2008-11. Où il est question des inquiétudes de Lully au sujet du « Refuge Notre-Dame de Compassion ».

Mercredi 5 mars 2008.

Chers Amis du « Refuge Notre-Dame de Compassion »,

Lully internaute La plupart d’entre vous le savent bien, notre « Mesnil-Marie » n’est plus à L****** que pour quatre mois à peine*.

Depuis des mois et des mois, Frère Maximilien-Marie a passé des annonces, lancé des appels sur internet ou dans des périodiques, prospecté, contacté quantité de personnes par téléphone, par courrier, par des visites… etc. afin de trouver un autre lieu que celui d’où nous allons être mis à la porte, et dans lequel le « Refuge Notre-Dame de Compassion » pourra être transplanté, pour prendre un nouvel essor. Mais jusqu’à présent cette quête est malheureusement restée infructueuse.

Je ne vous en ferai pas un secret, cela m’angoisse un peu parfois et j’en parle à Frère Maximilien-Marie en me pelotonnant dans ses bras : je lui fais part de mon inquiétude… Mais lui il me rassure en me certifiant que la fondation – même si elle traverse en ce moment une certaine forme d’épreuve – ne peut être compromise et que nous ne serons jamais abandonnés. Il m’assure que la divine Providence ne manquera pas de nous venir en aide, à son heure… qui sera peut-être même le moment où nous nous y attendrons le moins et où humainement nous serons le plus tentés par le découragement.

Je sais bien qu’il porte plus que moi les soucis liés à la précarité de notre situation et cependant je suis impressionné par la Foi qui l’habite et par la confiance tranquille qui en résulte concrètement pour lui au quotidien. Il m’a dit un soir : « Dieu est notre Père et il nous aime, nous ne pouvons pas envisager un seul instant qu’il nous abandonnera, qu’il nous laissera sans secours!… Marie est notre Mère, une Mère aimante dont le coeur déborde de compassion et de tendre sollicitude: nous sommes réunis sous sa protection et il est impensable qu’elle ne puisse pas nous venir en aide! Sois en certain, mon Lully, Notre-Dame va nous permettre de trouver la solution qui sera non pas nécessairement la plus facile, mais certainement la plus profitable pour cette oeuvre et pour chacun d’entre nous qui vivons dans sa Maison. La Sainte Ecriture et les Saints – par leurs paroles et par leurs exemples – nous l’enseignent de milles manières : Ceux qui placent en Dieu leur confiance ne seront point confondus et ils obtiendront de lui à la mesure de leur Foi et de leur amoureuse confiance…« 

Ces paroles m’ont fait beaucoup de bien : elles m’ont stimulé dans la confiance et dans l’espérance, ce pourquoi je me suis permis de les retranscrire, pour vous qui êtes nos amis et dont les fidèles prières nous soutiennent en cette période difficile. Soyez remerciés pour ces prières, pour cette sollicitude, pour cette amitié, et soyez certains que nous ne vous oublions pas…

Lully.

* En effet, la propriété dans laquelle nous sommes actuellement établis avait fait l’objet d’une mise à disposition à titre gracieux, avec promesse de don, par une vieille personne désireuse de faire servir ce lieu à une oeuvre de prière et de rayonnement apostolique: c’est ainsi que le « Refuge Notre-Dame de Compassion » (qui existait déjà juridiquement sous la forme d’une association et qui organisait des activités ponctuelles : retraites, camps d’été, pèlerinages… etc. ) est devenu un lieu concret, existant par lui-même et que notre petite communauté a pu se réunir de manière stable (cf.www). Toutefois diverses pressions se sont exercées sur cette vieille personne pour la contraindre à revenir sur sa parole et l’amener à annuler les dispositions auxquelles elle s’était engagée; c’est ainsi que nous nous sommes vus signifier notre expulsion…

Publié dans : Chronique de Lully |le 5 mars, 2008 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 1 mars 2010 à 8 h 19 min Claire écrit:

    Je suis navrée par tout ce que je viens de lire.Je n’arrive pas à penser que tous les efforts de frère Maximilien-marie n’auront servi à rien et souhaite sincèrement que tout va s’arranger.
    Avec mes pensées les plus amicales.

  2. le 6 mars 2008 à 3 h 01 min Ioanna écrit:

    Bon voyage, Monsignore Lully, à toi et aux Frères!
    Je suis certaine que bientôt, avec le soutien de la Divine Providence, tu auras enlevé ton bandage de « chat blessé » pour accueillir les Amis, tous les Amis du Mesnil-Marie. Du nouveau Mesnil-Marie, qui prendra ses racines à l’endroit que le Seigneur, dans son immense mansuétude, aura indiqué.

    Je t’assure, mon Lully, crois-moi, je ne me prends pas pour « Madame Irma » avec sa boule de cristal.
    Je ne fais pas partie non plus de quelque groupe charismatique (ça n’existe pas chez nous). Je me considère simplement, protégée par notre Sainte Vierge. Et plus spécialement, par la Sainte Vierge qui « défait les Noeuds » (oui, elle existe). C’est à cette même Vierge, si tranquille, si jolie, si miséricordieuse que j’ai confié -dans mes prières- les Frères, les Ami(e)s, les bienfaiteurs du Mesnil. Ceux et celles que j’ai pu rencontrer à un moment, et ceux et celles que je connais encore.
    Saint Silouane (Saint Moine Athonien, fondateur de la Prière Silencieuse chez nous Orthodoxes) et la Vierge qui défait les noeuds, sont les récipiendaires de mes prières.

    Je prie sereinement, non pas pour accompagner les Frères dans leurs recherches. Je prie pour remercier de ce qui leur est déjà donné.

    Quant à toi, cher Lully, au lieu de te blesser pour exprimer ce que tu ressens, tu peux juste faire un « miaou » de fauve enragé et ton papa comprendra ; j’en suis sûre….

    Et puis, j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer.
    Suite à une rencontre, il a été décidé de commencer à annoncer qu’un établissement Chrétien d’éducation allait bientôt voir bientôt le jour. Un établissement qui n’ene aura pas que le nom. Un établissement qui au lieu de chercher comment changer le regard sur l’ »autre » a les moyens d’avoir un regard tout neuf, par son projet pédagogique et spirituel. Un regard ambitieux certes pour les enfants en difficulté mais aussi très objectif (déjà testé à petite échelle) mais aussi un regard Chrétien sur les capacités de chacun et de chacune.
    Notre Amour du Seigneur, au lieu d’être « étouffant » comme peuvent le dire certains, sera source de réussite personnelle et scolaire. Car en venant au secours, en milieu ordinaire de scolarité -dans les limites de nos compétences- à ceux et celles qui sont en difficulté, c’est le Seigneur que nous aidons. Il nous l’a demandé.

    Aussi, mon Lully, si tu rencontres des familles n’hésite pas à en parler et à prendre leur coordonnées, si et seulement si, elles sont d’accord. Nous recherchons aussi des enseignants à la retraite, de jeunes « instits », des moines, pères ou abbés qui seraient prêts à nous épauler et à participer à ce projet, dans la sérénité de la prière et de l’enseignement scolaire. Informaticiens, juristes et financiers sont aussi les bienvenus; et les agriculteurs, pour leur produit sains.
    Esprit sain dans un corps sain disaient mes ancêtres.
    Ceints de Son Amour Eternel, Ceints de l’Amour de Sa Mère…
    La sainte Providence nous montre la voie – et parfois en bousculant nos incertitudes et certitudes – pour nous faire avancer. Pour rassurer, ceux et celles qui ne nous connaissent pas (en particulier les parents), Anne Coffinier nous soutient et est impatiente de voir notre établissement s’ouvrir.

    De la même manière, j’ai la ferme conviction que très rapidement, nos très chers frères se « poseront » afin que la Fondation puisse trouver son lieu d’implantation pour pouvoir grandir.

    En prière silencieuse et en union dans le Coeur de Jésus et Marie.
    Ioanna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi