2011-43. Vivre l’instant présent…

Mercredi 18 mai 2011.

Vous connaissez très certainement, chers Amis du « Refuge Notre-Dame de Compassion« , le poème de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus intitulé « Mon chant d’aujourd’hui ». En voici quatre strophes que j’ai sélectionnées :

Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère 
Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit :
Tu le sais, ô mon Dieu ! pour T’aimer sur la terre 
Je n’ai rien qu’aujourd’hui !…

(… ) Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre ? 
Te prier pour demain, oh non, je ne le puis !… 
Conserve mon coeur pur, couvre-moi de Ton ombre,
Rien que pour aujourd’hui.

Si je songe à demain, je crains mon inconstance,
Je sens naître en mon coeur la tristesse et l’ennui. 
Mais je veux bien, mon Dieu, l’épreuve, la souffrance 
Rien que pour aujourd’hui.

 

(…) Près de Ton Coeur divin, j’oublie tout ce qui passe 
Je ne redoute plus les craintes de la nuit 
Ah ! donne-moi, Jésus, dans ce Coeur une place 
Rien que pour aujourd’hui.

Si je pensais à ces vers de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus aujourd’hui, c’est parce qu’en continuant mes explorations des classeurs contenant les dessins de Frère Maximilien-Marie, j’ai trouvé l’une de ses petites « bandes dessinées » qui s’intitule « Au jour le jour » : elle aussi reprend ce thème si important pour l’équilibre de la vie spirituelle : vivre l’instant présent.

 

C’est aussi ce qu’exprime la sublime prière d’abandon confiant écrite par Madame Elisabeth (ici > www). La pression continue à laquelle le monde d’aujourd’hui et le contexte général de la société soumettent les âmes demandent toutefois qu’on en fasse souvent le rappel…

Quelles que soient les épreuves de cette vie, gardez, chers Amis, gardez confiance et reprenez courage en regardant vers le Coeur de Jésus et Marie et en recevant de Lui la grâce, la force et la consolation « rien que pour aujourd’hui »!

Lully.

Chat studieux

2011-43. Vivre l'instant présent... dans Bandes dessinées aujourlejourbdcopie

Chat studieux

Autres bandes dessinées précédemment publiées sur ce blogue : « Saint Joseph et le placage » (> www); “Une lettre pour toi” (> www); “La préférée de Dieu” (> www); “Concurrence” (> www); “J’enrage!” (> www); “Pas meilleur que les autres” (> www); “Grindsel le séraphin se pose quelques bonnes questions” (> www); “Comment se forment les perles” ( > www).

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 13 juin 2014 à 8 h 03 min Alphonse écrit:

    Excellent!

  2. le 18 mai 2011 à 16 h 11 min Michèle écrit:

    Merci Maître-chat Lully,
    Cette petite réflexion vient à point nommé, hihihi!! J’aime aussi dire « à chaque jour suffit sa peine » mais j’y ajoute toujours « et sa joie »♥

  3. le 18 mai 2011 à 10 h 45 min Sophie écrit:

    J’ai remarqué que les escargots, qui n’ont pas de jambes pour avancer et qui portent leur (jolie) maison sur le dos… avancent drôlement vite ! (en tout cas dans mon jardin, surtout quand je leur donne de quoi se nourrir à l’oeil, la salade leur donne des ailes)
    Alors, nous qui avons des jambes pour courir et bondir (n’est-ce pas Lully ?) et juste (hmm) nos soucis sur le dos…

    Merci pour ce rappel du temps présent, Lully et Grindsel !

    Salut affectueux au Mesnil-Marie!

    Sophie

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi