Recette du Mesnil-Marie : un « Gâteau des Rois » selon la tradition du sud de la France.

La galette des Rois, fourrée à la frangipane, est une coutume qui – même si elle s’est largement généralisée – appartient surtout aux provinces du nord de la France.
Dans le sud, le « gâteau des Rois » est traditionnellement une espèce de brioche, parfumée à la fleur d’oranger et garnie de fruits confits.

Il en existe plusieurs recettes : les recettes de gâteau des Rois provençaux demandent parfois une nuit entière de repos et de levage de la pâte. La recette que nous vous proposons ici est assez simple et rapide en comparaison, mais elle n’en est pas moins délicieuse…

Respectueux de la tradition qui assigne au 6 janvier la célébration de l’Epiphanie de Notre-Seigneur Jésus-Christ, en union avec l’Eglise universelle (*), et attentifs à marquer ainsi le chiffre symbolique du douzième jour après la Nativité, nos palais et nos estomacs participeront eux aussi à l’allégresse de cette très grande fête!

Recette du Mesnil-Marie : un       lys5 6 janvier dans Recettes du Mesnil-Marie   lys5 Epiphanie

Temps de préparation : 30 minutes.
Temps de cuisson 
: 30 minutes.

Temps de pause : environ 2 h  (pour une dégustation sous 3 h minimum).

Ingrédients : 

- Pour le gâteau lui-même : 350 grammes de farine ; 1 sachet de levure de boulangerie ; 3 oeufs ; 100 grammes de beurre ; 150 grammes de sucre en poudre; 1 pincée de sel; 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger

- Pour la décoration : des fruits confits et du sucre en grains ; 1 jaune d’oeuf; 1 fève et/ou un sujet de porcelaine, et – bien sûr – une ou plusieurs couronnes!

Préparation :

Délayer la levure dans un peu d’eau tiède. Dans un saladier, mélanger ensemble la farine, le beurre fondu, les oeufs, le sucre et le sel ainsi que l’eau de fleur d’oranger. Ajouter la levure et des fruits confits coupés en petits morceaux.Bien pétrir cette pâte puis la laisser reposer jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 2 heures).

Préchauffer le four à 200°C. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, étirer la pâte et lui donner une forme de couronne.Badigeonner de jaune d’oeufet décorer avec les fruits confits. Mettre au four pendant 25 à 30 minutes. A la fin de la cuisson, ajouter des grains de sucre et… ne pas oublier d’insérer la (ou les) fève(s).

Dégustez accompagné de compote ou de confiture et n’omettez pas de chanter la si populaire Marche des Rois

dyn00811 fête des Rois

Faire un clic droit sur l’image ci-dessous, puis > ouvrir dans un nouvel onglet >

Image de prévisualisation YouTube

lys5 gâteau des rois   lys5   lys5

(*) Il faut insister en effet pour rappeler que la date officielle de la célébration de l’Epiphanie est bien toujours le 6 janvier dans l’Eglise universelle ; c’est une fête d’obligation qui doit être chômée, comme cela est le cas dans de nombreux pays d’Europe. En France – malheureusement!- depuis la révolution et le concordat napoléonien, ce jour n’est plus férié et la solennité de l’Epiphanie se trouve donc normalement reportée au dimanche qui suit le 6 janvier, dans le rite latin traditionnel. Pour le nouveau rite, les conférences épiscopales francophones des pays où le 6 janvier n’est pas férié ont attribué à cette fête le 1er dimanche de janvier au mépris de toutes les traditions et règles liturgiques.

Publié dans : De liturgia, Recettes du Mesnil-Marie |le 4 janvier, 2011 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 5 janvier 2014 à 12 h 23 min Jacqueline M. écrit:

    Merci, cher frère, pour cette mise au point de la date de célébration de l’Epiphanie !
    Belle journée dominicale !

  2. le 5 janvier 2012 à 15 h 57 min G. de C. écrit:

    N’oublions pas que les parts se découpent égales et se distribuent tirées au sort par l’innocence du plus jeune de l’assemblée qui se cache – en principe sous la table – et répond à la question « Pour qui ce morceau ? »
    Si on ne vous demande plus d’aller vous cacher depuis longtemps, hâtez-vous vers à la maison de retraite la plus proche de chez vous avec un gâteau des Rois, vous vous glisserez sous la table, si les genoux résistent, et ça vous donnera l’illusion d’avoir rajeuni ! Bonne Fête !

  3. le 5 janvier 2011 à 15 h 00 min Abbé Jean-Louis D. écrit:

    Merci, cher Frère, pour cette précision sur la date exacte de l’Epiphanie.
    Personnellement, je célèbrerai cette messe selon le rite extraordinaire dont le missel maintient la date du 6 janvier.
    J’aurai une pensée profonde pour vous à l’autel du Seigneur.

  4. le 5 janvier 2011 à 7 h 36 min Sybille écrit:

    Huuuuummmmmmm cha a l’air croooo bon !!!! vivement demain ! galette des Rois au bureau pour moiii !

  5. le 4 janvier 2011 à 20 h 47 min Opsilos écrit:

    Le 6 Janvier est la veille de la date de Noël orthodoxe suivant l’Ancien calendrier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi