2010-58. Où Lully conclut l’année civile en vous présentant la crèche du Mesnil-Marie dans sa version 2010.

houxguirlande.gif

Le 30 décembre 2010 au soir.

Chers Amis du « Refuge Notre-Dame de Compassion« ,

Frère Maximilien-Marie vous a déjà adressé des voeux à l’occasion des fêtes de la Nativité (cf.> www) mais, à la veille de conclure cette année civile, je dois reprendre mon travail de chroniste pour – après vous avoir entretenu de ses préparatifs (ici > www)- que je vous présente notre crèche dans sa version 2010.

Elle a été achevée le 24 décembre au début de l’après-midi. Ce ne fut pas sans quelques difficultés parce que les jours précédents nous avions eu des pluies torrentielles et que ce 24 décembre au petit matin les températures avaient soudain chuté de presque 15° : la mousse saturée d’eau et les branchages dégoulinants devenus soudain roides de glace n’étaient pas faciles à ramasser et à mettre en place! Enfin, tout fut quand même prêt à temps et, au retour de la Messe de minuit, Frère Maximilien-Marie a déposé l’Enfant Jésus dans son humble et bucolique berceau.

Depuis, notre crèche attire des visiteurs car elle a eu une certaine « publicité » dans les médias locaux : le « Dauphiné Libéré » lui consacrait le tiers d’une page dans son édition du jour même de Noël (voir ci-dessous) ; RDB La Radio des Boutières en a fait plusieurs fois l’annonce sur les ondes et l’a également mise en bonne place dans l’agenda des festivités de son site internet ; des commerçants ont aussi accepté d’apposer des affiches ou de proposer des cartons d’invitation dans leurs magasins… Que tous en soient chaleureusement remerciés!

J’ai tenté, cette année, de vous donner un aperçu filmé de notre crèche à travers trois petites séquences. Je ne suis pas un grand « caméracat » (ce qui est, vous l’avez compris, la version féline du caméraman) et je ne dispose pas d’un excellent matériel de prise de vue, aussi je requiers votre indulgence ; j’espère néanmoins permettre à ceux qui ne pourront venir nous visiter de s’en faire une assez bonne idée. Elle s’étend sur un peu plus de 3,50 mètres de longueur et présente en fait une succession de scènes racontant l’histoire de la Nativité.

Il y a d’abord la place du village de Bethléem, avec sa synagogue, son hôtellerie, sa fontaine et ses artisans : tous vaquent à leurs occupations ordinaires. Les soldats romains sont aussi là, proclamant l’édit de recensement voulu par l’empereur Auguste. Saint Joseph conduit le petit âne sur lequel est assise la Vierge Marie enceinte : ils arrivent dans la cité de leur ancêtre  le roi David et ils n’y trouvent pas de place pour se loger :

Image de prévisualisation YouTube

Ensuite, c’est la scène de l’annonce de la naissance du Messie faite par les Anges aux bergers qui gardent leurs troupeaux dans les collines. Après leur première surprise, ils se mettent en route pour aller voir ce Nouveau-Né dans lequel se concrétisent les attentes d’Israël :

Image de prévisualisation YouTube

Enfin, c’est la crèche elle-même : autour de la Sainte Famille les bergers contemplent et adorent le mystère :

Image de prévisualisation YouTube

Dans quelques jours, les Saints Rois Mages les rejoindront.

Chers Amis du « Refuge Notre-Dame de Compassion« , que les grâces qui découlent en abondance du Coeur du Saint Enfant Jésus, par l’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, sa Mère, et de Saint Joseph, se répandent largement sur vos personnes, sur vos familles, sur vos malades et sur tous ceux qui vous sont chers…

Lully.

houxguirlande.gif

Article publié par « Le Dauphiné Libéré » en page locale le jour de Noël :

« La crèche aide à visualiser ce qui s’est passé à Bethléem ».

Cette année encore, la maison du « Mesnil-Marie », qui signifie la demeure de Marie, abrite une grande crèche ouverte aux visiteurs. Celle-ci est réalisée par le frère Maximilien-Marie, fondateur de l’association « Refuge Notre-Dame de Compassion ».

Qu’est ce qui vous a motivé à réaliser cette crèche?

« Noël, avant toute autre chose, c’est la célébration de la naissance du Christ. Depuis le XIIIe siècle, les chrétiens d’Occident dont développé la tradition de représenter cette naissance par ces crèches, dans les églises et les maisons. Bien sûr, je maintiens cette tradition, qui reste très populaire même auprès des personnes non pratiquantes. Cela aide à visualiser ce qui s’est passé à Bethléem il y a 2010 ans. »

Quelles sont les caractéristiques de votre crèche?

« Il me semble que cela est d’abord dû au fait que j’ai la chance d’avoir de beaux personnages, expressifs, variés et nombreux. Ce ne sont pas de grands santons comme ceux qu’on voit dans les églises, mais la maison italienne réputée qui les fabrique produit de nouveaux personnages tous les ans : cela permet d’améliorer chaque année ma crèche, puisqu’à chacun de mes voyages à Rome je reviens avec de nouveaux santons. Aujourd’hui j’ai un total de 166 figurines. »

Combien de temps cela vous demande-t-il?

« Quand on aime on ne compte pas! Cela prend du temps, surtout pour installer tout le support de bois et de carton sur lequel on déploie ensuite le papier-rocher. Je confectionne aussi moi-même les maisons qui représentent le village de Bethléem. J’y travaille dans la journée quand j’ai un peu de temps, et beaucoup en soirée. Ce travail est aussi pour moi un moment de méditation  et de prière. »

Avez-vous des visiteurs?

« Oui, et j’ai un grand plaisir à en expliquer les symboles : cela éveille un véritable intérêt, et souvent aussi de nouvelles questions. Les voisins amènent leurs familles et leurs amis de passage à l’occasion des fêtes. Des personnes du village ou d’autres communes, parfois au-delà du canton, viennent aussi, reviennent parfois : c’est bien le signe qu’ils apprécient. C’est une occasion de contacts sympathiques et cordiaux. »

Pour en savoir plus : la crèche du « Mesnil-Marie » se visite le 25 décembre et les dimanches suivants de 15h à 18h, jusqu’au 2 février. Pour une visite en semaine prendre rendez-vous.

ange1000.gif

Publié dans : Chronique de Lully, De liturgia |le 30 décembre, 2010 |8 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 2 janvier 2011 à 18 h 08 min Luciani écrit:

    Lully est un merveilleux « cameracat »!
    Merci pour cette crèche, si attirante.
    Heureux les Ménilmontais!

  2. le 31 décembre 2010 à 16 h 38 min Karin écrit:

    Magnifique, Frère Max !
    Ça, l’Enfant Jésus, il est bien accueilli, chez vous!
    Mais dites m’en plus : quelle taille fait la crèche en tout ? Et quelle est la hauteur des santons ?
    Les films sont superbes, mais je n’arrive pas à visualiser « dans son ensemble ». Vous pourriez nous envoyer une photo aussi ?
    En tout cas, merci mille fois pour ce doux instant filmé…
    Et que l’année 2011 vous soit douce et sereine.
    Bises

    Karin

  3. le 31 décembre 2010 à 15 h 30 min Picoche écrit:

    Merci pour ces magnifiques vidéos.
    Tous mes compliments.
    Bonne année, sainte année, bonne santé.

    JLP

  4. le 31 décembre 2010 à 10 h 32 min Jean-Paul L. écrit:

    Quelle splendeur!
    Merci beaucoup pour ces films, Maitre Lully.
    Transmettez à votre papa tous mes voeux pour cette nouvelle année…

  5. le 31 décembre 2010 à 10 h 17 min Sophie écrit:

    Très émouvant et tout simplement magnifique !
    Merci !
    Meilleurs voeux au Mesnil-Marie pour une année de grâce 2011 toute emplie de douceur, de lumière et de paix à l’image de votre Crèche.
    Et je souhaite à tous ceux qui viendront la voir de repartir comme les saints bergers, avec un doux fardeau au coeur : la tendresse du Divin Enfant implorant la nôtre en retour.

  6. le 31 décembre 2010 à 7 h 55 min Jean-Jacques D. écrit:

    Magnifique, glorieux, Amour!
    Nous sommes par la pensée et surtout la prière avec vous!

  7. le 31 décembre 2010 à 4 h 51 min Sybille écrit:

    Merci mon petit Lully ! Quel beau travail tu as encore effectué avec tes petites pattes !! tu n’arrêtes pas c’est fou !!!

    C’est le dernier matin de l’an 2010….
    Je t’embrasse très affactueusement en ce dernier jour et te souhaite, à toi et ton papa, une douce année 2011.
    A très vite en 2011 !
    Sybille

  8. le 30 décembre 2010 à 22 h 33 min Iolire écrit:

    Quel catreporter vous faites, cher Maître Lully !
    Soyez remercié de votre travail qui nous permet d’être -presque en vrai- devant la crèche du Mesnil!
    En cette -presque- dernière journée de 2010 recevez, notre cher Maître Chat Monastique et transmettez à votre Papa, nos remerciements pour vos présences ici et ailleurs, si précieuses, si réconfortantes.
    Merci de tout ce temps donné à vos amis; à ceux et celles qui parfois bien perdus trouvent les paroles mais aussi les silences qui réconfortent; qui aident avec humilité et justesse.
    Bénis soient les habitants du Mesnil !

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi