2011-26. Des mille et une petites contrariétés quotidiennes.

Vendredi 25 février 2011,
Fête de la Bienheureuse Isabelle de France.

Bien chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion,

Jour maussade, jour de bruine…

Après avoir demandé à Frère Maximilien-Marie d’ouvrir l’une après l’autre toutes les portes de la maison, afin de m’assurer que la pluie était bien de tous les côtés et qu’il m’était également impossible de sortir à l’Ouest comme à l’Est, j’ai eu – je le confesse – un mouvement d’humeur et une très forte envie de râler.

Mon papa-moine m’a alors pris dans ses bras et, tout en me caressant, il m’a expliqué que ma mauvaise humeur et ma bouderie ne feraient pas changer la météo mais pourraient contribuer à rendre l’atmosphère intérieure de notre « Mesnil-Marie » aussi grise que le ciel extérieur.

« Tu sais, a-t-il ajouté, toutes nos journées – et il en sera ainsi tout au long de notre vie – sont parsemées de moments moins agréables, de contradictions et de contrariétés : si tu en fait de continuels motifs d’irritation et de râlerie, tu seras dans une perpétuelle amertume intérieure. Non seulement tu seras toi-même malheureux, mais en plus tu rendras la vie impossible aux autres… En revanche, si tu t’efforces (car c’est un effort soutenu qu’il faut produire et on n’y arrive pas du premier coup ni tout le temps) de transformer ces petites ou grandes épreuves quotidiennes en autant d’occasions de rebondissements surnaturels, ta vie sera transfigurée ainsi que celle de ceux qui t’entourent. Il ne s’agit pas de faire de la « méthode Coué » et de se dire que « tout va bien » en niant la réalité ; il s’agit au contraire de regarder celle-ci bien en face et de l’assumer totalement dans un esprit d’offrande, dans un esprit généreux de sacrifice, dans un esprit d’union aux dispositions du Coeur de Jésus et Marie, conformément à l’exhortation de Saint Paul : ‘Je vous conjure, mes frères, par la miséricorde de Dieu, d’offrir vos corps en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c’est là le culte spirituel que vous Lui devez. Et ne vous conformez pas sur le monde présent, mais réformez-vous par le renouvellement de votre esprit afin que vous éprouviez combien la Volonté de Dieu est bonne, agréable et parfaite!’ (Rom. XII, 1-2). »

J’avais eu mon petit sermon pour la journée et je suis allé méditer du côté de la bibliothèque, où j’ai feuilleté le petit recueil de bandes dessinées réalisées par Frère Maximilien-Marie. C’est ainsi que j’en ai extrait celle-ci  dans laquelle Grindsel le séraphin complète de manière très vivante la leçon que j’ai reçue ce matin… Aussi n’hésité-je pas à vous en faire profiter vous-aussi. Que votre journée soit bonne et belle, malgré tous les grains de sable qui tentent de s’introduire dans vos chaussures pour gêner votre marche!

Lully.

Chat gif en marche

Comment se forment les perles BD

ange1000.gif

Autres bandes dessinées précédemment publiées sur ce blogue : « Une lettre pour toi » (> ici); « La préférée de Dieu » (> ici); « Concurrence » (> ici); « J’enrage! » (> ici); « Pas meilleur que les autres » (> ici); « Grindsel le séraphin se pose quelques bonnes questions » (> ici); « Saint Joseph et le placage » ( > ici).

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 18 mars 2012 à 14 h 11 min Michèle écrit:

    Magnifique enseignement, si simple et si vivant, merci Lully de nous le faire partager et merci à votre papa-moine pour son talent d’orfèvre!
    Je m’aperçois que mon stock de perles est déjà bien rempli, mais je sais que cela ne suffira pas à confectionner toutes les belles couronnes dont nous aurons besoin le jour venu…
    Alors avec l’aide de Ste Patience et de sa douce sœur Ste Persévérance, je vais continuer à collectionner les grains de sable sous mes pieds!!!
    Que Dieu vous bénisse et vous garde en ce jour de fête !

  2. le 25 février 2011 à 17 h 46 min secretscoucouma écrit:

    Merci pour cette leçon.
    Votre papa-moine n’a-til jamais pensé à publier ses dessins pliens de sagesse, de vérité et si simples à comprendre?
    Thomas

    Dernière publication sur Dans les secrets de Coucouma : Libre choix ...

  3. le 25 février 2011 à 13 h 18 min Abbé Jean-Louis écrit:

    Quelle perle ce Lully !
    C’est plus qu’une perle, c’est un trésor de chat!
    Même ses traits de mauvaise humeur nous corrigent!
    Il faut dire que ton papa-moine est un sacré pédagogue!
    Merci à toi, merci surtout à ton papa-moine !

  4. le 25 février 2011 à 13 h 06 min Sophie écrit:

     » Ce que peut faire un mollusque « … Je grave la formule en lettres nacrées dans mon coeur d’huître pour les NOMBREUX jours où MOULT occasions de râler ne manquent pas de grincer sous mes petits pas… A commencer par ce fichu froid, cette fichue pluie, etc.
    Merci, Grindsel, merci Osterlitz pour l’exemple, merci cher Frère Max pour la traduction mollusque-français, merci cher Lully pour la transmission !

    Mille perles, oh pardon, mille bisous
    Sophie

  5. le 25 février 2011 à 12 h 59 min Christophe F écrit:

    …seul le support papier a un peu vieilli, le reste est toujours frais et superbe (comme nous !!)
    Merci
    Christophe

  6. le 25 février 2011 à 9 h 41 min Béa écrit:

    Bonjour Lully,
    Je vais suivre tes précieux conseils ! ! !
    Je te fais mille bisous.

    Béa

  7. le 25 février 2011 à 9 h 21 min Henryk écrit:

    Un petit tour du côté des « contes du chat perché »

  8. le 25 février 2011 à 9 h 07 min Sybille écrit:

    Merci, mon petit Lully, pour tous ces précieux conseils !!! Tu es la sagesse même…
    Je t’embrasse très fort, moi qui suis aussi, depuis hier, sous une bruine constante.

    Tante Syb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi