Quand l’année s’achève : dialogue d’une âme fatiguée avec son Seigneur…

adoration des bergers

Gerrit van Honthorst : adoration des Bergers.

- Vous voilà, mon Dieu.
Vous me cherchiez ? Que me voulez-vous ?
Je n’ai rien à Vous donner.
Depuis notre dernière rencontre, je n’ai rien mis de côté pour Vous.
Rien… pas une bonne action. J’étais trop lasse.
Rien… pas une bonne parole. J’étais trop triste.
Rien que le dégoût de vivre, l’ennui, la stérilité.

- Donne !

- La hâte, chaque jour, de voir la journée finie, sans servir à rien ; le désir de repos loin du devoir et des oeuvres, le détachement du bien à faire, le dégoût de Vous, ô mon Dieu !

- Donne !

- La torpeur de l’âme, le remords de ma mollesse et la mollesse plus forte que le remords…

- Donne !

- Des troubles, des épouvantes, des doutes…

- Donne !

- Seigneur, voilà que, comme un chiffonnier, Vous allez ramasser des déchets, des immondices.
Qu’en voulez-Vous faire, Seigneur ?

- Le Royaume des Cieux !

Marie Noël, in « Notes intimes »

adoration des bergers (détail)

Gerrit van Honthorst : adoration des bergers (détail)

Publié dans : De liturgia, Prier avec nous, Textes spirituels |le 31 décembre, 2010 |23 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

23 Commentaires Commenter.

1 2 3
  1. le 30 décembre 2017 à 19 h 11 min Gérard F. écrit:

    Le désir de Dieu est que nous l’aimions sans partage et de manière inconditionnelle, ce qui est humainement impossible. C’est pourquoi Il se sert de nos épreuves, de nos souffrances, de nos échecs pour qu’enfin nous acceptions de remettre notre extrême petitesse entre ses bras miséricordieux.
    C’est la route qui nous mènera à la contemplation béatifique …

  2. le 30 décembre 2017 à 9 h 20 min François B. écrit:

    Tout est grâce pour une âme qui s’abandonne au Seigneur.
    Mon souhait pour nous tous à l’orée de la nouvelle année : que Sa volonté soit faite.
    Merci frère pour l’immense richesse de vos publications, bonne et sainte année… et heureuse vie féline à Maître Lully.

  3. le 31 décembre 2016 à 8 h 32 min Marin G. écrit:

    Merci, mon frère,

    Dieu accepte tout, Il transfigure tout du moment que nous Lui offrons nos joies et nos peines, et tous les jours c’est à recommencer.
    On a parfois tendance à baisser les bras, à nous décourager mais en s’ouvrant à Lui, nous pouvons encore trouver la force pour nous relever.
    Il veut que nous venions tous ensemble et que nous ne laissions aucun frère dans la peine.

1 2 3

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi