2008-25. Petit compte rendu de la dernière journée de prière et d’amitié au Mesnil-Marie dans le Vexin.

Lundi de Pentecôte 12 mai 2008.

Chers Amis du Mesnil-Marie,

J’aurais bien aimé vous écrire plus tôt, mais il se trouve que nous avons eu de très gros problèmes de connexion téléphonique et internet depuis plusieurs jours et qu’à cause de cela il m’était pratiquement impossible de tenir mon blogue à jour…

En ce moment, au « Mesnil-Marie« , nous sommes en train de tourner une page. Vous avez suivi nos tribulations, nos inquiétudes et nos recherches, et vous vous êtes réjouis avec nous des résultats de notre prospection (cf.www), mais maintenant il s’agit de préparer avec une certaine intensité notre déménagement. Cela signifie qu’il faut d’un côté – dans le Vexin – faire des cartons, des cartons, des cartons… et de l’autre côté – dans le sud où nous allons emménager – préparer la maison pour notre arrivée.

Comme vous l’avez déjà lu (cf.www), les conditions de notre nouvelle maison sont assez sommaires et nécessitent les interventions d’hommes de métiers et d’artisans, en plus de ce que Frère Maximilien-Marie peut réaliser lui-même pour rendre les lieux au moins sommairement habitables. Il a déjà rencontré le menuisier, le plombier, l’électricien, l’entrepreneur… et à chacune de nos « descentes » en Vivarais, il faut reprendre contact avec eux, préciser de nouvelles choses, superviser l’avancement des projets ou discuter des devis. C’est beaucoup de soucis et de travail !

Jeudi dernier, 8 mai, jour où nous honorons Marie Médiatrice de toutes grâces conformément aux possibilités du Missel romain traditionnel, nous avons eu notre dernière journée de prière et d’amitié dans le Vexin et avons été heureux de recevoir un groupe d’amis fidèles.

Il faisait un temps splendide, ensoleillé et même chaud, et la Sainte Messe a été célébrée pour la dernière fois dans notre oratoire en présence d’une assistance fervente : il y a même des personnes qui ont dû rester dehors pour suivre la Messe. Après le pique-nique, Frère Maximilien-Marie a pu expliquer les circonstances providentielles qui ont permis de trouver notre nouvelle maison, parler de tous les travaux et évoquer les perspectives d’avenir. La journée s’est conclue par le chapelet et le Salut du Très Saint-Sacrement.

Frère Maximilien-Marie m’a chargé de bien remercier ici tous les amis, tous les fidèles, et en particulier tous les prêtres qui les ont entourés, soutenus, encouragés pendant ces deux années où le « Refuge Notre-Dame de Compassion » s’est développé dans le Vexin. Même si nous savons que nous allons rester en contact avec nos amis et que beaucoup d’entre eux nous rendrons visite dans notre nouveau « Mesnil-Marie », ces journées qui marquent les au revoirs sont toujours chargées de nostalgie et ne se terminent pas sans quelque pincement au coeur. Pour moi, je suis bien peiné de penser que je vais aussi laisser à L****** mon ami Locky.

Lully mélancolique

Vendredi, Monsieur l’Abbé P….. est venu pour retirer le Saint-Sacrement du tabernacle de l’oratoire qu’il faut maintenant démonter. Frère Maximilien-Marie s’est mis à ce travail dès que Monsieur l’Abbé est reparti. C’est toujours une souffrance pour le coeur d’un religieux de devoir fermer un lieu où Notre-Seigneur et Notre-Dame ont été priés avec ferveur, invoqués et aimés… Avant de vous quitter pour aujourd’hui, je vous offre donc la toute dernière photographie de notre oratoire.

La dernière photo de l'oratoire.

Et je vous demande de prier pour que notre Frère puisse très rapidement avoir un nouveau lieu de recueillement et de prière.

Recevez mes ronronnements les plus amicaux.

Lully.

Publié dans : Chronique de Lully |le 12 mai, 2008 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 26 mai 2008 à 0 h 03 min Garenne écrit:

    Les hommes souvent aimeraient domestiquer le Bon-Dieu, obtenir qu’Il leur obéissent, non seulement qu’Il nous accorde les grâces nécessaires à notre salut mais aussi – voire surtout – qu’Il arrange nos affaires terrestres au mieux de notre courte vue, faute de quoi, nous nous réfugions sinon dans la révolte du moins dans l’incompréhension.
    Le picard que je suis a bien souvent entendu un jour de pluie : « Ché du temps du Bon-Dieu, mais ché pas chin pu bieu! » (C’est du temps du Bon-Dieu, mais ce n’est pas son plus beau).
    Aujourd’hui, il ne s’agit pas de la triviale pluie ni du seul sujet grave ici-bas, la mort, mais du déménagement du Mesnil-Marie, de nos chers Frères et bien sûr de Maître Lully.
    Ayant avec les ans troqué la sagesse populaire pour quelques lettres, et malgré le succès cinématographique des Chtis, je dirai en Français : « Les voies de la Providence sont impénétrables ».
    Merci à Dieu pour tout ce que je perçois de ce qu’Il a fait pour nous.
    Merci à Notre-Dame d’avoir permis que je rencontre ‘Frère Max’, qui m’honore de son amitié, et par lui Frère François-Marie (dont les progrès dans la langue de Bossuet méritent d’être salués) et bien d’autres de ses amis, avec qui l’on se sent si vite comme en famille.
    Longue vie au refuge de N.D. de Compassion, au Mesnil-Marie même s’il s’il se mimétise en langue d’oc et surtout longue vie aux frères et à leur oeuvre!
    S’il leur est difficile de nous annoncer, tel Mac Arthur quittant Corregidor, « I shall return » , je leur envoie via Lully un myosotis virtuel : « je ne vous oublierai jamais »

  2. le 12 mai 2008 à 23 h 51 min Ioanna écrit:

    Sophie a grandement raison !!!!

    Cher Lully,
    Je suis certaine que toi aussi tu cachais bien ton émotion derrière ta superbe « indifférence », perché sur ton pilier …

    Tu vas manquer à tous ceux qui, à L******, unis, ont participé à cette merveilleuse journée, et aussi à tous ceux qui s’étaient unis à nous par la prière et la pensée, n’ayant pu être présents.

    En ce qui me concerne la disparition de la proximité géographique de « ce » Mesnil-Marie est un vrai « deuil » que je dois faire (comme on dit dans mon jargon professionnel)…
    Quel égoïsme, n’est-ce-pas ???
    Evoquer, mentalement, la disparition de « notre » oratoire est source de mélancolie. Même si je sais et suis sincèrement heureuse de la re-naissance (oh! pardon Frère François!!!) DU Mesnil-Marie dans des murs qui seront bien à lui.

    Les prêtres présents ont « porté » cette fête… Ils ont été présents tard, parmi les derniers qui avaient bien du mal à « décoller ». Qu’ils en soient remerciés.

    Je pense aux futurs « habitants » de cet endroit : puissent-ils bénéficier de toute la ferveur Chrétienne qui, si présente ce jour du 8 mai 2008, continuera à dispenser la puissance de sa prière.

    Puisse la volonté du Seigneur être de nous retrouver pour prier ensemble, malgré l’éloignement géographique des Frères. Puissent nos prières les accompagner dans ce renouveau, afin qu’il soit le plus paisible possible.

    Remercie les Frères d’exister, cher Lully.
    Au revoir L***** ; Bonjour le Mesnil-Marie.

    PS . Attendons avec impatience le « reportage » de Sophie : bon voyage !!!

    Ioanna

  3. le 12 mai 2008 à 19 h 01 min Cat écrit:

    Oui, Messire Lully, une bien belle journée pour cette « dernière » …
    Ton copain Bambou va bien regretter également … mais viendra certainement empietter sur ton nouveau territoire (hi, hi, hi).
    En tout cas, encore bien des choses aux Frères (croisés une dernière fois hier matin pendant que tu attendais sagement dans la voiture).
    A une « prochaine », pas trop lointaine j’espère.
    Amitiés sincères à tous (ronron câlin de mon félin).
    Cat.

  4. le 12 mai 2008 à 17 h 18 min Sophie écrit:

    Cher Lully
    Merci pour ce message et les deux photos. Celle de toi m’enchante, l’autre engendre un brin de mélancolie… Je t’enverrai mon petit « reportage » du 8 mai… ben pas tout de suite, enfin à mon retour de Varsovie, promis.
    Bien l’bonjour à tes grands Frères
    et à toi, caresses distinguées
    Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi