2011-1. Voeux pour l’an de grâce 2011.

couronnedenoel.gif

Note Liturgique :

« Le huitième jour de la Naissance du Sauveur est arrivé ; l’étoile qui conduit les Mages approche de Bethléem ; encore cinq jours, et elle s’arrêtera sur le lieu où repose l’Enfant divin. Aujourd’hui, ce Fils de l’Homme doit être circoncis, et marquer, par ce premier sacrifice de sa chair innocente, le huitième jour de sa vie mortelle. Aujourd’hui, un nom va lui être donné ; et ce nom sera celui de Jésus, qui veut dire Sauveur. Les mystères se pressent dans cette grande journée ; recueillons-les tous, et honorons-les dans toute la religion et toute la tendresse de nos coeurs. Mais ce jour n’est pas seulement consacré à honorer la Circoncision de Jésus ; le mystère de cette Circoncision fait partie d’un plus grand encore, celui de l’Incarnation et de l’Enfance du Sauveur ; mystère qui ne cesse d’occuper l’Eglise, non seulement durant cette Octave, mais pendant les quarante jours du Temps de Noël. D’autre part, l’imposition du nom de Jésus doit être glorifiée par une solennité particulière, que nous célébrerons demain. Cette grande journée offre place encore à un autre objet digne d’émouvoir la piété des fidèles. Cet objet est Marie, Mère de Dieu. Aujourd’hui, l’Eglise célèbre spécialement l’auguste prérogative de cette divine Maternité, conférée à une simple créature, coopératrice du grand ouvrage du salut des hommes. Autrefois la sainte Eglise Romaine célébrait deux Messes au premier janvier : l’une pour l’Octave de Noël, l’autre en l’honneur de Marie. Depuis, elle les a réunies en une seule, de même qu’elle a mélangé dans le reste de l’Office de ce jour les témoignages de son adoration envers le Fils, aux expression- de son admiration et de sa tendre confiance envers la Mère.« 

(Dom Guéranger – « L’Année Liturgique », premières phrases de la notice concernant le 1er janvier).

Lippi - la Circoncision (détail)

Fra Filippo Lippi – La Circoncision (détail).

Samedi 1er janvier 2011.

Du plus profond du coeur, chers Amis du Refuge Notre-Dame de Compassion, je vous souhaite, selon la belle tradition des voeux liée à ce « jour de l’an », une bonne et heureuse année 2011.

Au-delà de la tournure usuelle, et parfois un peu usée, voyez l’expression d’une amitié véritable qui désire pour chacun de vous, pour vos familles et pour tous ceux qui vous sont chers, que l’année civile qui commence en ce jour vous permette de vivre – autant que possible – avec ces biens précieux de la santé, de la force physique et plus encore morale, de la paix intérieure et de la joie spirituelle, qui sont des éléments si importants pour notre épanouissement terrestre, et qui entrent dans la préparation de cette plénitude éternelle que le Dieu qui nous aime veut nous donner…

Et si, en raison de la fragilité de notre condition humaine, nous ne pouvons échapper  à certaines épreuves, à certaines infirmités et aux deuils, que l’Enfant divin, dont la liturgie nous rappelle aujourd’hui qu’il a reçu son Nom signifiant « Sauveur » en versant son Sang précieux pour la première fois, vous accorde largement les grâces pour les porter avec courage et force, pour les surmonter dans la persévérance et l’espérance, pour les unir dans la foi à l’oeuvre de rédemption et de sanctification du monde à laquelle le Christ Sauveur veut nous associer à travers ces croix que permet la divine Providence…

Je termine ces voeux en vous adressant à chacun en particulier ces belles paroles que notre Saint-Père le Pape Benoît XVI a prononcées hier soir, en conclusion de son homélie aux vêpres d’action de grâces pour l’année écoulée qu’il présidait dans la basilique vaticane :
« Chers frères et sœurs, nous sommes invités à regarder vers l’avenir et à le regarder avec cette espérance qui est le dernier mot du 
Te Deum : In Te, Domine, speravi : non confundar in aeternum! En Vous, Seigneur, j’ai espéré et je ne serai pas confondu pour l’éternité ». Pour nous donner le Christ, notre Espérance, c’est toujours Elle, la Mère de Dieu, la Très Sainte Vierge Marie, qui est là. Comme elle le fit pour les bergers et pour les mages, ses bras et son cœur continuent à offrir toujours plus au monde Jésus, son Fils et notre Sauveur. En Lui est toute notre espérance, car par Lui est venu pour chaque homme le salut et la paix. Amen! » (*)

Que 2011 vous soit à tous, selon la belle et antique expression héritée des siècles de foi, un véritable an de grâce, avec l’assurance de ma prière fidèle et amicale!

Frère Maximilien-Marie.

ange1002.gif

(*) Traduction par nos soins.

Vous pouvez laisser une réponse.

19 Commentaires Commenter.

1 2
  1. le 9 janvier 2011 à 18 h 48 min Luciani écrit:

    Bonne, heureuse et sainte année!
    Une année de Grâce pour vous-même et pour Lully!

  2. le 8 janvier 2011 à 10 h 02 min Picoche écrit:

    Merci pour vos voeux. Recevez les miens, très sincères.
    Bon courage pour cette année qui démarre. JLP

  3. le 3 janvier 2011 à 18 h 05 min Sébastien N. écrit:

    Merci beaucoup, frère Maximilien.
    Que votre oeuvre s’étende et prospère selon la divine volonté de Dieu Trine.
    A bientôt prochainement.

    Seb.

  4. le 3 janvier 2011 à 15 h 24 min Bertrand T. écrit:

    Merci, Cher Frère, de votre joli message de voeux.
    A mon tour et en compagnie de toute notre famille, nous sommes heureux de vous offrir nos souhaits chaleureux pour 2011.
    Et de saisir l’occasion ainsi offerte pour vous remercier de vos courriels que nous apprécions tant.
    Certes, Lully vous est d’un grand secours, mais la réciproque n’est-elle pas vraie ???
    Avec toutes nos fidèles amitiés en union de prières,

    Bertrand T.

  5. le 2 janvier 2011 à 17 h 45 min Florence T. écrit:

    Frère Max, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2011 et que tous vos vœux se réalisent ainsi que pour Lully.

    Cordialement.

  6. le 1 janvier 2011 à 18 h 33 min Abbé Jean-Louis écrit:

    Je me joins à tous ceux qui vous expriment leur reconnaissance pour ce magnifique apostolat à travers votre site en vous présentant leurs voeux.
    Recevez pareillement les miens, vous souhaitant tout ce qui peut être au mieux de ce que vous pouvez espérer en cette année 2011.
    Que le Seigneur vous bénisse et vous garde, que l’Immaculée vous accompagne sur cette route du Nouvel An.

  7. le 1 janvier 2011 à 18 h 03 min Bernard M. écrit:

    Très Cher Frère Maximilien-Marie,
    Merci pour votre affection et votre sollicitude permanentes à notre égard, dues au fait qu’un jour Dieu a permis que nous nous rencontrions (ne serait-ce que sur facebook) et que le même Amour de l’Unique Dieu Père, Fils et Esprit Saint nous réunisse davantage.
    S’il m’est permis de souhaiter quelque chose c’est qu’Il veuille nous accorder le maximum de courage, de persévérance, de foi pour Le servir au mieux sur notre Honneur et avec Sa Grâce … pour qu’Il règne.
    Que Notre Dame soit notre Auxiliatrice.

    Bernard

  8. le 1 janvier 2011 à 16 h 20 min Luciani écrit:

    Oui,que l’année nouvelle soit pour vous un an de gràce!

  9. le 1 janvier 2011 à 15 h 50 min Michèle SF écrit:

    Merci du fond du cœur, cher Frère Maximilien-Marie, pour vos vœux sincères et touchants. A mon tour je vous adresse mes meilleurs vœux pour cette année civile 2011.
    Qu’en ce début d’une nouvelle décennie, le Seigneur tout-puissant continu son œuvre en vous, et nous permette ainsi de profiter de ses enseignements et de ses préceptes, avec la douceur et la tempérance qui vous caractérisent!
    En ce jour de sa Fête, c’est à Marie que j’adresse ma gratitude, pour vous avoir mis sur mon chemin, que l’Enfant de toutes Grâces vous bénisse et vous protège tout au long de cette année…

1 2

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi