Prières pour le mois du très Saint Rosaire :

Vierge du très Saint Rosaire

Pour le mois d’octobre, mois du très Saint Rosaire, nous vous encourageons bien évidemment à sa récitation quotidienne, ou tout au moins du chapelet. Pour vous aider à entrer dans l’esprit de cette dévotion, nous vous proposons aussi ces quelques prières :

Notre-Dame du Très Saint Rosaire, qui êtes Notre-Dame de l’union à tous les mystères du Sauveur,  vous qui les avez vécus si intensément et les avez gardés et médités dans votre Coeur : apprenez-nous à vivre chaque jour des mystères de grâce de votre divin Fils, apprenez-nous les secrets de vie divine contenus dans les mystères du Saint Rosaire, apprenez-nous à nous unir à votre Coeur douloureux et immaculé, afin d’entrer par lui dans le Coeur de Jésus.

Ainsi soit-il.

Et cette très belle prière de l’Ecole Française de spiritualité :

- Ô Jésus, vivant en Marie, venez et vivez en Vos serviteurs
Dans l’esprit de Votre sainteté, dans la plénitude de Votre Force,
Dans la vérité de Vos vertus, dans la perfection de Vos voies,
Dans la communion de Vos mystères !
Dominez sur toute puissance ennemie, en Votre Esprit, à la gloire du Père.
Ainsi soit-il.

- O Jesu vivens in Maria, veni et vive in famulis tuis,
in spiritu sanctitatis tuae,
in plenitudine virtutis tuae,
in veritate virtutum tuarum,
in perfectione viarum tuarum,
in communione mysteriorum tuorum.
Dominare omni adversae potestati,
in Spiritu tuo, ad gloriam Patris.
Amen.

Voici également la prière à Saint Joseph prescrite par le Pape Léon XIII pour être ajoutée chaque jour à la fin du chapelet :

Nous recourons à vous dans notre tribulation, ô bienheureux Joseph ; et, après avoir imploré le secours de votre sainte Épouse, nous sollicitons aussi avec confiance votre patronage. Par l’affection qui vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu ; par l’amour paternel, dont vous avez entouré l’Enfant Jésus, nous vous supplions de regarder avec bonté l’héritage que Jésus-Christ a conquis au prix de son sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours dans nos besoins. Protégez, ô très sage gardien de la divine Famille, la race élue de Jésus-Christ. Préservez-nous, ô Père très aimant, de toute souillure d’erreur et de corruption, soyez-nous favorable, ô notre très puissant libérateur. Du haut du ciel, assistez-nous dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres ; et de même que vous avez arraché autrefois l’Enfant Jésus au péril de la mort, défendez aujourd’hui la Sainte Église de Dieu des embûches de l’ennemi et de toute adversité. Couvrez chacun de nous de votre perpétuelle protection, afin que, à votre exemple, et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, pieusement mourir, et obtenir la béatitude éternelle.

Ainsi soit-il.

* * * * * * *

« Du saint Rosaire redoutable aux démons » bande dessinée > ici

Publié dans : De Maria numquam satis, Prier avec nous |le 1 octobre, 2008 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 1 octobre 2010 à 16 h 30 min Abbé Michel N. écrit:

    « La prière est la respiration de l’âme » disait le sage.
    Puissent nos coeurs et nos âmes s’unir pour un mois fructueux du Rosaire… AMEN!

  2. le 1 octobre 2010 à 9 h 41 min Rodolfo écrit:

    Un grand merci, mon Frère, pour ce rappel du mois du Saint Rosaire.

  3. le 1 octobre 2010 à 4 h 57 min Alain S. écrit:

    Dans le Rosaire, il y a 153 Ave… comme 153 gros poissons lors de la pêche miraculeuse…
    Dans ma commune, il y a à peine un pour cent de pratiquants… et j’ai dû fuir ma paroisse pour entendre de nouveau parler de Marie, de Grignion de Montfort etc …
    Que le « filet » du Rosaire fasse que nous soyons, pour la gloire de Dieu, des pêcheurs d’hommes, ces hommes dont je regarde les visages partout, avec leur poids de Gloire (possible) qui vaut le Sang du Dieu-Homme, du Fils de Dieu en Croix et du fils de Marie, et qui ne le savent plus… et qui versent le Sang de Dieu et qui versent le sang des hommes… et le leur…

    A.S.

  4. le 26 mai 2009 à 16 h 22 min Mimo écrit:

    Merci mon frère pour cette prière.

  5. le 6 octobre 2008 à 17 h 33 min Grégoire D. écrit:

    Je suis très content de votre approche sur le rosaire. En fait,faire du chapelet son compagnon de route, c’est marcher en sureté à la rencontre de Marie et à la découverte du Christ son Fils.

  6. le 1 octobre 2008 à 12 h 08 min Mónica C. écrit:

    Merci beaucoup pour nous inviter à prier le Saint Rosaire, Frère Maximilien!

Laisser un commentaire

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi