2012-18. Chronique du mois de février 2012.

Mercredi des Quatre-Temps de printemps, 29 février 2012.

2012-18. Chronique du mois de février 2012. dans Chronique de Lully DSC09849-Copie-300x225
(cliquer sur la photo pour la voir en grand format)

Chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

En ce dernier jour du mois, selon mon habitude, je reviens vous faire un petit compte-rendu de la vie de notre Mesnil-Marie.

A. La période de grand froid.

Nous avons, comme tout le monde, été touchés par la quinzaine de grand froid. En notre hameau, la température la plus basse que nous avons enregistrée a été de moins 18,5°, mais d’une manière générale nous sommes restés à une moyenne de moins 12° (au meilleur de la journée et en plein soleil il était fréquent que le thermomètre ne montât pas au dessus du moins 8°).
Frère Maximilien-Marie appréhendait que nous vinssions à manquer d’eau : notre béalière (cf.> www) était bien entendu totalement prise par la glace, ainsi d’ailleurs que la cascade où elle prend son départ. Notre citerne n’était plus alimentée que par un filet d’eau extrêmement ténu qui courait malgré tout sous la carapace de glace du ruisseau, mais finalement – et heureusement! – nous n’avons pas été en pénurie…
Pendant toute cette période, le chauffage du Mesnil-Marie a été des plus difficile malgré notre gros poêle qui était tout le temps à plein régime et malgré la mise en service en sus de radiateurs électriques : la température de l’oratoire restait autour des 12 ou 13 degrés, celle du bureau atteignait à grand peine le 14°.

Nous n’avons eu à déplorer aucun dégât en raison du gel : c’est une nouvelle preuve que tous les travaux qui ont été effectués ici ont été très bien faits!

Ce qui a été le plus pénible pour notre Frère, c’est l’impossibilité absolue qu’il a eu à se déplacer plusieurs dimanches et fêtes à la suite : pas de messe pour la Chandeleur, pour la Septuagésime et la Sexagésime!
Il était évidemment hors de question de franchir le Mézenc, mais il n’était pas davantage possible d’atteindre la chapelle Notre-Dame de la Rose, à Montélimar, tellement les routes étaient dangereuses.
Le dimanche de la Quinquagésime, 19 février, Frère Maximilien-Marie put aller à Notre-Dame de la Rose alors que la traversée du Mézenc s’avérait encore délicate ; enfin, il retrouva avec joie sa paroisse traditionnelle velave à l’occasion du Mercredi des Cendres.

Pour conclure ce chapitre consacré au froid, je vous propose de visionner ce diaporama de photos prises autour du Mesnil-Marie.

Féeries hivernales (février 2012)
Album : Féeries hivernales (février 2012)

14 images
Voir l'album

B. Autres nouvelles. 

- Avec nos voisins, qui sont aussi des amis, nous avons l’habitude de nous retrouver pour passer des moments « festifs et conviviaux » à des dates bien précises : ce sont nos traditions du hameau!
J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de nos fêtes de Saint-Nicolas, chaque début de décembre, et de nos feux de la Saint-Jean, mais nous marquons aussi le carnaval.
Rien d’excessif ni de démesuré, bien sûr : c’est essentiellement un moment joyeux qui permet de se retrouver et d’échanger de manière amicale, tout en dégustant de bonnes choses.
Cette année, il se faisait chez nous, au Mesnil-Marie, et c’était un repas de crêpes, salées et sucrées. Ceux qui le désiraient pouvaient se costumer bien sûr… mais de cela je ne vous dirai pas davantage!!!

- Le 21 février, c’était la quatrième « Veillée Culture & Patrimoine ». Comme je vous l’avais dit dans ma précédente chronique (cf. > www), elle continuait l’étude historique du passage de Saint Jean-François Régis dans nos Boutières. Comme c’était le mardi-gras, la veillée s’est terminée par la dégustation des traditionnelles bugnes.

- Le saint temps du carême est maintenant bien engagé. De la même manière qu’il l’avait proposé pour tous les jours de l’Avent, par le moyen d’Internet, Frère Maximilien-Marie adresse quotidiennement des pistes de réflexion et de méditation – modestes jalons spirituels pour étayer et stimuler la marche vers le Triduum Sacré – à ceux qui se sont inscrits pour cela.
Ce sont plus de cent-vingt personnes qui ont demandé à en bénéficier pour ce carême et, chaque jour, cela exige de notre Frère un travail non négligeable d’étude (il alimente ses textes aux sources des Pères de l’Eglise et de grands spirituels) et de rédaction.

- Avec le dégel, même s’il est assez lent, et sous un soleil magnifique (comme en témoigne la photo prise ce matin que je vous ai mise en tête de ma chronique), Frère Maximilien-Marie a repris ses travaux dehors : il y a quantité de végétation desséchée qu’il faut couper, il faut commencer à préparer le terrain pour les plantations de printemps, et il y a aussi tous les aménagements extérieurs à poursuivre…

Je termine en vous rappelant que nous allons commencer demain le mois de Saint Joseph. Vous trouverez sur ce blogue quelques prières traditionnelles que j’ai déjà publiées (ici > www et ici > www) ainsi qu’une proposition de neuvaine – du 10 au 18 mars - (ici > www) pour préparer la fête de ce très grand saint, qui est un intercesseur si puissant en toutes nos nécessités de famille, de santé et de travail.

Bon et fervent carême et aussi bon mois de mars à vous tous, chers Amis, en tenant la main du grand Saint Joseph (cf. BD « Saint Joseph et le Carême » > www)!

Lully.

san_giuseppe-109x150 carême dans Chronique de Lully

Publié dans : Chronique de Lully |le 29 février, 2012 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 10 mars 2012 à 20 h 40 min Luciani écrit:

    Il a fait bien froid au Mesnil-Marie. J’en grelotte ; mais vos messages me font chaud au coeur.
    Bon carême.
    En union de prières.

  2. le 1 mars 2012 à 10 h 47 min Jean de S. écrit:

    Merci, cher Frère , pour votre accompagnement spirituel tout au long de ce carême .
    Grâce à vous, l’Esprit Saint rentre dans nos foyers pour cheminer vers la lumière et la joie de la Résurrection. Malgré la splendeur de la nature qui vous entoure et qui nous émerveille, nous pensons souvent à votre isolement.
    Soyez assuré de nos prières ferventes et de nos sentiments dévoués.

    Jean et Michelle

    P.S.: est-il encore possible de recevoir la prière quotidienne pour chaque jour du carême ?

  3. le 1 mars 2012 à 9 h 10 min Béa écrit:

    Merci, Frère, pour tout l’enseignement que vous m’apportez, à travers tous vos écrits.
    Merci aussi pour ces si belles photos.
    Bon carême!

  4. le 29 février 2012 à 13 h 47 min Clara V. écrit:

    Un grand merci, Cher Frère, pour ces lectures des Pères de l’Église, et de nous faire partager ainsi votre vie avec Lully au Mesnil-Marie, où les routes ressemblent beaucoup à ce que nous avons ici, impossibilité de nous rendre à la Trappe, grâce à vous je me sens moins  »coupée » (ce qui m’aide à traverser des soucis familiaux importants).
    Bon Carême à vous et à tous.

  5. le 29 février 2012 à 13 h 34 min Soeur D.M. écrit:

    Bravo pour les photos de la période de grand froid : elles sont tout à fait magnifiques et font rêver sur la beauté de la Création…
    Bon carême!

  6. le 29 février 2012 à 13 h 25 min Agnès G. écrit:

    Quel bonheur de vous lire à chaque « post », cher frère!!!

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi