La prière « Auguste Reine des Cieux ».

Statue de Notre-Dame du Refuge (Anglet)

Statue de Notre-Dame du Refuge
devant laquelle le Bienheureux Louis-Edouard Cestac eut la révélation de la prière « Auguste Reine des Cieux ».

La  prière

Historique :

Le Bienheureux Louis-Edouard Cestac (1801-1868) est un prêtre du diocèse de Bayonne qui fonda en 1842 la congrégation des Servantes de Marie, puis celle des Solitaires de Saint-Bernard ou Bernardines.
Sa vie toute donnée aux soulagement des misères, matérielles et spirituelles, a été aussi marquée par quelques expériences mystiques importantes. C’est ainsi que le 13 janvier 1864, alors qu’il était en prière aux pieds de la statue de Notre-Dame du Refuge, dans la chapelle de la maison-mère des Servantes de Marie, à Anglet, fut « subitement frappé comme d’un rayon de clarté divine ».
Il vit alors des démons répandus sur la terre, y causant des ravages inexprimables. En même temps, il eut une vision de la Très Sainte Vierge Marie, qui lui dit qu’en effet « les démons étaient déchaînés dans le monde, et que l’heure était venue de la prier comme Reine des Anges, et de lui demander d’envoyer les légions saintes pour combattre et terrasser les puissances de l’enfer”.
«  Ma Mère, dit le Prêtre, vous qui êtes si bonne, ne pourriez-vous pas les envoyer sans qu’on vous le demande ? »
- Non, répondit la Très Sainte Vierge, la prière est une condition posée par Dieu même pour l’obtention des grâces. 
– Eh bien ma Mère, reprit le Prêtre, voudriez-vous m’enseigner vous-même comment il faut prier ?
Et il reçut de la Très Sainte Vierge Marie la prière : « Auguste Reine des cieux ».
« Mon premier devoir, écrivit le Père Cestac, fut de présenter cette prière à Mgr Lacroix, évêque de Bayonne, qui daigna l’approuver. Ce devoir accompli, j’en fit tirer 500 000 exemplaires, j’eus soin de les envoyer partout ».

L’enfer semble s’être ligué pour empêcher l’impression de cette prière : par exemple l’encre ne tenait pas sur le papier, puis les presses se brisèrent à deux reprises.

Beaucoup de personnes qui ont été aux prises avec de violentes tentations ou avec des vexations diaboliques peuvent témoigner de « l’efficacité » de cette prière inspirée.

frise

statue de Notre-Dame du Refuge - Anglet

Texte authentique
de la prière inspirée au Bienheureux Louis-Edouard Cestac
le 13 janvier 1864

Auguste Reine des Cieux,

Souveraine Maîtresse des Anges,

Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu

le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan,

nous Vous le demandons humblement :

envoyez vos légions célestes pour que,

sous vos ordres et par votre puissance,

elles poursuivent les démons, les combattent partout,

répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.

 * * * 

« Qui est comme Dieu ? »

O bonne et tendre Mère,

Vous serez toujours notre amour et notre espérance !

O divine Mère,

envoyez les Saints Anges pour me défendre

et repousser loin de moi le cruel ennemi!

Saints Anges et Archanges,

défendez-nous, gardez-nous !

frise avec lys naturel

Publié dans : De Maria numquam satis, Prier avec nous |le 31 octobre, 2007 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 2 octobre 2015 à 8 h 14 min Béa Kimcat écrit:

    Merci pour cette Prière…

  2. le 19 avril 2011 à 8 h 15 min Luce-Antoinette écrit:

    Cette prière est très efficace : je l’ai expérimenté hier en priant pour ma famille en difficulté.

  3. le 12 juillet 2008 à 15 h 01 min Abbé Paul J. Mc.D. écrit:

    Bonjour.

    Que Jésus-Christ soit loué !

    À titre de renseignement et de précision :

    Les paroles
    « “Qui est comme Dieu?” O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! » ont été ajoutées après l’inspiration originelle. Elles sont bonnes ; le pape Saint Pie X a donné une indulgence pour la prière dans cette forme.
    Mais si on veut donner la prière originelle, comme reçue de la Vierge, il faut omettre ou au moins distinguer ces paroles.

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A tempo di Blog |
Cehl Meeah |
le monde selon Darwicha |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | mythologie
| jamaa
| iletaitunefoi