2011-79. Notre belle langue française : doit on mettre la marque du pluriel aux jours de la semaine?.

Beaucoup ne comprennent pas toujours les subtilités de notre belle langue française et pourtant, quand on veut bien se donner la peine de réfléchir, on se rend compte que tout est d’une absolue rigueur logique : il suffit de faire marcher son intelligence!

Mais il est aussi malheureusement vrai que, d’une manière générale, le monde contemporain ne favorise pas la réflexion personnelle. Nous vivons dans un système de « prêt à penser », d’appauvrissement du vocabulaire et – par contre coup – de limitation des outils de la réflexion, de réduction des capacités d’analyse et de synthèse… etc.

La consigne de nombre d’institutions aujourd’hui ne pourrait-elle pas se résumer par ces mots : « Ne vous fatiguez pas, nous vous dirons ce que vous devez penser! »
C’est donc un vrai plaisir pour moi, en vous rappelant ces règles, de vous dire haut et fort : pensez par vous-mêmes et méfiez-vous de tous ceux qui prétendent vous simplifier l’effort de réflexion personnelle!

livre000.gif

Doit-on mettre la marque du pluriel aux jours de la semaine ?

Eh bien oui ! Lundi, mardi …etc. sont des noms communs soumis aux mêmes règles d’accord que les autres noms communs.
On écrit donc : tous les lundis et tous les dimanches.
Sauf que… vous vous doutez bien que cela ne peut pas être aussi simple!

Lorsque ce même jour est suivi de la mention d’un laps de temps, la semaine par exemple, il faut tenir compte du nombre de ces jours dans cet intervalle de temps ; dans une semaine, il n’y a qu’un seul lundi et on écrit donc : tous les lundi de chaque semaine.
Vous suivez toujours ?

Donc si on passe au mois, il y a cette fois plusieurs jours qui sont un lundi dans un mois et on écrit donc : la réunion a lieu les premier et troisième lundis de chaque mois.
Au passage, vous remarquerez que premier et troisième sont au singulier puisqu’il n’y a qu’un premier et qu’un troisième dans un mois. Mais les deux ensemble (sans s) sont un pluriel.

C’est dans ce même ordre d’idée qu’on écrit : tous les dimanches matin et tous les mardi soir de chaque semaine. Dans le premier cas, matin est au singulier car il n’y a qu’un seul matin dans une journée en revanche il y a plusieurs dimanches. Dans le deuxième cas, il n’y a qu’un seul mardi dans la semaine d’où le singulier et il n’y a toujours qu’un seul soir dans un mardi.

dyn002original100160gif2582326252bfec892843f9590a88cd226fbca7f.gifLully.

« Note à benêts » : je vous ferai une interrogation écrite un de ces prochains jeudis !

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 21 octobre 2011 à 9 h 03 min SDM écrit:

    OK…OK…OK… pour l’interro écrite !!!

  2. le 20 octobre 2011 à 14 h 23 min Daniel écrit:

    Cher Frère,
    J’en profite pour vous mettre ici cette citation du Pape Pie XII sur la langue française :

    « Qu’est le savant, l’écrivain, le maître, l’orateur,(…) sinon, un homme envoyé de Dieu pour témoigner de la lumière (cf Jean, 1, 7-8). Pénétré du sentiment de cette dignité (…), il doit l’être aussi de respect. Respect avant tout envers la lumière éternelle (…) Mais, par conséquent, respect envers la science elle-même, c’est-à-dire envers la vérité… Respect, ajouterons-Nous, envers la langue appelée à revêtir la vérité d’un manteau de lumière et de beauté. Comme votre langue française est bien faite pour draper ce manteau ! On la dit souvent claire, forte et savoureuse. Ce n’est pas qu’elle se livre telle aisément. Elle ne se laisse conquérir et manier qu’au prix de longs et courageux efforts. « Semblable, dit Joseph de Maistre, à l’acier, le plus intraitable des métaux, mais celui de tous qui reçoit le plus beau poli lorsque l’art est parvenu à le dompter, la langue française, traitée et dominée par les véritables artistes, reçoit entre leurs mains les formes les plus durables et les plus brillantes. »
    Pie XII , le 16 avril 1949

  3. le 20 octobre 2011 à 7 h 49 min Jean-Louis P. écrit:

    Oui, c’est vraiment logique, mais la logique est drôlement compliquée.
    Ce sont là des subtilités amusantes cependant.
    Bien cordialement. JLP

  4. le 20 octobre 2011 à 7 h 48 min Geneviève écrit:

    Merci, cher Frère, pour cet utile rappel…
    Sans oublier le « note à benêts » qui me concerne plus particulièrement.
    Merci de penser à tous…
    Je reste en union de prières.

  5. le 20 octobre 2011 à 7 h 33 min Jean-Claude écrit:

    Il ne faut pas oublier la semaine des 4 jeudis, beaucoup de petits écoliers l’ont espérée…

  6. le 20 octobre 2011 à 6 h 50 min Isabelle D. écrit:

    Merci pour cette belle leçon de grammaire qui nous rappelle combien la langue est logique.
    « Logique », un mot si peu évoqué de nos jours, à croire qu’il n’y a que la logique mathématique. Or, la logique mathématique n’est que la mise en équation de la logique du bon sens qui procède de la réflexion au quotidien.
    Que de non-sens dans ce monde insensé!

  7. le 20 octobre 2011 à 6 h 39 min Pierrette écrit:

    Coucou ! C’est simple comme cet amical bonjour !!! Comment allez-vous ? Un de ces jours , j’essaye de vous téléphoner …
    Je vous embrasse !
    Pierrette

  8. le 20 octobre 2011 à 6 h 33 min Clara écrit:

    Merci, cher Frère, pour cette révision : pour moi qui suis au Canada, c’est précieux et il me faut bien faire attention à mon français auquel je tiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi