Recette du Mesnil-Marie : Tarte au flan « façon grand’mère ».

Vigile de Pentecôte, 30 mai 2009.

Chers Amis du « Mesnil-Marie« ,

Il y a très longtemps que je ne vous ai pas suggéré quelque bonne recette! Il est vrai qu’il y a eu le carême… et, depuis Pâques, Frère Maximilien-Marie – qui était assez fatigué mais aussi très occupé avec les sollicitations continuelles que lui valaient la présence des ouvriers pour la réfection de notre toit – n’avait guère le coeur à faire de la cuisine. Je ne sais pas si c’est déjà une grâce du Saint-Esprit, en cette vigile de Pentecôte, mais tout à l’heure il s’est saisi d’une jatte, a empoigné le fouet et a sorti divers ingrédients pour réaliser une tarte au flan « façon grand’mère ». Elle vient de sortir du four et un fumet prometteur emplit la maison. L’archiduchesse Chlôris a surveillé de près les opérations et le cliché ci-dessous est très révélateur des dispositions qui l’animaient tandis qu’elle observait la manière dont Frère Maximilien-Marie procédait… Peut-être ferez-vous comme elle? Alors, bonne dégustation!

Lully.

Chlôris la gourmande!

L’archiduchesse Chlôris se délecte par avance en regardant la préparation du flan.

Ingrédients :

- Pour la pâte brisée : 100 grammes de beurre fondu; 1 verre de lait; 1 cuiller à soupe de sucre; 200 grammes de farine.

- Pour le flan : 3/4 de litre de lait; 3 cuillers à soupe de farine; 9 cuillers à soupe de sucre en poudre; 3 oeufs battus en omelette. Parfum : 3 cuillers à soupe de fleur d’oranger, ou bien 3 cuillers à soupe de vanille liquide, ou encore le zeste d’un citron finement râpé.

Préparation :

La pâte : mélanger dans un robot a) le beurre, b) le lait et c) le sucre. Incorporer alors petit à petit la farine jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse et pas trop sèche. En garnir un moule à tarte (préalablement beurré et fariné).

Le flan : dans une casserole délayer – dans l’ordre – la farine, le sucre et le lait, puis amener à ébullition. Quand cette crème est refroidie, y incorporer les 3 oeufs battus, puis ajouter le parfum.

Verser alors sur la pâte et parsemer de morceaux de beurre. Enfourner pendant 40 minutes à 180° (thermostat 6).

Publié dans : Chronique de Lully |le 30 mai, 2009 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 20 décembre 2010 à 17 h 05 min B.W. écrit:

    Super bon!!!
    A refaire sans hésiter. Merci!

  2. le 17 septembre 2009 à 10 h 05 min Thierry-Charles écrit:

    Tout ça me semble bon, quoi de mieux? Pâtisseries , les Chats, la sieste et les Montagne… bref un échantillon du Paradis.
    Merci encore : je vais suivre la recette et vous tiendrai au courant.
    A bientôt sur Facebook!

  3. le 31 mai 2009 à 13 h 54 min Mimi écrit:

    Hé, le Frère!… je l’ai déjà dans mon ventre avant même d’avoir demandé à Maman de le faire!

  4. le 30 mai 2009 à 23 h 18 min Ioanna écrit:

    Archiduchesse, attention à votre foie… tandis qu’en cette fête de la Pentecôte nous, humains, ferons grandir encore et encore notre Foi!
    Bonne et Sainte Fête à ton papa !

  5. le 30 mai 2009 à 19 h 05 min Janine écrit:

    Merci pour cette recette qui, d’avance, faisait saliver Chloris.
    J’ai mes petits enfants (des jumeaux de 9 ans), en vacances pour 3 jours . Je vais les régaler avec votre recette et je vous enverrai leurs réactions et peut-être des photos.
    Bon week-end, mon frère.

  6. le 30 mai 2009 à 18 h 17 min Clara écrit:

    Un grand merci!
    Chlôris fit plaisir à voir… Cher Lully, j’ai une intolérance au gluten, mais moi aussi, comme Chlôris, je salive à l’idée de cette recette : je vais la  »tenter » avec de la farine de maïs…
    Je t’en donnerai des nouvelles ou à ton papa.
    Gros bisous.

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi