il voudra bien se charger de ce travail… »

Lecteur mi-amusé mi-émerveillé de ce qui était arrivé à Johannes Kreisler, alias Ernst Hoffmann, avec son fameux Chat Murr (cf. > ici), Frère Maximilien-Marie commençait en effet à connaître – puisque je travaillais à le domestiquer et à l’éduquer depuis déjà plus d’une année (*) – ce dont les chats en général sont capables et, tout particulièrement, les dons qui m’ont été départis par le Créateur!
Il m’en parla donc.
J’acquiesçai à sa demande et je choisis la formule du blogue, plus souple qu’un site et facilitant un style d’écriture très vivant.
Le prologue que je rédigeai alors (cf. > ici) précisait : « Ainsi pourrez-vous, en suivant les péripéties de notre vie quotidienne, ou en vous associant aux évènements humains et surtout spirituels qui en jalonnent l’existence, garder un lien plus concret avec cette oeuvre que vous soutenez d’une fidèle et pieuse amitié. »

Cela est toujours vrai.
Mon blogue n’a pas d’autre prétention que de rester un lien avec nos amis et connaissances, et de partager avec vous les évènements qui jalonnent  la vie du Mesnil-Marie : je le fais par le moyen de mes petites chroniques relatant notre quotidien, mais aussi au moyen de commentaires et d’études en rapport avec la vie de l’Eglise ou du monde, liés à nos centres d’intérêt, connexes à nos combats et à nos espérances, véhicules de l’esprit qui nous anime…

2012-19. Le blogue de Lully : histoire et chiffres. dans Chronique de Lully 35

Néanmoins, il n’y a pas que des personnes que nous connaissons ou avec lesquelles nous avons des liens d’amitié qui viennent sur mon blogue.
Cela est dû au fait que certains de nos amis tiennent eux aussi des blogues ou des sites, et qu’il leur arrive de citer certaines de mes publications ou d’y renvoyer ; certains ont même mis « le journal du Mesnil-Marie » dans leurs liens favoris.
Quelques uns de mes « coups de coeur » ou de mes « coups de griffes » se trouvent répercutés dans des forums de discussion ou sur des sites d’information religieuse.
Des études plus fouillées sont même mentionnées en référence dans des publications de type encyclopédique (c’est en particulier le cas de l’article « Sainte Ampoule » dans Wikipédia qui renvoie aux deux articles publiés > ici et > ici).
J’en profite donc pour remercier au passage tous les amis qui me font l’honneur de me citer dans leurs propres publications.

Et puis il y a aussi le fait que, sans avoir jamais entrepris aucune démarche pour cela, les articles de ce blogue sont généralement assez bien – voire très bien – référencés par les moteurs de recherche, qu’il s’agisse de recettes, de prières, de contes ou d’études…
Ici, la palme d’or revient à la prière à Saint Antoine de Padoue composée par Frère Maximilien-Marie en juin 2008 (cf. > ici) : à ce jour elle a été lue plus de 66550 fois, et de nombreux témoignages de remerciements pour les grâces obtenues par la récitation de cette prière lui font suite dans les commentaires.

chat2432742b57 blogue dans Commentaires d'actualité & humeurs

Concrètement, et pour vous donner quelques chiffres, nous avons actuellement une moyenne de 500 visiteurs par jour (un visiteur qui consulte plusieurs pages du blogue ou qui y vient à plusieurs reprises dans la journée n’est comptabilisé qu’une seule fois) : il n’est pas rare que nous approchions le nombre de 800 visiteurs.
C’est généralement le dimanche que les visites sont le moins nombreuses.
Nous avons atteint un record le 21 janvier dernier : en ce jour anniversaire du martyre de Louis XVI, mes publications à ce sujet (discours du Pape Pie VI > ici, texte du testament > ici, récit des dernières heures du Roi > ici, son voeu au Sacré-Coeur > ici) nous ont valu plus de 1200 visites!
Depuis le mois de novembre 2011, nous avons mensuellement plus de 15000 visiteurs avec une moyenne de 22500 pages consultées.
La progression numérique des visites et de consultation des pages est sensible de mois en mois.

De manière anecdotique, il est arrivé que Frère Maximilien-Marie, alors qu’il était en déplacement à plusieurs centaines de kilomètres de notre Mesnil-Marie, fût abordé par des personnes qu’il n’avait jamais rencontrées auparavant mais qui se faisaient connaître en lui disant : « Nous sommes des lecteurs du blogue de Lully! ».
Mon papa-moine me taquine donc parfois en me disant que je suis l’un des chats les plus célèbres de la blogosphère catholique (après ceux de notre Saint Père le Pape, qui n’écrivent pas, eux, mais qui inspirent sans nul doute le Souverain Pontife pour ses meilleures décisions)!

Lorsque, en septembre 2007, j’ai répondu à la demande de nos amis transmise par Frère Maximilien-Marie, je ne m’attendais absolument pas à cela ; d’autant plus que le « blogue du Mesnil-Marie » demeure et restera toujours un modeste bulletin de liaison, profitant des possibilités offertes par la technologie moderne, au service d’un lien cordial et spirituel avec nos fidèles amis

patteschats Mesnil-MarieLully.

(*) Note : J’étais arrivé au Mesnil-Marie le 29 août 2006, cf. ici.

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 11 février 2014 à 0 h 04 min Robert M. écrit:

    Ami des chats, … ce qui n’empêche pas d’être aimé de Dieu … (je n’ose écrire que j’aime Dieu … car je connais mes faiblesses), … je trouve que la pédagogie de ce site est particulièrement heureuse …

    On pourrait dire : Voilà la fameuse « Pastorale » tant cherchée, … du moins l’une des formes saines, … non collectiviste … mais fraternelle, … de cette Pastorale …

    J’ai remarqué que Dieu,… qui n’est point une « bête », … fait TOUJOURS de la pédagogie … Jésus-Christ a commencé ses prédications … en faisant des paraboles … dont le sens un peu caché … travaillait les esprits … leur permettant de se rapprocher de Dieu son Père … à leurs rythmes …

    C’est pourquoi aussi … Dieu n’a pas voulu commencer son enseignement en s’adressant aux savants, … car, connaissant leurs travers d’intellos, … il ne voulait pas avoir des embêtements avec des théologiens, … qui se seraient mêlés de mettre ses Paroles en concepts …

    Et puis « les petits » n’auraient rien compris aux discours des savants … à moins d’être des « bacs + 7″ …

    La théologie … (il en faut !) … ne peut s’apprendre « qu’à genoux » … (cette expression est, je crois, du Cardinal Ratzinger) … avec l’aide de l’Esprit-Saint … qui, parfois, … éclaire un passage difficile des Ecritures …

  2. le 12 mars 2012 à 21 h 14 min Nielluccia écrit:

    Cher Lully,
    tu es vraiment merveilleux!
    Quand intègreras-tu à l’E.N.S de la rue d’Ulm?
    Je t’admire : chat théologien, chat philosophe, chat historien et, de plus, ziatist!
    Nielluccia

  3. le 2 mars 2012 à 2 h 29 min Clara V. écrit:

    Merci,Cher Lully, à toi et ton papa-moine!
    Un vent de fraîcheur me parvient en suivant vos aventures qu’ainsi il m’est possible de partager, même si géographiquement je suis très loin de vous.
    Vous savoir dans ce Mesnil-Marie est réconfortant, et par vous nos sommes abreuvés de tant de nourriture spirituelle.
    Oui, Deo Gratias !

  4. le 1 mars 2012 à 15 h 20 min Béa écrit:

    Merci, Lully, pour tes chroniques que j’ai toujours un immense plaisir à lire!
    Je t’embrasse sur ton petit museau!

  5. le 1 mars 2012 à 14 h 34 min Anny G. écrit:

    Oserais-je écrire, Cher Lully, que je suis une de tes groupies depuis quelques années déjà ?
    Et que c’est toujours un plaisir de lire tes aventures et celles de ton papa-moine ?
    Sans parler du contenu spirituel de vos écrits à l’un et à l’autre, bien sûr.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi