Prière au Coeur immaculé de Marie refuge des pécheurs.

A l’occasion de la fête du Coeur immaculé de Marie refuge des pécheurs, célébrée dans l’archidiocèse de Paris, et dans plusieurs autres diocèses et congrégations à la date du 16 janvier (qui est le jour de la fête patronale de l’archiconfrérie fondée par l’abbé Dufriche-Desgenettes dans l’église Notre-Dame des Victoires), pensons à prier avec ferveur la Très Sainte Vierge pour le soulagement et la délivrance de nos défunts, pour les pécheurs qui sont à l’agonie, et pour demander à notre Mère pleine de compassion de nous assister au moment de notre propre mort.

Notre-Dame des Victoires

O Marie, Reine toute miséricordieuse, je viens vous offrir mes prières et mes sacrifices aux intentions des âmes qui souffrent dans le purgatoire : Mère toute compatissante, dont le Coeur douloureux et immaculé est le refuge des pécheurs, vous pouvez adoucir leurs souffrances, vous pouvez éteindre les flammes qui les dévorent, vous pouvez réduire le temps de leur purification, et leur ouvrir les portes du Ciel. Usez donc, je vous en supplie, de votre pouvoir en leur faveur, et tout particulièrement en faveur des âmes les plus délaissées.

Vierge qu’on n’invoque jamais en vain, nous vous recommandons aussi tous les pécheurs qui sont en ce moment à l’agonie : obtenez à leurs coeurs ces grâces de conversion et de repentir qui les arracheront pour toujours aux liens du péché et les feront quitter cette terre portés par la divine charité.

Et nous-mêmes, en cet instant où « maintenant » et « l’heure de notre mort » ne seront plus qu’un, nous vous demandons d’être à nos côtés pour nous assister, nous fortifier et nous défendre contre les ultimes assauts de l’ennemi. Soyez là pour recevoir notre âme : qu’elle soit présentée à Jésus par vos mains maternelles, qu’elle entende de Lui des paroles de miséricorde et de paix, et qu’elle soit introduite par vous dans le Royaume de l’Amour éternel.

Ainsi soit-il.

(prière composée par Frère Maximilien-Marie du Sacré-Coeur)

NB. L’historique de la fondation de la Basilique Notre-Dame des Victoires se trouve > ici

Publié dans : De Maria numquam satis, Prier avec nous |le 15 janvier, 2009 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 16 janvier 2019 à 21 h 47 min Anne écrit:

    Merci pour cette belle prière !

  2. le 16 janvier 2019 à 10 h 27 min Antonia C. écrit:

    J’ai prié, en lisant, surtout pour l’âme de Marie, ma mère, qui est morte le 16 janvier.
    Mèrci, Padre!

  3. le 16 janvier 2014 à 10 h 21 min Jacqueline M. écrit:

    Merci, frère, de cette belle prière !

  4. le 20 juin 2009 à 12 h 20 min Elisabeth écrit:

    Je rends grâces à Notre-Dame des Victoires pour son intercession en laquelle je vois l’origine de la guérison miraculeuse de la jeune femme de 34 ans atteint d’une balle au front.
    Bénie soyez-vous, Notre-Dame des Victoires, en qui nous avons mis notre confiance!
    Notre-Dame des Victoires, à votre coeur je confie mes trois enfants; particulièrement ma dernière de 15 ans qui est une malade sous traitement à vie : aidez-la à porter courageusement sa croix et que cela ne l’empêche pas de faire ses études et de vivre sa vie comme toute personne normale.
    J’ai confiance en vous. Amen.

  5. le 13 mai 2009 à 22 h 22 min Joelle écrit:

    Nous devons rendre ce témoignage en action de grâces à Notre Dame des Victoires.

    Le 11 Janvier dernier, une jeune femme de nos amies recevait une balle en plein front.

    Son état désespéré et le coma profond dans lequel elle était plongée firent que nous avons pensé à la confier à Notre Dame des Victoires en laquelle Sainte Thérèse de Lisieux avait infiniment confiance…et notre amour pour notre « Petite Thérèse « nous y engageant.

    Nous nous somme rendus à la basilique le 30 Janvier 2009 et, ce même jour, Lucie commença a répondre par des battements de paupières aux infirmières émerveillées.

    Depuis lors, cette jeune femme de 34 ans n’a cessé de progresser.
    Elle est cependant inopérable, la balle étant logée dans une partie trop essentielle du cerveau…et malgré cela, elle est aujourd’hui en rééducation et, depuis Pâques, peut revenir chez les siens en fin de semaine.

    Son état,( paralysie partielle ), n’est pas, aux dires des médecins, désespéré et les siens l’ont totalement retrouvée d’esprit et de coeur ( de mémoire aussi ), ce qui est extraordinaire .

    Voici ce dont nous devons, mon mari et moi, témoigner en rendant grâces au Ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi